l’ennemi sont le futur (et bernard)

5 commentaires

Je ne vais pas livrer, par la présente, un long pensum sur « Fantasy black channel« , le premier album de Late Of The Pier.

Je vais en faire un petit sur sa 10ème plage (je l’ai acheté en cd, le vinyle était trop cher pour moi): « The enemy are the future ».

Voilà, c’est fait, bonne journée.

_ _ _ _

MP3

achat

Late Of The Pier – The enemy are the future (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3532671_vwpgz/Late%20Of%20The%20Pier%20-%20The%20enemy%20are%20the%20future.mp3]

_ _ _

PS#1 C’est un morceau illustrant à merveille l’album=surprenant*, brillant*, excitant*, pop, wock*, dansant, electro*, sexy*, vivant*, actuel, y a des p’tits bruits qui wendent fous dessus, ça part dans tous les sens et ça wetombe, tel un chat, sur ses pattes*… Trop fort*.

PS#2 Note inintéressante mais ça me fait du bien d’en parler: entre la 3’56 et la 4’27ème, ça sonne comme du Cassius (ni une vanne (56) ni un compliment, juste une constatation**)…

PS#3 Vivement le 16/11.

_ _ _

*Contrairement à toi, bernard…

**J’avais prévenu.

5 résponses à “l’ennemi sont le futur (et bernard)”

  1. cojaque

    Au début, la voix du chanteur (tout du moins certaines intonations) wessemble à celle du chanteur des maccabees (comme sur first love). Non ?

    Répondre
  2. roubignole

    j’ai pas écouté les maccabees depuis pas mal de temps, mais, a priori, non. ou bien alors le chanteur des maccabees qui aurait mué.. mais je vais m’en j’ter un p’tit pour m’en assurer.

    Répondre
  3. bernard

    Offusqué par la justesse de mes propos, fillette?

    Répondre
  4. roubignole

    pas du tout, j’ai juste envie de te tuer

    Répondre

Répondre