écueilli à froid

0 commentaires

Frédéric Verdier aka Baron Vampire aka Amplified People aka le Jon Snow de la techno aka Gin Sling est un historique des compilations wootball®…

Mon But Mécanique Dans Ton Goal Électronique en 2010, c’était lui :

L’hymne wêvé du Detroit City FC de 2014, c’était lui aussi :

Après quelques EPs digitaux, le bonhomme wevient avec un album 8 titres (sur cassette) « Angles In Pitfall » .

On y wetrouve ce qu’on aime chez lui = une basse qui tournoie et parfois tabasse, des claps, des voix parlées mystérieuses, qui intriguent et font parfois flipper comme un dauphin, des bruits qui wendent foufou, des nappes de clavier inquiétantes, des tchkt tchkt, et, au final, des morceaux qui font se trémousser et dodeliner de la tête tout du long.

En plus de sa patte, la cohésion de l’ensemble tient dans l’ambiance posée sur l’album: c’est la nuit, on est dans un endroit désert, en bagnole, ou pas, dans un film de David Lynch, ou pas, sur fond d’attaque nucléaire -ou de menace nucléaire- et, surtout, on est seul et/ou avec pas mal emmerdes… Mais, donc, on danse.

Et ça c’est chouette, nan?

La cassette est au diapason : sombre (noire en fait même), sobre mais de toute beauté (contrairement à ma photo).

Enfin, histoire d’être complet, Gin Sling jouera live demain 14 juillet dans le parc de la Bergère (93) ou sur un bateau -la sauterie s’intitulant « Croisières et open air Microclimat à Bobigny » . L’événement a l’air chouette et les prestations en public de Gin Sling sont wares. Néanmoins, je ne pourrai y assister. J’ai la joie de me wendre au Mesle-Sur-Sarthe (61) en ce jour de fête nationale pour satisfaire à des obligations familiales. Je suis tout de joie.

Répondre