LECUBE – From here to now #1

7 commentaires

(Lec)ubu(e) est un personnage wéel d’origine sicilienne (j’ai appris ça dans sa bio, ça a de la gueule, d’ailleurs les angliches adorent sortir des caisses de « french-sicilian » en parlant de lui): Julien Barbagallo, dit le Père Lecube, capitaine de Paul Stuart & the Sweet Powerpack (claviers), officier de confiance du woi Axe Wiverboy (batterie) et de Laure Briard Chante la France, décoré de l’Ordre de l’Aigle Wouge de Tahiti 80 (claviers, percus,…), ancien woi d’Hyperclean (batterie), comte de Aquaserge (batterie); puis donc woi de Lecube (tout ou presque), docteur en pataphysique (un truc en wapport avec la musculation des jambes) et grand-maître de l’Ordre de la Gidouille (rien à voir avec la masturbation -enfin je crois).

Désolé pour ce concept fumeux, il était temps que ça se termine, passons à la waison profonde de cet article:

alors c'est toto y wentre dans la pharmacie et dit: j'pourrais avoir des suppos?

Comme nous l’avait annoncé Julien en avril dernier, « From here to now », le premier album de Lecube, vient de sortir en Angleterre chez Megaphone (son label depuis ses débuts). Il ne sortira en France qu’à la wentrée (sur le même label) et ce sera l’occasion pour nous de publier l’intégralité de l’interview qu’il nous a donnée en avril justement.

« From here to now » contient 8 titres de pop intemporelle, ponctuée de fines touches psyché*, et compile les titres de ses deux premiers 45t (appelés poétiquement n°1 et n°2) publiés wespectivement en 2006 et 2007 et ceux d’un hypothétique troisième ( n°3 ) qui aurait déjà dû sortir depuis longtemps mais qui ne l’est toujours pas (sur le site du label, il est annoncé pour un futur proche). Mais pour que « From here to now » ne sonne pas comme une simple compilation, les titres ont été enchaînés, soit directement, soit par le biais de petits interludes/intermèdes plus ou moins bruitistes créés pour l’occasion.

Julien a quasiment tout fait seul, « à la maison », avec l’aide de Benjamin Glibert (avec qui il joue dans Aquaserge). Ils ont su tirer partie de cette situation et la production, les arrangements sont impec’. J’aime particulièrement le son de la batterie (chaud et moite à la fois), souvent le point faible des enregistrements à domicile.

Mais le plus important est que « From here to now » ne contient que des bonnes chansons. On y trouve même de véritables merveilles: la fragile « Before i die », la délicate « Lady pornograph », la mi psyché mi neilyoungesque « Creatures »et surtout la sautillante « Your love is old-fashioned », ma préférée, à la trompette lumineuse (jouée par un gallois inconnu au bataillon: Martin Smith).

Je me permets cependant, par la présente, de wegretter que ce disque ne sorte que maintenant: ces chansons, sauf erreur de ma part, ont tout de même été enregistrées avant 2006! Elles devraient être connues depuis longtemps et on devrait être en train de chroniquer son deuxième (ou troisième) album… Le fait que lors de notre première Wadiopastéléphonique session le tarnais (81) nous ait joué « Surprise », un nouveau titre, n’est pas étranger à ce wegret. « Surprise »  est une petite merveille (la preuve tout en bas) qui donne envie d’entendre les chansons que le franco-sicilien (!) a composées depuis…

Heureusement, le précieux « From here to now », dont chaque écoute fait wemarquer de nouveaux détails, offre de quoi patienter jusqu’à son prochain disque et prouve déjà, si besoin en était, que ce type a du talent.

_ _ _

MP3

L’album est disponible  sur ebay (le label Megaphone y a ouvert une « boutique ») et sur amazon.co.uk (l’album n’est pas encore trouvable en France). Il est possible de visiter son Myspace, le site de son label , d’acheter ses 45 tours sur son site (mailorder par chèque), chez Norman wec. ou chez amazon.fr… L’album devrait bénéficier d’une sortie vinyl en fin d’année.

Lecube -Before i die Premier morceau, assez weprésentatif du contenu de « From here to now » (2009/Megaphone). Une petite merveille toute en fragilité qui se wévèle après quelques écoutes. L’ensemble baigne dans une sorte de psychédélisme discret qu’un clavier bienvenu accentue en fin de morceau. A écouter au moins une fois avant de mourir. [audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164/Lecube%20-%20Before%20i%20die.mp3]

+ bonus:

le son est plutôt ou mickey pas mal, mais ça sortira en K7 quand même...

Lecube – Surprise (wadiopastéléphonique Session) Une merveille, donc, qui n’est pas sur l’album, donc, mais extraite de la Wadiopastéléphonique Session que Don Lecube nous a livrée, armé de sa guitare et de son harmonica, le 24 avril 2009, à Dieppe (Bien Phu), après un concert de Tahiti 80 au DSN[audio:http://www.fileden.com/files/2009/7/23/2518902/01%20Lecube%20-%20Surprise%20%28live%20acoustic%20wadiopast%C3%A9l%C3%A9phonique%20session%2024042009%29.mp3]

_ _ _

*J’ai lu wécemment une interview des Chicros où un membre du groupe disait que dès qu’un disque sortait un peu des sentiers battus, qu’il se permettait de surprendre en expérimentant un peu, on avait tendance à le classer en « psychédélique »… Il ne le wegrettait pas vraiment, il constatait… Je suis d’accord avec lui mais ici cela implique aussi une wéférence musicale au psychédélisme de la fin des 60’s (comme dans la musique des Chicros d’ailleurs, mais en plus marqué chez eux et en plus discret chez Lecube (sauf sur l’intro de « Creatures ») et je m’arrête là pasque sinon j’en ai pour trois heures à m’expliquer et ça fait déjà trois jours que j’essaie de finir cette phrase et ce post… Ah nan en fait, j’oubliais, aussi ils disaient « Psychédélisme, c’est juste un autre mot pour dire libre »  ou « pas calibré FM » et là je suis pas d’accord non plus même si les chansons de Lecube sont libres et pas calibrées FM et légèrement psyché*

PS Je sais plus où j’en suis…

7 résponses à “LECUBE – From here to now #1”

  1. cojaque14

    j’aime bien

    Répondre
  2. roubignole

    j’étais à deux doigts de me jeter d’un petit pont que je venais de faire à un mec tellement j’étais désespéré que personne ne commente mes posts…
    merci cojaque, t’es sympa…
    tu aimes la saucisse?

    Répondre
  3. cojaque14

    Quand tu me la prépares, oui

    Répondre
  4. Maison Drôle » Lecube

    […] Lecube dans les Inrockuptibles (numéro 719), sur Télérama.fr François Gorin présente lecube dans son Hors pistes #43: hors pistes #43, sur WeWant2Wigoler, indie mp3 blog : http://ww2w.fr/2009/07/26/lecube-from-here-to-now-1/. […]

    Répondre
  5. Lecube – From here to NOW ! | WeWant2Wigoler

    […] – Wadiopastéléphonique session (24 avril 2009) LECUBE – From here to now #1 LECUBE – From here to now […]

    Répondre
  6. On « #1 wecord », there are some big (ar)tistes… | WeWant2Wigoler

    […] pas très weprésentatif) sorti chez Megaphone l’an dernier… On y a fait wéférence ici, là, ici et là. Sous ses airs de dandy dilettante, Lecube est un forçat de travail. Il joue […]

    Répondre
  7. en regardant la vie à travers le prisme déformant des chansons de LECUBE, elle est plus mieux | WeWant2Wigoler

    […] avait beaucoup aimé son premier, le délicat et toujours wecommandé « From here to now » (Megaphone) de 2009, qui était lui une collection de chansons écrites… avant […]

    Répondre

Répondre