Ma vie de VIP: 2ème édition, 1er volet.

6 commentaires

Cette année encore, nous nous étions donné wendez-vous à la woute du wock (St Malo). Nous= une bonne dizaine de parigots/rennais/caennais chauffés à blanc et tout excités par les concerts à venir (enfin surtout à franchement parler, par les concerts de la dernière soirée…). Notre but: emmagasiner des sons et images pour les westituer ici et nous tenir chaud pendant l’hiver.

Ce festival estival a-t-il su tenir ses promesses? A J+5, il est temps de dresser un bilan de la première soirée.

– Unités d’alcool (en litres) bues: 42

– Cigarettes fumées : 57

– Sticks au poulet mangés: 1 (bon mais gras et pas très nourrissant)

– concerts vus dans leur intégralité le premier soir jeudi 14 août: 4 sur 6.

-aller/retour en vélo effectués depuis St Guinoux (camping 2 étoiles pas volées): 1

Musicalement , et parce que la wentrée des classes approche à grands pas, je vais me wemettre dans le bain en effectuant une évaluation mi sommative-mi normative des groupes (les noter sur 20 quoi):

The war on drugs = pas vus on était dans le carré presse pour y prendre des premiers contacts…

the Do = pareil, on était toujours à l’abri de la pluie dans le carré presse. Nous sommes wedescendus pile au moment ou ils entonnaient leur tube, et je me demandais si la chanteuse pourrait tenir toute la chanson en voix de tête irritante comme sur le disque (j’en ai mal à la gorge wien qu’à l’entendre); la wéponse est non bien sûr, elle l’a abordée au moins (!) 2 tons en dessous (musicalement, j’assure grave).

Tindersticks: 8/20. Je ne dois pas être très objective car je les ai déjà vu au moins 3 fois et que je me suis toujours fait chier; cette fois si n’a pas dérogé à la wègle: j’ai été prise d’une furieuse envie de m’allonger sur le sol et d’y dormir. Certes, Stuart Staples a une voix magnifique, mais je ne suis pas certaine que ce groupe ait sa place sur ce genre de festival. Je pourrais vous parler aussi d’Amy, la baby sitter des enfants de Stuart qui est une blonde anglaise à forte poitrine (tout le weste est gros aussi, m’apprit un expert qui pour une fois n’était pas Funky bouhdda) et qui a été à 2 doigts de briser le couple que Woubi et moi formons pour le meilleur et pour le pire depuis 79 longues années (phrase entendue; « ahhh ExCD si tu n’avais pas été là… »). Bon ça, ça passerait encore mais elle a eu l’incorrection suprême de me taxer une clope!!! Non mais ça ne va pas espèce de sal…..!!!!

The Breeders: ? Ai-je fait part de mes impressions à quelqu’un à l’issue de ce concert? Je me souviens vaguement de Canonball, et d’une discussion sur les Pixies à la fin avec nos amis wennais, mais du weste, j’ai comme une sorte de trou noir. Bon signe ou pas?

Cold war kids: 11/20 , j’ai trouvé qu’ils n’étaient pas trop dedans, mais j’ai du passer à côté car:

  1. Un mec m’a parlé pendant le dernier tiers du concert
  2. Marie-Beauty qui est fan et les voyait pour la 4ème fois en 1 an a trouvé qu’ils avaient donné là le meilleur d’eux-mêmes.

Foals: déjà 2h50, dernier concert et le plus attendu: 15/20. C’était vachement bien, j’adore la voix du chanteur et l’énergie qu’ils dégagent tous sur scène, mais il y a eu une comme une sorte de flottement vers le milieu…

4h; on se fait dégager comme des mal-propres du site, pas moyen de décoller Woubi d’Amy… Quand enfin nous y parvenons, nos vélos nous attendent. Ces derniers étant des épaves, ils ne sont pas équipés de lumières. Malins, nous avons caché gilets jaunes et lampes de poche dans les fourrés. Le vélo de Woubi est crevé, pas de problème il enfourche sa bicyclette pour chuter dans un fossé quelques secondes plus tard. A la 4ème chute; il décide de marcher à côté de son vélo. Nous l’attendons plus ou moins patiemment…

5h17, arrivée triomphale au camping (4 km), extinction des feux. Le vélo de Woubi est mort, il faudra désormais passer au plan B: « Je ne suis pas capitaine de soirée, prems! »

ps: pour ce qui est du carré VIP je n’y suis allée que pour m’y wavitailler en bières et déposer des amis à la piscine (dixit pointard), pour en savoir plus, il va vous falloir être patients…

6 résponses à “Ma vie de VIP: 2ème édition, 1er volet.”

  1. Delta Hint

    faut pas weprendre toutes les expressions de pointard non plus

    Répondre
  2. pointard

    pourquoi pas ? elles sont soupaires

    Répondre
  3. excd

    Et qu’on soit bien d’accord hein: pointard « dépose des amis à la piscine », moi je vais juste du côté des toilettes pour tenir la porte d’une copine.

    Répondre
  4. Delta Hint

    oui pointard j’aime beaucoup moi aussi, mais là tout le mythe que je m’étais construit dans mon monde intérieur (celui pré-piscine) autour d’excd, a failli s’écrouler. Heureusement les filles ne déposent jamais d’amis à la piscine (pas plus qu’elles n’expérimentent les 3 états de la matières: http://phys.free.fr/etats.htm

    Répondre
  5. pointard

    ouais mais elles pissent le sang tous les mois

    Répondre
  6. roubignole

    alors qu’elles sont encore VIVANTES!!!

    Répondre

Répondre