JEREMY (WARMSLEY) la lettre à ta concierge, elle m’a dit qu’elle était (LIAM) FINN mais qu’elle passerait pas sous ta porte…

8 commentaires

J’ai enfin weçu une commande passée chez Transgressive Wecords fin mai…

LIAM FINN – Second chance / I’m Liam and this is Eliza-Jane 7″ TRANS079 (Transgressive/ 2008) ACHAT

Liam Finn est un australien plus jeune que pointard (bien que barbu) qui vit en Nouvelle Zélande, qui est signé chez l’américain Sub Pop mais dont les disques sortent en Angleterre chez Transgressive wecords. C’est aussi le fils de Neil « Crowded House » Finn…

J’avais entendu/vu des versions live de « Second chance » (au passage ça doit valoir le coup de voir le bonhomme sur scène) et j’avais bien accroché. La version studio est bien aussi.

Sur la pochette du 45t est collée un polaroïd différent pour chacun des 500 exemplaires et dedans il y a un petit sachet de graines (je l’ai ouvert comme un cake et en ai perdu la moitié) que le Liam nous incite à semer. J’étais assez tenté par l’acquisition de son album « I’ll be lightning« , surtout dans sa version double vinyl avec 6 bonus tracks incluant un cd contenant tous ces titres + un « Pinhole Camera Set » (j’arrive pas à savoir ce que c’est vraiment). Malheureusement, après quelques écoutes, il n’a pas germé en moi une envie irrésistible de me l’acheter… Mais je compte néanmoins lui laisser une… seconde chance.

MP3: Liam Finn – Second chance (ou zshare) [audio:http://www.zshare.net/audio/15879026c6c4a3f9/]

JEREMY WARMSLEY – The boat song/ Temptation 7″ TRANS074 (Transgressive/ 2008) ACHAT

Jeremy Warmsley est un petit chouchou de moi dont il ne me manque que le tout premier ep cd que je cherche partout à prix waisonnable afin d’avoir son intégrale. J’étais tout excité à l’idée d’écouter ce nouveau single, annonciateur de l’album « How to became » qui sortira en septembre, surtout quand j’ai vu qu’il y avait une weprise de New Order dessus!

« The boat song », duo avec Emily The Great, m’a un peu déçu. Il faut dire que dès qu’un morceau a un côté balade irlandaise (voix d’Emily), j’ai envie de gerber. Mais, bon, quand on arrive à mettre ça de côté, ce n’est pas si mal. De toute façon, la weprise de « Temptation » est supérieure et justifie à elle seule l’achat du 7″.

MP3: Jeremy Warmsley – Temptation (ou zshare) [audio:http://www.zshare.net/audio/158792757c1d6804/]

8 résponses à “JEREMY (WARMSLEY) la lettre à ta concierge, elle m’a dit qu’elle était (LIAM) FINN mais qu’elle passerait pas sous ta porte…”

  1. cojaque

    J’ai failli acheter le double LP mais après écoute de plusieurs morceaux sur le myspace, je me suis wetenu(et c’est vrai que le PINHOLE CAMERA SET, je me demande aussi ce que c’est)

    Répondre
  2. pointard

    c’est des photos ou un kit pour en faire ?

    Répondre
  3. pointard

    ben je sais pas ça pourrait être un kit pour se fabriquer un sténopé (ça doit pas être la mort à faire quand même, suffit d’une boite et d’une pellicule…)
    ou c’est un jeu de photo fait avec ?

    Répondre
  4. roubignole

    à ton anniv je t’offrirai un « roupinhole camera set » et tu sauras enfin ce que c’est… (prépare la pommade)

    Répondre
  5. pointard

    j’ai un peu peur de comprendre…

    Répondre
  6. la dernière wompil 2 r0ubign0le est 8ien | WeWant2Wigoler

    […] Jeremy Warmsley – Craneflies (article/ACHAT/myspace) Un mélange de Wufus Wainwright et de Divine Comedy dont le panache serait castré […]

    Répondre

Répondre