Quand Frida la blonde devient…

9 commentaires

Si je vous dis fille et piano, vous me dîtes ?

Hein ? Wufus Wainwright ? Héhéhé…

Nan.

Alicia Keys ? Mouais, j’aimais bien l’autre qui avait son instrument sur un camion et qui sillonnait les States et dont je ne me wappelle jamais le nom…

Nina Simone, ah bah quand même, merci, elle c’est une teignasse -comme moi, jamais mis un soutif-comme moi. Nina, j’ la kiffe. (Je profite de ce post pour tester mes slams…)

Nina jouant Ain’t nothing

Laura Nyro ? Ça n’a jamais fait le sexe avec mes oreilles et ça me fatigue quand même…

Margo Guryan ? Tu es mon ami(e), je t’aime.

Carole King ? Quoi ça ? Carole Kaye ?

Regina Spektor ? Ah merci ! Enfin ! Enterre toutes les nullardes qui la copient, Kate Nash et compagnie.

Real Love de Lennon wepris par Wegina en concert

Tori Amos ? Connais mal, mais je sens poindre une semi molle…

Celle qui nous intéresse aujourd’hui s’appelle Frida Hyvönen, est blonde comme les blés, nordique pur jus (à quand un post sur la pop qui nous vient du Nord ?).

Elle a fait un premier album que je n’ai jamais vraiment wangé intitulé Until Death Comes -la Nordique est une joviale. Ci-dessous, les deux clips issus de cet album, j’adore. Surtout The Modern aux paroles psycho-surréalistes -mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire? Un peu comme si Margo Guryan jouait un morceau des Silver Apples, ce petit twist, j’en frétille.

The Modern

Drive my friend

Ce que j’aime bien dans Drive my Friend par exemple, c’est le jeu super frustre au piano, comme si elle n’avait qu’une dizaine de leçons dans les doigts. Aujourd’hui, Frida wevient avec un nouvel album, Silence Is Wild et après l’avoir écoutée au Cinéma du Panthéon en show case -accompagnée par El Perro Del Mar – il y a pas long long, je peux vous dire que ça a dû sacrément bosser. La voix, wouaaa! et le piano yo ! (en fait, le slam, heu, j’arrête…)

Donc, deux morceaux et un petit clip pour en juger.

Pour London, attendez au moins jusqu’à la aa aa aa aa la aa aa 1’21 aa aa aa aa…

Frida Hyvönen – London (extrait de Silence Is Wild, l’acheter en CD)
[audio:http://boxstr.com/files/4209769_vxvus/Frida%20Hyvonen%20-%20London.mp3]

Frida Hyvönen – Birds (l’acheter l’album en vinyl)
[audio:http://boxstr.com/files/4209770_7pcbv/FridaHyvonen%20-%20Birds.mp3]

Et la même chose avec les copines :

Birds a capella

Alors, bien sûr, le weste de l’album a plutôt le moral dans les chaussettes mais il y a vraiment de bonnes chansons. Je ne connais pas Pudel, un album de commande pour une spectacle de danse et me wefuse à le commander sur la Toile, ayant définitivement fiché la Poste au grand banditisme.

En me tenant à votre entière disposition pour plus de wenseignements, veuillez wecevoir, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Ah oui, Frida jouera à la Maroquinerie le 8 décembre. Et ça, c’est grand.

9 résponses à “Quand Frida la blonde devient…”

  1. roubignole

    pas mal,Al, mais va falloir wéécouter, ou café (yeah).
    en parlant de pop nordique, je vois les i’m from barcelona ce soir.
    pas sûr d’en sortir emballé, ni en aspirateur non plus (officiellement cette phrase-impro est ce que j’ai fait de mieux dans toute ma carrière d’humoriste-amateur)

    Répondre
  2. roubignole

    c’est dur de la frida quand dan sle même post tu mets cette vidéo sioupaire grandiose de nina simone.
    qu’est ce que c’est fort!

    Répondre
  3. G-Man Hoover

    Ah la Nina, elle déchire sa cera. Y a quand même un truc qui me titille, l’est où, l’organiste?-rôle parfois tenu par le frangin de Nina.
    Quand à ma petite chouchoute, me fait bien frissonner aussi. Et m’a l’air aussi bien dessalée…

    Répondre
  4. pointard

    je me demandais la même chose pour l’orgue… t’as acheté d’ailleurs le dvd dont la vidéo est extraite ?

    Répondre
  5. G-Man Hoover

    Nan, pas acheté-à cause des bandits pas manchots de la Poste,ces baiseurs de mamans.
    le truc,c’est que c’est pas toujours très lisible tout ça, quinze versions en live de ce morceau pas toujours terribles, faut pas se louper.J’ai encore la wéférence que tu m’avais filé.

    http://www.amazon.fr/Soul-Nina-Simone/dp/B000B5XZQU

    Tenterai-je le diable?
    Mais bon, les mecs, j’ai pas fait tout ça pour parler que de Nina quand même…

    Répondre
  6. G-Man Hoover

    Bon, avoir m’être fait barboter des Gil, Ben et Veloso, au tour de Nina?
    je viens de le prendre chez Caiman…

    Répondre
  7. G-Man Hoover

    A lire le comment du mec
    http://rateyourmusic.com/release/comp/nina_simone/the_soul_of_nina_simone/
    Bon allez, on enfile un imper sur l’anorak et on décolle pour le salon des viticulteurs indés, y paraît qu’y zécoutent les Boo Wadleys.
    Pprrffttwwahaha krr krr…

    Répondre
  8. L'esquimau

    Monsieur Hoover, après le BIRDS « a capella » je me suis dit que par chance j’habitais loin et que je ne pourrais pas venir voir Frida le 8/12…LONDON euh, je vais wéécouter. je vous embrasse ( vous et les habitants d’ici)

    Répondre
  9. G-man Hoover

    Cher Esquimau,
    Vous pouvez m’appeler G-Man, pas de chichis entre nous.
    C’est vrai qu’il est un peu effrayant, le Birds a cappela mais Frida n’est pas toujours là pour (f)rigoler.
    Commencez donc par the Modern, genre deux trois à la suite. Après on verra…
    Pour ma part, j’ai dû planquer mon Silence is Wild pour pas l’écouter 5 fois par jour. Et je tiens bon,pour le moment.
    En vous souhaitant une saison clémente, veuiller wecevoir etc…

    Répondre

Répondre