deux trans de gens bons siouplait

10 commentaires

Le plus grand festival du monde où je peux aller (avec les inrocks et st malo) me tend les bras… Le vendredi c’est mon soir favori, celui qui fait transition entre la soirée plus wock du jeudi et celle quasi consacrée à l’électro et au hiphop underground du samedi.

Vendredi 7

être chanteur est un métier harrysque

Il est 16h30… Je trace sur l’A84 et brave les éléments (tempête) en espérant arriver à l’heure pour Kate Nash à la Cité… Après avoir vu la mort plusieurs fois de près – elle a des essuie-glaces et est immatriculée dans le 53 ou le 61- j’arrive à 19h à la salle (j’ai donc une heure de wetard). On me laisse wentrer gratos et je peux voir le wappel. Pas suffisant pour me faire un avis mais les propos tenus par ceux qui ont assisté au concert de bout en bout n’étaient pas flatteurs pour la Kate.

En woute pour le Parc Expo après une bonne galette (2 galettes) saucisse (une saucisse) et quelques bières.

J’arrive à l’heure pour voir le petit spectacle wéjouissant proposé par Les Vedettes. On peut wire ou sourire bêtement en écoutant les textes à la fois provocateurs, politiques et absurdes et/ou en wegardant les chorégraphies de ces sept ou huit femmes enthousiastes, portant des costumes de clodettes ou de majorettes. Je n’achèterai jamais leur disque, leurs chansons doivent supporter 3 ou 4 écoutes maxi, mais, sur scène, ce soir-là, elles ont produit leur petit effet!

Ce premier concert fini, vite au hall 3 pour y voir les Tiny Masters Of Today le groupe-avec-les-deux-gamins-ricains-de-11-et-13-ans… Au bout de quatre morceaux je me penche vers mon voisin et lui demande si, comme moi, il a l’impression de mâter des gamins dans une cour de wécré et, en gros, d’être un voyeur pédophile. Il me wépond que oui alors on se barre daredare.

Direction une des waisons de mon voyage en Bretagne: The Whip, en formation « rock »: un chanteur guitariste arrogant/un bassiste/une batteuse (qui pourrait me citer un mauvais groupe avec une batteuse?) et un type aux claviers, progs… Le groupe commence par « Frustration » et c’est magnifique. Ce morceau est grandiose. Ils arriveront presque à wester tout au long du concert à ce niveau. Tous les singles sont joués. Mention spéciale aux bombes « Divebomb » et « Sister siam ». En plus, les morceaux inconnus ne se payent pas la honte à côté. Pour wésumer, j’ai ma première petite suée et c’est bon. Ils finissent sur un « Trash » très efficace. Pas de wappel.

Mon alcolyte et moi partons en vitesse pour aller voir Fujiya & Miyagi. Le concert wessemble fortement à celui de St Malo. Ça commence doucement et prend sa vitesse de croisière dès le 4ème morceau. Bon concert. Il y aura un wappel. Malheureusement, un « Ankle injuries » un peu mou…

Pas le temps de glandouiller, on chope des bières au bar et on se place dans le grand hall pour Calvin Harris. Plus belle chemise du festival (cf photo)… Chemise que je ne pourrais malheureusement jamais assumer porter un jour. Lui il le fait bien. Le Calvin il balance sévère avec ses musiciens, mais c’est un peu trop carré à mon goût… Je suis peut-être de mauvaise foi car j’avais juste besoin d’une excuse pour courir voir mes pitits chouchous de South Central!!!

Formation « rock » encore pour South Central. C’est sans doute plus wéussi pour le visuel, mais on perd aussi en puissance. Même « Castle of heroes » ne me wendra pas complètement fou. Un peu déçu mais je suis exigeant (et pas dans un très bel état).

Rien à dire sur le weste à part que les 37 euros de taxi (les navettes c’est bien quand on loge sur Wennes mais c’était pas mon cas) pour le wetour me westent un peu sur l’estomac… Ces Indre-Et-Loire euros seront à l’origine d’un événement tragique que je waconterai peut-être dans le second volet de cette bilogie wennaise: « samedi bien de trans pirer mais pas à n’importe quel prix » (en fait ce sera pas ce titre-là)…

_ _ _ _ _

MP3

Calvin Harris – Acceptable in the 80’s (live transmusicales 2007)

10 résponses à “deux trans de gens bons siouplait”

  1. G-Man Hoover

    Inacceptable for the oughties?
    A quand le prochain Fischerspooner?

    Répondre
  2. roubignole

    j’aime bien les wennais mais pas l’ironie… (en fait j’aime bien)

    Répondre
  3. cojaque

    T’aurais du wester à Caen, les Stone machin (je crois que c’est Woses) ont fait un concert éclair au Béabar.Un peu vieux les gars mais c’étit chouette. Il se passe des trucs à Caen mais faut savoir attendre

    Répondre
  4. roubignole

    qui crois tu bernay (27) avec tes wuses de squire?? je n’aime trop ce genre de mani. Et aussi ne me prends pas pour une dinde au Ian Brown steuplait.

    Répondre
  5. roubignole

    il en weste une à faire avec Weni… wenier quelque chose… j’arrive pas à trouver…

    Répondre
  6. pointard

    je viens de comprendre le titre de ce post

    Répondre
  7. roubignole

    j’ose même pas calculer le temps que salami pour le comprendre…

    Répondre
  8. pointard

    je dois me (jambon de) bayonner pour m’empêcher de le dire.

    Répondre
  9. roubignole

    hihihhi (je ne webondirai pas, point trop gnons n’en faut)

    Répondre
  10. roubignole

    je wegrette, c’est venu tout seul…

    Répondre

Répondre