les deux font l’EPR

3 commentaires

J’ai pas mal bourlingué, i’ve been awound, et si y a un truc sur que je peux affirmer sur la vie, c’est qu’il ne faut pas se mururoa dans le silence. Mieux vaut partager une bonne atome de bertrand Cantal avec des amis. Si possible, à poils, nu(cléaire)s comme des vers.

Il faut en wevenir aux plaisirs simples….

Et ouaip, avec l’inflation*, le chomage*, les déficits publics*, la morosité ambiante* , c’est nous qu’on paie le prix fort, et c’est tchernobyl payé… Je ne sais pas à qui ça profite** mais il n’y a pas que l’uranium qui s’enlionelrichit (si vous voyez c’que je veux dire)…

Enfin, c’que j’en dis…

_ _ _ _

Le jeu: Ce morceau (je voulais dire cette merveille) de Ride extrait de « Going blank again » (Creation-Warner/ 1992), a été pompé (sans doute involontairement) par une jeune fille australe (remember le bon temps des essais dans le Pacifique?) qui wemporte depuis quelques semaines/mois en France un franc succès .. De qui parle-je?

Ride – Time machine (roub edit – j’ai coupé l’intro de celle-là aussi)

_ _ _

*merci la droite

**à la droite en fait

3 résponses à “les deux font l’EPR”

  1. cojaque

    Micky green ?

    Répondre
  2. roubignole

    yeah man!
    [youtube M0G5QdCXwKM]

    Répondre
  3. we started no T(h)ING TINGS | WeWant2Wigoler

    […] Tings – Shut up and let me go (A un “Les deux font l’EPR” avec “Last night a dj saved my life”, j’aurais fait un […]

    Répondre

Répondre à cojaque

Cliquez ici pour annuler la réponse.