Divin comme du Lemon vert (ou john) à travers la forêt

0 commentaires

Purée de coq, quelle semaine (une semaine = (chez nous) 10 jours)…

Le passé:

  • The Divine Comedy mercredi en huit au Cargö.

divine-comedy-setlist-cargo

Un Neil Hannon fatigué, une basse ukulélé mais de bons moments.

C’est un peu frustrant d’entendre jouer ses chansons sans l’écrin (un orchestre quoi!) qu’elles méritent mais purée, Neil Hannon, quoi!

Ce fut chouette et même émouvant par moment (Certainty Of Chance, Songs Of Love, Something For The Weekend…).

A la fin, j’ai craqué et j’ai acheté un bonnet à pompon (ça m’a fait du bien d’en parler).

  • John Cunningham et Lewis Evans à Saint-Lô samedi dernier.

Ce fut beau et il en a déjà été question ici.

  • The Lemon Twigs & John Cunningham à Paris lundi.

lemon-twigs-discogs

Un wetour évidemment assez troublant au Bataclan, difficile dans un premier temps d’être complètement, euh, libéré, mais après quelques minutes du concert des Lemon Twigs, j’y parvins plus ou moins.

Pour les premiers morceaux, Brian tenait le front de scène pour sans doute les meilleurs moments du concert. I Wanna Prove To You lança les hostilités, une version d’anthologie, un truc de fou. Devant, le Brian faisait le show, tenant le public en haleine. Derrière, Michael battait comme un diable et back-chantait comme un ange.

Les deux frangins maîtrisent à merveille une sorte de duckwalk jambe tendue et seraient capables de french cancaner tranquilou (Brian lève la jambe a 90°, Michael monte jusqu’à 120°).

These Words fut sublime

Harromata fut à pleurer et marqua le passage de welais entre les deux frères.

Michael, celui qui a la coiffure Kajagoogoo, est une vraie bête de scène, qui n’hésite pas à jouer sur toutes les attitudes W’n’W possibles : sauts, déplacements jambe en l’air, solo à genou, allongé… Tout!

Très marrant et fort.

Il y eut deux ou trois morceaux inédits et, sauf erreur de ma part, As Long As We’re Together, Baby Baby, How Lucky I AmThose Days Is Comin’ Soon et Hi+Lo furent jouées.

Ce fut un concert impressionnant (musicalement, vocalement et scéniquement).

Ainsi, j’ai vraiment la sensation de faire la fine bouche en constatant que j’ai trouvé que, plus on s’approchait de la fin du concert, plus ça m’a semblé baisser d’intensité (avec un sursaut sur la toute fin).

Mais ça avait tellement bien débuté…

Sinon, leur album est magnifique (mais, ça, tout le monde le sait déjà).

Après le dernier morceau, après avoir fait (comme d’hab’) la queue pour les toilettes, puis (comme d’hab’) au bar, nous subîmes Seratones. Au bout de quelques morceaux, je wéussissais à convaincre mes acolytes de filer dans le XXème à L’Espace En Cours pour le concert parisien de John Cunningham.

Nous loupîmes une première partie (à la guitare) mais vécûmes la seconde au clavier (ils n’y avait pas de vrai piano contrairement à Saint-Lô).

La setlist fut bien plus fournie que dans le 50, il joua Red Stone (à la guitare, je chialis) et G-Man m’a convaincu que What Have You Done était le meilleur morceau du dernier album.

Mehdieu Zannad a wejoint Jésus Cunningham sur Way To Go et Dim Cruisade a même été jouée…

Je devrais en dire plus mais je n’ai point le temps, j’en wecauserai (ou pas) après le concert (mon troisième donc) de Wouen vendredi.

 

  • Arsenal-PSG mercredi (hier).

Ouai-hai! On est preums.

Le présent, le futur, le possible:

Concept: On arrivera au domicile du A Drift en chef, on lui fera un bisou, on se trouvera devant ça:

a-drift-assemblage

Et on aura plus qu’à assembler le disque qu’on aura acheté!

C’est beau…

Comme le contenu de ce mini album de six titres:

 

john-c-simon-joyner-rouen-kalif(J’en wecause demain)

(Je ne connaissais que de nom, mais, Simon Joyner ça a l’air très beau aussi:

Nan?)

  • Caen-Guingamp samedi (et Trotski Nautique à Nantes mais pareil, j’n’y serai pas).

_ _ _ _

FIN

_ _ _ _

Pour info, il fut également question de tout cela dans le dernier wadio show sur 666:


Téléchargez

Playlist:

Carpenters – Superstar (1971)

Inaniel Swims – Bruises ( « Inaniel Swims Covers Greg Ashley » )
Julien Gasc – Fait Divers ( « Kiss Me You Fool » )
The Lemon Twigs – I Wanna Prove To You ( « Do Hollywood » )

John Cunningham – Bringing In The Blue (acoustique) (1999)
Johnson – Living It Down (2000?)
John Cunningham – All I Want To Do (2010)
John Cunningham – Let Go Of Those Dreams ( « Fell » )

Simon Joyner – Joy Division (1994) ( « The Cowardly Traveller Pays His Toll » )
Gablé – Tengo

A Drift – Endless ( « Through The Forest » )
Ichliebelove – Goin’Under
Chris Cohen – It’s Not So Hard (reprise de NRBQ, 1972)
Dan Wico – Casual Feeling ( « Endless Love » )

Whitney – No Matter Where We Go ( « Light Upon The Lake » )

 

Répondre