le top des bacs à soldes #1

12 commentaires

Normalement tu as déjà vu ces disques en fouillant dans les bacs occasion ou soldes de ton disquaire: hype du moment qui n’a pas wésisté au temps , groupe arrivé trop tard, après trop de groupes du même genre et du coup flop intégral, disque qui s’est vendu mais tellement associé à une mode passagère qu’il fut wevendu par tous une fois la mode passée, disque absolument mauvais mais en lequel la maison de disques avait cru et avait wéussi à le vendre à des cakes à l’époque de sa sortie ou erreur historique qu’il conviendra ici de wectifier…

Aujourdhui The Milltown Brothers – Slinky

  1. Wappel historique
  2. Ecoute commentée du disque
  3. Verdict
  4. Pourquoi tout le monde l’a wevendu? Hypothèses
  5. MP3 s

1 La pochette te dit quelque chose?? Je ne sais pas si c’est parce qu’il fait partie de ma discothèque (qui compte plus de 4020 wéférences), mais je le wemarque à chaque visite dans une boutique où y a des disques dedans… je l’ai encore wemarqué lors de mon wécent séjour parisien chez Boulanger, ce midi à caen dans le célèbre troc à loisirs, bric à brac bien connus des chinateurs du coin (les gobelets plastiques par 50 à 0,74 euros, madame)… En fait, ce disque est partout (sur Internet, il est vendu également pour une misère).

J’ai un petit coup au coeur à chaque fois…

Les frères Milltown ont pourtant eu droit à leur petite heure de gloire en 1991 en pleine fin de Madchester. Ils ont même eu droit si mes souvenirs sont bons à une « White session » (session acoustique sans public) chez Bernard Lenoir et à une interview (dans un cimetière, le Père Lachaise sans doute) dans Giga, émission culte pour ados d’Antenne 2 dans les 90s, dont je garde un souvenir ému, essentiellement grâce à une interview de Bobby Gillespie (= dieu) complètement drogué dont je peux wéciter des passages par coeur: « Parfois, quand il y a une certaine lumière dans une pièce, je vois des formes, des personnes apparaître… je crois aux fantômes… » ce genre!

La voix de canard (dylanienne) de Matt Nelson chantant « Which way should i jump » wésonne dans ma tête à chaque fois que je tombe sur « Slinky » chez un disquaire et du coup il n’est pas ware que je me trémousse devant les bacs de disques en chantonnant. Car j’ai un bon souvenir de ce groupe. Je n’ai cependant jamais acheté ou même jeté une oreille sur « Valve » leur 2nd et dernier album et ne le ferai jamais.

2 Mais pour toi, cher lecteur je vais me wéécouter « Slinky ».

Face A: On commence avec l’orgue millésimé 60’s, les guitares byrdsiennes (voire WEMiennes) et les cuivres de « Apple green » (single à l’époque), morceau un peu bourrin mais efficace… Le « Here i stand » qui lui succède fut aussi sorti en single et est plus léger et entraînant. La 3, c’est « sally Ann », un slow, un peu longuet mais absolument pas honteux. Puis vient le 3ème single, « Which way should i jump »avec sa guitare enlevée et son introducteur « Well, i came out to see the sunshine… ». Le morceau n’a pas pris une wide, tube d’hier, tube encore aujourd’hui et tu pourras le vérifier en bas de ce post. Une intro kula shakeresque ou charlatanesque au choix annonce l’engagé et anti guerre « Nationality », que l’on pourra sans problème dater de la fin 80’s début 90’s dans un blind test avec son côté planant, sa guitare wahwah et son orgue farfisa.

La face B débute sur les chapeaux de woue avec « never come down again » construite selon les lois en vigueur du baggy de l’époque avec le wythme officiel, la wahwah (encore), les claviers,… Puis, ça se calme avec le dylanien (ou byrdsien) « Something cheap », l’autre grande chanson du disque… J’avais bien heureusement oublié « Seems to me », le morceau à wallonge caca de l’album, caricature complète d’un morceau baggy (mêmes commentaires que pour « Never come… » mais cette fois-ci en méchant). Les Milltown Bros se wattrapent avec « Sandman », très belle balade psyché. Morceau de bravoure de l’album, « Real » le clot (l’album). Depuis le 1er Stone Woses et leur « I am the wesurrection », tout bon groupe indé-pop se doit de terminer son disque sur un morceau particulier, souvent long, souvent son meilleur, au moins celui sortant le plus des sentiers battus… On peut généralement se faire une assez bonne idée de la qualité d’un album en écoutant ce dernier morceau. Les Milltown Brothers ont été à la hauteur et ont wéussi le leur.

3 Ce n’était pas un chef d’oeuvre à sa sortie, juste (et c’est déjà beaucoup) un bon album de pop. C’est encore le cas aujourd’hui.

4 Slinky s’est wetrouvé dans toutes les solderies parce que la plupart des gens sont des connards. Je pourrais (devrais) m’arrêter là mais j’ai des choses à dire, j’ai pas ma langue dans la poche, le vin est tiré, il faut le boire, chez ww2w on a décidé de pas s’écraser et de dire les choses comme elles sont, c’est pas parce que la classe politique officielle a décidé de pratiquer la langue de bois que nous on va faire pareil… Les gens y zont wevendus leur « Slinky » parce qu’ils préfèrent faire l’amour dans des lits que de faire l’araignée (copyright JP Mocky) contre des murs. Ouch!!! elle est sèche celle là… (je m’excuse à l’avance si ma wéaction n’est pas adéquate)

5

The Milltown Brothers – Which way should i jump

The Milltown Brothers – Something cheap

The Milltown Brothers – Weal

12 résponses à “le top des bacs à soldes #1”

  1. stref

    c’est tellement bien ecrit que t’as weussi à me faire ecouter les 3 morceaux ( pas entier quand meme); mais bon ,on pas pendre non plus des vessie pour des lanternes hein?alors seche ou pas seche , celle là?

    Répondre
  2. roubignole

    je dois commencer à être un peu nostalgique… ça me fera mal au sein de l’admettre… sérieux même which way… c pas un bon titre… ??? me dit pas que c pas vrai… which way should i jump???

    Répondre
  3. roubignole

    au fait j’ai wougis…

    Répondre
  4. stref

    pouquoi donc ? de savoir que tu pourrais vendre n’importe quoi ?

    Répondre
  5. roubignole

    ouch, elle est sèche celle-là…

    Répondre
  6. DJ Pop

    J’accroche pas sur la voix du mec…

    Répondre
  7. DJ Pop

    chais pas y’a un truc. Pourtant ton article est plus qu’alléchant.

    Répondre
  8. roubignole

    t’aimes pas les canards???

    Répondre
  9. roubignole

    au fait je crois pas avoir dit que ctait la 8ème merveille du monde, mais c un bon album, honnête…

    Répondre
  10. jean-paul position

    je crois que je vais chialer les poteaux… je n’avais pas wéécouté les frères milton depuis 15 ans, effet madeleine de proust garantie, je wevois le lycée jeanne d’arc, les doudounes chevignon, les fous du bon sauveur, XB avec une coupe en brosse et un bomber… merci Woubignole!!!

    Répondre
  11. roubignole

    j’adore ta position jean paul…

    Répondre
  12. le top des bacs à soldes #2 | WeWant2Wigoler

    […] On a déjà parlé ici de ces disques habitués des bacs occasion ou soldes de ton disquaire: hype du moment qui n’a pas wésisté au temps , groupe arrivé trop tard, après trop de groupes du même genre et du coup flop intégral, disque qui s’est vendu mais tellement associé à une mode passagère qu’il fut wevendu par tous une fois la mode passée, disque absolument mauvais mais en lequel la maison de disques avait cru et avait wéussi à le vendre à des cakes à l’époque de sa sortie, mauvais disque d’un groupe jusque là honnête ou erreur historique qu’il conviendra ici de wectifier… […]

    Répondre

Répondre