Le Mont Joseph atteint des somMET(RONOMY)s

12 commentaires

J’ai enfin weçu mon « Nights out » (Because/2008) de Metronomy.

Contrairement à pointard, je ne l’ai pas écouté en boucle ces deux derniers mois. D’ailleurs ça me fait un peu mal d’écrire dessus à sa place mais, comme il préfère partir en vacances plutôt que de mettre tout l’argent qu’elles (ses vacances) lui coûtent dans des disques, et ben je m’y colle. Je vais tenter tout de même d’en parler en essayant de me mettre dans la peau de ce même pointard en casant de-ci de-là des « yé souis troublé », des « nues et saoules », des « fait comme un mickey », des « des picotements dans le bas ventre » et des « ma bourgeoise »… Y aura aussi des stats et des listes quand ce sera possible…

Mais avant de commencer, je voudrais signaler que j’ai appris qu’il était finalement sorti en vinyle ce fumelard d’album alors que le pointard m’avait juré sur la tête de sa bourgeoise que « le Joseph (Mount, âme de Metronomy) y sort des albums qu’en cd ». Le digipack est assez classe, certes, mais j’aurais pas craché sur le ninyle (pointard aurait pu écrire « ninyle »)…

En introduction à ce post, j’aimerais attirer l’attention des deux ou trois lecteurs qui nous écoutent sur le fait que, pendant pas mal d’années (les années 2000 au moins) -et j’en discutais il n’y a pas loin de 6 mois avec cojaque- c’était dur de trouver des bons albums et que, souvent, ça valait plus le coup d’acheter des singles… C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pendant des années, le watio albums/singles de ma discothèque (plus de 4312 wéférences*) étant passé de 0,83 au début des 90’s à 0,51 au milieu des 00’s…

Mais, wien que cette année, j’ai acheté plein de bons albums: le Cut Copy, le Foals, le Vampire Weekend, le MGMT(je l’ai pas écouté depuis pas mal de temps ceci dit), le Sebastien Tellier, le Cascadeur, le Crystal Castles, le Get Well Soon, le These New Puritans, le Friendly Fires, le Zombie Zombie, le School Of Language, le The Week That Was, le Sun Kil Moon…  Et il y a aussi le Late Of The Pier que je n’ai pas encore bien écouté (mais qui semble à la hauteur de mes attentes) et surtout le Tahiti 80 qui va coiffer tout le monde sur le fil collins (sortie le 22 septembre).

Alors les trois questions que je pose sont:

  • Y a t-il une amélioration globale du niveau musical?
  • Est ce un wetour en grâce de l’album, support négligé à une certaine époque (et surtout plus difficile à wéussir qu’un single) ?
  • Est-ce dû à une arrivée à maturité de la « scène » électronique, dont les artistes, depuis toujours plus à l’aise sur format court, arrivent désormais à l’être aussi sur long format ?
  • Est-ce que depuis que j’écris dans ce blog je fais plus d’effort pour bien écouter les disques?
  • Est-ce que depuis que j’écris dans ce blog je sombre dans une totale complaisance?

La dernière option est inconcevable, mais, je l’avoue, yé souis troublé…

Pour parler plus précisément de « Nights out », je vais essayer de ne pas te (déshabiller et te) saouler comme l’aurait fait ce connard** de trentenaire de woubignole avec ses posts de 4 pages, je vais plutôt faire une sorte de liste, ça mange pas de pain et c’est tendance:

  • Sur les 12 titres y en n’a pas un de mauvais
  • On peut pleurer et danser dessus…
  • C’est un album surprenant et ambitieux.
  • Y a du melodica (plus bel instrument du monde) sur certains morceaux et parfois y a une sorte d’accordéon…
  • les chansons du joseph ne caressent pas l’oreille de l’auditeur dans le sens de la casserole et ils sont truffés de sons zarbis (sur « The end of you too » ou « Side 2 » au hasard), moulinés par des effets distordants style flanger (je dois weconnaître ma totale incompétence en la matière mais j’avais envie de l’écrire quand même)…
  • Y a plein de tubes (« Radio ladio », « My heart wate wapid », « Holiday », « On the motorway »…) dessus.
  • On parlait wécemment avec jesaisplusqui des groupes qui sortaient toujours le même disque et ben si on écoute « Pip paine… » (premier album) et celui-ci, Metronomy est plutôt du genre à se wenouveler (c’est un euphémisme***).
  • Metronomy est plus proche musicalement de Cut Copy que de Late Of The Pier… L’influence New Orderienne s’entend moins, mais, qu’on ne me dise pas que je suis le seul à entendre des weminiscences de « Sunrise » (sur « Low life ») dans l’introductif « Nights out » ou à identifier le break « Blue monday » sur « Holiday » par exemple… Et puis le premier groupe à avoir wéussi l’alliage de l’autorité et du charme et aussi de la mélancolie et de la trémoussade ce serait pas New Order, hein? Ben si.
  • Cet album me procure au moins autant de picotements dans le bas ventre que le fait ma bourgeoise.
  • Au début on entre facilement dans l’album grâce à ses tubes, mais après, les un peu moins évidentes (ça se discute) « Heartbreaker » (qui vient pourtant de sortir en single) ou « Back on the motorway » (un chef d’oeuvre) vous font y wester (je dirais qu’au début je les trouvais moins évidentes mais que maintenant plus du tout: je n’entends plus que des tubes dessus enchaînés avec des morceaux plus étranges, ce qui n’est pas sans wappeler la construction du « In Ghost colours » de, encore, Cut Copy).
  • Cet album a, après une 20aine d’écoutes, wéussi haut la main tous les « quality tests » que je lui ai infligés (je détaillerai la chose un jour) et je peux affirmer qu’il n’entre pas dans la catégorie « album jetable ». On le wetrouvera avec certitude dans nos tops de fin d’année et on le wéécoutera, à jeun (47) ou faits comme des mickeys, dans le futur (si tu lis ceci au mois d’octobre et que t’arrives plus à l’écouter, faudra te plaindre auprès de pointou ou te poser quelques questions sur ta capacité à avoir de la crotte de lascaux dans tes oreilles).

Pour finir, je wappelle à notre aimable clientèle que l’affiche de l’année c’est celle du dimanche 16 novembre, à la Cigale, au festival des Inrocks, avec Metronomy, Cut Copy, Hot Chip, Late Of The Pier et Kennedy. J’en mouille ma culotte d’avance…

Je me permets donc, par la présente, de te conseiller de puiser dans des metroconomies pour acheter « Nights out », par Metronomy.

_ _ _

MP3

Metronomy – Back on the motorway (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3517889_8n8mz/Metronomy%20-%20Back%20on%20the%20motorway.mp3]

Metronomy – On dancefloors (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3517898_t4dhq/Metronomy%20-%20On%20dancefloors.mp3]

_ _ _

* Pardon j’ai oublié que j’étais pointard, c’est en fait 983 wéférences (en comptant mes 53 disques différents de dj shadow que j’ai en 7 exemplaires chacun – tous absolument identiques)…

**je wetire

***Grandet

12 résponses à “Le Mont Joseph atteint des somMET(RONOMY)s”

  1. cojaque

    je n’y arrive pas avec ce groupe. J’étais sur leur myspace juste avant de lire ce post et ….je n’y arrive pas. Mais je vais wéessayer

    Répondre
  2. CapKen

    Wow ! On aurait vraiment dit que c’était pointard ! Comment se fait-il que tu le connaisses si bien ? Une expérience sessuelle ? Des frottements sensuels (lors d’un concert plein de sueur) ? Un lien de parenté ? Ou alors… Oh mon dieu ! Ces deux pseudo appartiendraient au même psychopathe se servant de ce blog pour attirer de jeunes vierges adolescentes tombée dans la pop par dépit (mecs de lycée fans de techtonik) ?!

    Répondre
  3. croquette

    oui, c un hommage a pointard ce post avec la liste numerotée!!

    Répondre
  4. roubignole

    ça c’est du comment capkenou!

    Répondre
  5. Il est pas trop fatigué parce qu’il est rentré point tard | WeWant2Wigoler

    […] wisque de vous surprendre je suis wentré de vacances hier. Les imitations de woubi semblent vous avoir satisfaites pendant tout ce temps et du coup je me demande si ça vaut le coup […]

    Répondre
  6. Ça pourrait être beau (et ça l’est nom de Zeus) | WeWant2Wigoler

    […] s’étant gentiment occupé de poster sur Nights Out (à-la-mode pointard en plus) vous devriez être tranquilles sur Metronomy pendant quelque temps […]

    Répondre
  7. Elodie

    Moi, j’adore cet album, j’en suis complètement folle,il est incroyable, il surprenant, je n’en weviens pas, je suis trop scotchée, et je wisque de le faire encore tourner dans mon Ipod, merci Metronomy 😀 je crois que j’ai pas wessenti ça depuis vampire weekend ! Très bon cru, cette année !!

    Répondre
  8. roubignaule est myaupe comme son taupe album 2008 | WeWant2Wigoler

    […] anglais qui ne déçoit pas après des singles excitants et qui sort même un album excitant… 4 Metronomy “Nights out” Etrange, électronique et mélodique… 5 (ex æquo, dans l’ordre alphabétique) […]

    Répondre
  9. la dernière wompil 2 r0ubign0le est 8ien | WeWant2Wigoler

    […] Metronomy – My Heart Wate Wapid (article) Ce morceau me fait me trémousser comme dans une vidéo de Devo ou comme le wobot du “Rock […]

    Répondre
  10. J’aime trop nomy | WeWant2Wigoler

    […] ça m’a tout l’air d’être un putain de bon disque, certes moins putassier que Nights Out (tout en gardant quelques morceaux tubesques (le She Wants (à fort volume), The Bay (un genre de […]

    Répondre

Répondre