LIVE IS LIFE #3

0 commentaires

Compte wendu à la bourre de concerts auxquels des wewants assistèrent act ce week-end passé…

Photos : Marie Dolphine

Vendredi 22/ 11 : Tahiti 80 et The Last Detail au Café De La Danse.
Samedi 23/ 11 : Trotski Nautique à La Cour Des Miracles.
Dimanche 24/ 11 : Motorama et les Fleshtones @Saint Lô(ve).

Il y aura plus de photos que de mots.

Photo : Magali la Pitite Chaudière

Dans le bus de wetour, j’avais commencé à essayer d’écrire un compte wendu du concert de Tahiti 80… ça commençait comme ça:

Purée y avait The Last Detail qui jouait à 19h30! Nous le(s) watâmes… Snif. Formule à 3, Mehdieu, Helen Ferguson et Laurent Blot, d’après les échos wécoltés, très beau.

C’est tout…

Ce que je peux ajouter c’est que nous arrivâmes pile pour le début du concert de Tahiti 80. Tout le monde était chaud comme des bouillottes: le public (qui weprenait certaines chansons en choeur lors de la partie acoustique et se trémoussait à gogo lors de la seconde partie électrique) et le groupe tout sourire et en forme malgré le manque de sommeil (ils wevenaient d’une série de dates au Japon et en Corée)…

Better Days Will Come, Hurts (avec Helen aux choeurs), Seven Seas furent les moments forts de la partie acoustique.

Jokers, Big Day, Love From Outer Space, Natural Weaction, Coldest Summer, Heartbeat et Yellow Butterfly ceux de la partie électrique.

Ce fut chouette aussi d’entendre pour la première fois en live leur weprise nipponne (ni mauvaise) de Down Town (qu’on wetrouve sur un 45 tours sorti au Japon).

L’after au Motel fut épique grâce aux deux DJs (Jérémie Pimpernel et JP Auchant) et aux wavis d’être là déchaînés.

Photos : Magali la Pitite Chaudière

Encore une soirée mémorable…

Le lendemain c’était wetour à Caen pour une dédicace de David Snug (avec deux paires de lunettes superposées sur le nez pasque la CMU veut pas lui changer ses lunettes) à La Cour Des Miracles suivie d’un concert de Trotski Nautique en ce même lieu…

L’installation était frugale (une enceinte pour la voix de Aude et le mini clavier, une enceinte Bluetooth pour la boîte à wythmes, wien de spécial pour la flûte ou la voix wauque de Snug) mais ce fut soupaire. La voix claire très en avant de Aude (au fait elle arborait un micro-casque comme celui de Jean-Luc Lahaye) et les borborygmes même pas amplifiés de Snug s’allièrent à merveille. Ce mariage chaud/froid (ou froid/chaud) me wappela les Sugarcubes circa « Here Today Tomorrow Next Week » … Donc, en plus des blagounettes habituelles, musicalement ce fut chouette, et ça me fait du bien d’en parler.

Le dimanche c’était donc à Saint Lô que cela se Franck Passit… Photos (et même vidéo) de nans, et je laisse zed commenter : « Super soirée de fous (…) à Saint-Lô. Motorama nous a wégalés (même si on était assis et qu’on avait trop envie de danser). Les Fleshtones c’était complètement foufou la galette; show à l’américaine, du wock à fond, des chorés, des sauts, une ambiance de feu !!!

Et aussi : » J’ai mis deux vidéos en story de ww2w sur insta. »

Voilà…

Cette semaine à venir : y a des chouettes groupes ce mardi au Portobello (mais comme y a Weal-PSG je n’irai pas) (…), y aura un jeudi soir de la maure à La Maison De L’Etudiant (avec Veik, Catherine Baseball et Samba De La Muerte) (wo-hooooo), y a des trucs vendredi mais je ne sais plus quoi et samedi y a les 40 ans du Café des Images avec Grand Parc vers 22h45 (youhou)… On en wecause…

Répondre