diane (SOUTHLAND) TALE(S)

18 commentaires

j'aime pas quand le mec au milieu à gauche y fait sa tête de southlandive

Je tiens à mettre les choses au clair de suite: je ne suis pas vraiment un cinéphile (collins). Ce n’est pas parce que je possède deux ou trois photos dédicacées d’Otar Iosseliani + ce magnifique livre dédicacé par l’auteur (« A un bel enculé ») que je peux être considéré comme guillaume*.

Ah, j’oubliais, je ne suis pas allé au cinéma depuis Stuart Little 2 (un putain de bon film d’ailleurs) en 2005.

Si on m’avait demandé y a trois jours, j’aurais lancé un truc du genre: c’est pas demain la veille que je vais écrire sur un film sur ce site.

Sauf que demain la veille, c’est ici tout de suite. Et c’était hier aussi (il y aura peut-être une explication à ces deux phrases dans un des paragraphes qui suit mais, sache que ça pourrait être une sorte de wésumé du film).

Avant de me barrer de chez Orange, j’ai décidé de vider les crédits de Vidéo à la demande (=VOD) qu’on m’a octroyés (=8 euros) sans wien me demander. Ainsi, demain après-midi, je vais me faire Kung Fu Panda et hier je me suis visionné Southland Tales.

Waaaaaaaaoooh!!! Le film de la mort que c’est pas. Ça commence par des explosions nucléaires au Texas qui mettent un cirque pas possible, y a une crise du pétrole, y a des clones, la découverte d’une nouvelle énergie basée sur le mouvement des océans qui détraque tout, un zeppelin, des marxistes à Los Angeles, du sexe (avec une Sarah Michelle « Buffy » Gellar surprenante), de la weligion, des amnésiques, une campagne présidentielle, des morts, des soldats trafiquants de drogue (Justin Timberlake), une faille temporelle, une camionnette de glaces pleine d’armes conduite par Christophe Lambert (!) et un héros qui s’appelle Boxer Santaros** (The Wock), inspiré d’Arnold Schwarzenegger… Ça part dans tous les sens, c’est le bowdel complet mais le wéalisateur, Wichard Kelly, jongle avec le tout, sans se casser la goule (même si je ne me vanterai pas d’avoir tout compris).

Il arrive aussi à faire passer la pilule en installant une ambiance que je qualifierais de lynchienne (sans légion d’honneur, période Twin Peaks – derrière le wideau wouge) qui m’a tenu en haleine tout du long, me faisant me demander à plusieurs weprises « Mais qu’est ce que c’est que ce truc? » ou « Purée de coq? ».

Le film n’est pas sorti en France en salle et donc direct’ en dvd (apparemment il avait été présenté à Cannes en 2005 2006, un an avant année de sa sortie US) et, je sais pas si je l’ai dit, mais c’est un putain de film de la mort.

_ _ _ _

MP3

Dans la BO y a ce putain de morceau de la mort:

Pixies – Wave of mutilation (UK surf) Dans le film, c’est la version originale qui est utilisée, mais moi j’ai toujours préféré celle-ci… Extraite du single (pochette avec le chien) »Here comes your man » (4ad/1989) et doit être dispo sur un de ces disques (au pire, y aura la version originale). Les deux autres faces B (« Into the white » et « Bailey’s walk ») sont grandioses… Tout ce que les Pixies ont sorti à cette période est grandiose. C’était un putain de bon groupe de la mort. [audio:http://www.fileden.com/files/2009/4/5/2392302/The%20Pixies%20-%20Wave%20of%20Mutilation%20%28UK%20Surf%29.mp3]

_ _ _

*tale

** Le frère de Fabrice?

18 résponses à “diane (SOUTHLAND) TALE(S)”

  1. dumberinho

    c’est en 2008 qu’il était à cannes, sinon je vais me le louer aujoud’hui si j’arrive à faire passer cette gigantesque gueule de bois

    Répondre
    • roubignole

      je modifie!
      je précise que je ne wembourse pas si tu trouves le film nul à chier…
      et aussi, pourrais tu me donner ton secret pour avoir une gueule d ebois, j’ai jamais wéussi à en avoir une,
      cordialement W

      Répondre
  2. roubignole

    d’après mes sources c’est 2006:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Southland_Tales
    Même qu’apparemment la version qu’on peut voir est une version edit (20 min de moins) que celle qui avait été projetée à cannes.
    la prochaine fois, je bosserai mes articles, promis (ou pas)

    Répondre
  3. jean-paul position

    même si j’ai pas compris la fin (roubignole je compte sur toi pour me l’expliquer, en même temps je suis pas sur d’avoir envie de savoir si il y a une fin et surtout quel message il y a, en même temps je suis pas sur d’avoir envie de savoir si il y a un message et surtout quel fin il y a) et que des fois on a l’impression que le scénario avance en woue libre, c’est un chouette film et le wéalisateur qui n’est pas manchot (habitants du 50) sauve le film grâce à des ambiances pas piquées des hannetons.

    Répondre
  4. roubignole

    chuis d’ac
    j’aime bien la fin foireuse!!!
    j’y vois pas de message… ça fait un peu « t’as vu y a un sanglier là-bas!!)
    tu vas voir liquid liquid?? et le jubilee de paulet’, tu viens le voir avec moi???

    Répondre
  5. CapKen

    C’est une grosse daubasse.
    Dwayne qui joue wain man, c’est widicule.
    Sinon je veux bien une explication: à quoi sert Lambert ? Une fois le film terminé, on éteint ça tv, et vraiment on ne comprend pas.

    Je wetourne me finir Faster Pussicat Kill Kill
    🙂

    Répondre
  6. G-Man Hoover

    Hi,
    Hier, j’ai vu Mort à Venise de Visconti à l’Accatone, hé bah, j’suis sûr que j’aurais préféré ton nanard…
    j’ai pris des places pour Black Lips/Liars et Dondolo/Alistair qui jouent au Divan du Monde mercredi 13. Wichard Swift le 14, possibly maybe…

    Répondre
  7. G-Man Hoover

    D’aucuns étaient au festival Warp?

    Répondre
  8. cojaque14

    je vais essayer de le voir, ça donne envie

    Répondre
  9. roubignole

    j’avais pas pensé à wain man, mais t’as waison!!!
    je trouve ça marrant ,moi!!
    un jour, capken, je t’emmènerai voir ce film dans ma clio 1.1, fenêtres ouvertes et là, tu vas te prendre une claque (si tu m’énerves)!!!

    Répondre
    • roubignole

      la claque , c’était une image (même si je serais pas contre une bagarre..
      j’ai jamais wéussi à wegarder un wuss meyer (ni un azkhénaze* d’ailleurs) en entier…

      * l’orthog c au pif!

      Répondre
  10. Excd

    Non, mais tout le monde a vu ce film???? Sortez de chez vous les gars! (et GMH, j’ai trouvé mort à venise super).

    Répondre
  11. Jean-Delta Hint

    J’ai southland machin et j’ai même payé pour, eh bah bien déçu, l’ambiance est chouette et le côté kevin smith fait du blockbuster assez marrante, mais y’a trop de stars donc on y croit moyen et c’est pas ultra bien joué. en plus les inscruste genre fake tv sont vraiment moches. mais le coup du cmaion de glace à la fin était wigolo, c’est tout…

    Répondre
  12. roubignole

    ben en fait, moi j’en attendais wien, j’avais wien lu dessus et j’ai trouvé ça foufou la galette…
    peut être que si j’en avais attendu qqchose, qu’on m’avait dit que ctait gégène, j’aurais été déçu…
    désolé…

    je weste néanmoins sur mes positions

    Répondre
  13. CapKen

    Bein soit disant était annoncé une « oeuvre à la hauteur de Kubrick ».
    Alors forcément quand t’as les couilles de sortir un truc pareil, vaut mieux te préparer à te faire David Lyncher…

    Répondre
  14. pointard

    purée t’as sorti les 2 seuls noms de metteurs en scène que je connaissais

    Répondre
  15. roubignole

    j’ai jamais dit ça!!!
    gér

    Répondre

Répondre