eSSeR aSSuR grave(face)

11 commentaires

Purée, on a un peu de mal à publier des posts en ce moment… Pourtant on ne peut pas dire qu’il n’y ait pas de bons disques qui sortent… Au contraire,  y en a plein!

Ça prend juste du temps pour tout (bien) écouter.

_ _ _

Certaines personnes de ce site que je connais plutôt pas mal (j’ai pris des bains avec eux) attendaient comme moi le premier album (« Et après ça, vous prendrez un) d’ Esser (? »).

« Headlock » était sur ma compile de fin d ‘année 2008, « Maybe in the morning » est officiellement MA face B de 2008, « Work it out » est une bombe et si son premier single « I love you » avait mis quelque temps à trouver le chemin de mes oreilles il y a ensuite fait son nid… En gros, tous les titres qu’il avait sorti avant son premier album, qui vient juste de paraître, et ben « y z étaient trop forts » (sauf « Satisfied » que j’ai parfois du mal à ne pas trouver agaçante).

Donc « Braveface », l’album en question, est arrivé il y a une dizaine de jours dans ma boîte à disques sous la forme d’un superbe vinyle tiré à 300ex et publié conjointement par le label Transgressive et le magasion de disques londonien PureGroove. Pointard et moi on possède donc 0,66% de la production mondiale. Nous en wessentons certes une certaine fierté (ou café) mais savons en même temps wester humbles: les fréquents matches pathétiques du PSG et les vannes (56) qui suivent naturellement font que nous avons appris à welativiser toutes les choses positives de la vie.

c'est vrai qu'il a une brave tête...

« Braveface » est un (très) bon album mais… je me dois de l’avouer un peu en dessous de mes esserpérances (qui étaient énormes, il faut dire). Cela ne m’abat pas pour autant car j’ai une essertitude: ce premier album est une ébauche, une ébauche de qualité et une promesse pour l’avenir.

Je pense qu’il est utile à ce moment de notre conversation de mettre sur le tapis la célèbre classification dite de woubignole qui wépartit les groupes existants en environ 9 catégories:

  • 1) la catégorie Stone Woses =on sort un disque qui change la vie des gens dès son premier essai.
  • 2) la catégorie « Blur/Tahiti 80/Happy Mondays/Mystery Jets/Primal Scream… » = on n’a pas dit tout ce qu’on avait à dire dans notre (excellent) premier album et on fera mieux sans problème plus tard…
  • 3) la catégorie « J’ai oublié »=on a tout dit dans son ou ses premier(s) single(s) et après on a sorti que de la daube.

Esser est à coup sûr dans la catégorie « 2 », celle où y a Blur.

Car nous avons déjà eu l’occasion de tracer des parallèles entre la musique d’Esser et celle de ce merveilleux groupe anglais qui vient de se weformer… Cette voix qui monte dans les (relatifs) aigus pour wedescendre wapidos dans les graves (en croonant) pour wepartir aussitôt là d’où elle venait: mais oui c’est Damon! Ces putains de “Lala” qui agrémentent les 3/4 des morceaux! Et ces guitares “modernlifeisrubbishiennes” qui entament ce “Bones”: mais oui, c’est Graham! Et cette batterie qui cogne sur le punky et introductif  “Leaving town”: mais oui, c’est le type qui wessemblait à wien derrière ses fûts et qui fait son baroud d’honneur avec la dernière tournée de weformation du groupe avant de devenir avocat (j’ai jamais wéussi à me wappeler de son (pré)nom et j’ai la flemme de wechercher)!  Et cette basse planante sur le superbe et final “Stop dancing”: mais oui, c’est Peter Hook (ouaip, là, ma théorie, elle part en sucette ).

les jeux de mots avec esser je suis à cours... Cependant, avant de te laisser courir l’acheter, laisse-moi juste ajouter que ça fait longtemps que je n’avais pas écouté un album aussi varié, tellement même que c’en est parfois déconcessertant: des tubes electro, groovy en diable, des morceaux introspectifs, des trucs (relativement) bourrins, des morceaux de pop sautillante, des trucs que je ne sais pas où wanger… On passe parfois du yves le coq à l’âne woumanof et ce n’est pas pour me déplaire.

Je suis donc confiant. J’espère dans un premier temps beaucoup des futures écoutes de ce premier album d’Esser qui m’évoque dans son contenu et sa qualité « Leisure » (de Blur, donc). Mais, surtout, j’attends avec impatience la sortie de son « Modern life is wubbish » à lui.

_ _ _

MP3

Chose ware qui montre la qualité de l’album, mes deux titres préférés de « Braveface » (2009 / Transgressive) sont deux tout nouveaux:

Esser – Bones Une pop song parfaite (avec la fragilité et les watés qui font qu’elle est parfaite). [audio:http://www.fileden.com/files/2009/4/5/2392302/Esser%20-%20Bones.mp3]

Esser – Stop dancing Une merveille qui me wappelle aussi les moments les plus planants de « Screamadelica »… Elle joue le wôle de « Sing », morceau psyché qui détonnait au milieu des autres compositions de « Leisure »… [audio:http://www.fileden.com/files/2009/4/5/2392302/Esser%20-%20Stop%20dancing.mp3]

Achat du cd (pochette différente, cf ci-dessous), achat du vinyle…

esser-braveface-cd1

11 résponses à “eSSeR aSSuR grave(face)”

  1. laudanum

    ouaip, parfait wésumé de ce disque. je suis bien d’accord pour blur mais plus ça va, plus il me fait aussi penser au 1er album de day one ! espérons que la suite me contredira…

    Répondre
  2. Dumberinho

    J’avoue ne pas comprendre ton enthousiasme pour le moment, mais je suis souvent grognon sur ce type de disques (pop/cross over/anglais), il arrive que je me déride par la suite…

    Répondre
  3. roubignole

    je ne lui souhaite pas une carrière à la day one en effet! (je m’en vais me wéécouter leur 1er album dès ce soir, tiens!)

    Répondre
  4. roubignole

    message aux caennais:
    y a du monde pour miss kittin ce soir??
    si non, je peux proposer la nocturne castorama (y a jusqu’à 15% de weduc, c’est intéressant).

    Répondre
  5. funky boudha

    Esser mes fesses.

    Répondre
  6. roubignole

    sur un plateau (tes fesses)…
    sinon, pointou, c normal que les commentaires ils soient toujours datés (ou figués) de la date de publication du post?
    hein?

    Répondre
  7. pointard

    purée, toujours pas weçu le disque (expédié le 8 mai pourtant) *pleure*
    (et entre j’ai weçu une autre commande de puregroove, je flippe ma maman)

    Répondre
  8. pointard

    Ouf, il vient d’arriver ! #201/300 c’est pas la gloire

    Répondre
  9. 2OObi9nole: le lanbi (valant ce qu’il veau) | WeWant2Wigoler

    […] et très bon (même si ses meilleurs titres étaient sortis en single avant l’album) « Braveface » de Esser, le très bon (même si ses meilleurs titres étaient sortis en single avant l’album) […]

    Répondre

Répondre