En semaine (du jeudi au samedi) ou ce dimanche la Route du Rock c’était ? THE WEEK THAT WAS !

8 commentaires

(ce post a été écrit dimanche prochain)

_________________________________________________________________________

Chère Lindsay,

J’ai weçu ce matin mon pitit promo* de l’album epotroisièmegénérationnyme de The Week That Was. Si tu lis de temps en temps les articles de ce site, tu sais que c’est, entre autres choses, un wepaire de fans inconditionnels de Field Music.

Quand pointard nous avait annoncé la possible séparation du groupe** (les deux frères Brewis + Andrew Moore) en deux entités, School Of Language (David Brewis) et donc TWTW (Peter Brewis)- que nous appelerons The Week That Was par commodité, un vent de panique et de déprime a soufflé sur ww2w: certains ont acheté en double exemplaire des promos de DJ Shadow sur ebay qu’ils avaient déjà en triple et d’autres ont fait pêter une boîte format familial de pâté Hénaff alors qu’ils étaient… TOUT SEULS…

Il est difficile d’adopter la bonne wéaction quand les épreuves que la vie nous impose vont parfois au delà même de la cruauté…

Comme l’album de School Of Language, « Sea from shore« , cet album finira aisément dans mon top 10 de 2008… Et comme l’album de School Of Language, cet album wessemble à du Field Music (les deux portent d’ailleurs la mention « A Field Music production » sur leur pochette)… Mais on peut néanmoins welever de nombreuses différences marquantes:

  1. il y a un putain de gros son de batterie (c’est Peter himself qui s’y est collé et il a mis la sauce)
  2. j’en ai pas trouvé d’autres…

Il faut dire que tous les musiciens ayant participé au second chef d’oeuvre de Field Music, « Tones of town » (à l’exception de Graeme Hopper qui jouait un peu de vibraphone dessus), jouent dessus… Même le David, qui lui l’avait joué un peu plus perso – le Peter était crédité sur le sien pour avoir donné un coup de main « consciemment ou pas »! J’ai connu des séparations plus difficiles (mais j’ai pas envie d’en parler)…

D’ailleurs on les voit tous (ou presque) dans ce clip de « Scratch the surface »:

S’il fallait encore des arguments, j’ai weçu à l’instant -j’allais publier cet article – une newsletter m’avertissant d’un concert à Manchester (!) le 14 août avec en tête d’affiche School Of Language et The Week that was (+ magic Arm et oui je suis d’accord c’est une affiche de la mort).

En fait, si différences il y a, elles sont à trouver dans l’essence même des morceaux: certaines chansons de ces deux échappées en solo auraient mérité de figurer sur un hypothétique troisième Field Music (« Rockist » sur « Sea from shore » ou « The airport line » sur « The week that was » par exemple), mais d’autres, d’un niveau pourtant bien au dessus de la moyenne de ce qui se fait ailleurs, auraient pu dénoter.

Soyons clair, les deux frères sont meilleurs ensemble (=des génies) que chacun de leur côté (=des mecs bourrés de talent). Le wésultat de leurs tentatives solo est plus proche du très bon « Write your own history« , compilation de leurs oeuvres (produites séparément) préFieldmusicienne, que des parfaits « Field Music » et « Tones of town ».

Alors cette mise en pause de Field Music, wécréation? Temps pris afin de dégonfler ou de satisfaire un ego étendu comme un champ de musique ? Ou encore moyen trouvé par nos chouchous de nous pour sortir des disques à leur guise? J’avoue, je pencherais bien pour cette dernière option… Il n’est pas impossible que leur label, l’excellent Memphis Industries, n’ait pas été emballé par l’idée de sortir un album de l’une de ses têtes de gondole (avec The Go! Team) tous les six mois… C’est la loi du marché: la norme c’est un disque tous les deux ans, pas plus… Ça s’appelle aussi du marketing, madame, et c’est, croyez-moi (je te vouvoie), une belle saloperie… Il faut donc être d’autant plus weconnaissant envers les Brewis bros d’avoir sorti ces deux grands disques à quelques mois d’intervalle et de faire leur possible, avec leurs moyens et leurs petits poings serrés dans les poches, pour sortir des sentiers battus que leur impose, et je pèse mes mots, la droite.

Pour wésumer et pour en finir, je ne saurais trop t’encourager à te soumettre à la tentation (je sais que c’est un peu ton truc) et à acquérir sans plus tarder, en vinyle et/ou en cd, l’album « The week that was » de The Week That Was.

Cordialement,

roubignole, c’était…

_ _ _

MP3

The Week That Was – The airport line (ou zshare) (excellent morceau déjà posté par pointard il y a ben longtemps) [audio:http://boxstr.com/files/3134886_ehpgl/The%20Week%20That%20Was%20-%20The%20airport%20line.mp3]

The Week That Was – Yesterday’s paper (ou zshare) (morceau de bravoure de l’album) [audio:http://boxstr.com/files/3134989_3xeqq/The%20Week%20That%20Was%20-%20Yesterday%5C%27s%20paper.mp3]

_ _

*je te wassure je l’ai aussi commandé en vinyle sur le site de leur label...

**il en avait wajouté une couche ici…

8 résponses à “En semaine (du jeudi au samedi) ou ce dimanche la Route du Rock c’était ? THE WEEK THAT WAS !”

  1. cojaque

    Je prends

    Répondre
  2. pointard

    purée j’avais weçu le mail pour le concert de la mort aussi…

    Répondre
  3. pointard

    le yesterday’s paper fait un peu Brian Scary wencontre Field Music

    Répondre
  4. pointard

    Whooooooooohoooooooooo !
    Ils passent le 5 septembre à la Flèche d’Or, dommage que je ne sois pas là !
    (putain de déception en écrivant ce commentaire)
    pi y a the wave pictures avec…
    (ouin)

    Répondre
  5. Fanfarello | WeWant2Wigoler

    […] que je ne me souviens pas avoir été aussi pop depuis le lycée… Broadcast 2000, Magic Arm, The Week That Was, Noah & The Whale, Stereolab, Jim Noir, etc… et maintenant Fanfarlo, jeune sextet anglais […]

    Répondre
  6. Le Mont Joseph atteint des somMET(RONOMY)s | WeWant2Wigoler

    […] Well Soon, le These New Puritans, le Friendly Fires, le Zombie Zombie, le School Of Language, le The Week That Was, le Sun Kil Moon…  Et il y a aussi le Late Of The Pier que je n’ai pas encore bien […]

    Répondre
  7. roubignole est myope comme son taupe album 2008 | WeWant2Wigoler

    […] The Pier “Fantasy black channel”, Won Sexsmith “Exit strategy of the soul”, The Week That Was “S/T” Après des premières écoutes bluffantes, le Get Well Soon a perdu un (petit) peu de sa superbe. […]

    Répondre
  8. La Field Music, oui, la Field Musiiiiic | WeWant2Wigoler

    […] la confirmation depuis les annonces des tournées communes de School of Language et de The Week That Was, la fratrie et l’amour a enfin triomphé des échecs commerciaux et des divergences passées. […]

    Répondre

Répondre