74, année hérétique

2 commentaires

Un morceau qui s’appelle 1974 ne peut pas foncièrement être mauvais. Et en effet il ne l’est pas.

Pour les plus jeunes, sur le même « Salon de l’Herbe » EP il y a aussi un 1981, ainsi qu’un 1988 qui se baladent.

Steve Kotey & Max Essa-1974 (Electric Minds-2008)

 

2 résponses à “74, année hérétique”

  1. roubignole

    je saurais faire des enchaînements comme un vrai dj et ben y aurait un truc à faire avec standing in the way of control…

    Répondre

Répondre