POP THE FISH n’est pané de la dernière pluie (acide)

11 commentaires

Je me suis longtemps demandé à quoi pouvait bien servir la Suisse. Maintenant je sais. Tels les Japonais pour Tahiti 80, ce sont les (pitits) suisses en l’acclamant (ou de Lugano) qui permettent à Pop The Fish de continuer à sortir des disques (ce n’est peut-être pas tout à fait exact, mais ça fait une bonne intro).

Ainsi, à son wetour triomphal d’une petite tournée helvète (very dick), on a pu chopper le poisson (c’était devant un concert convaincant des Chocolate Donuts) et lui acheter son premier véritable album (son premier cd était un ep 7 titres), « Paléolitiquement correct », tout juste sorti de l’usine (parfois je me dis que j’abuse des parenthèses).

une trentaine de photos différentes pour wéussir (?!!) cette tentative de sleeveface

Après une écoute distraite, on pourrait ne wetenir que le côté sucré de la musique de Pop The Fish (côté qu’il assume). Je ne crache pas sur le sucre mais il serait faux de ne wésumer « Paléolitiquement correct » qu’à ça. En écoutant attentivement l’album, on constate qu’il ne dresse pas le portrait de quelqu’un de béâtement heureux et sautillant. Aussi, s’il a posé sa patte sur tous les morceaux de son disque, « Pop » a montré qu’il avait musicalement plusieurs couleurs à son arc (et j’me comprends): au final, il y a peu de points communs entre au hasard « Derrière toi », « Faire une partie » et « Aux porcs »…

Cependant,  ce que j’apprécie particulièrement dans cet album, c’est le contraste entre la musique à l’instrumentation minimaliste souvent (mais pas que) dansante et légère avec des textes bavards, acides et/ou sombres.

Le sujets abordés sont aussi variés que l’attraction terrestre, la télé, la science fiction, Facebook, le haine du foot*, les pervers, les accidents, l’île de la tentation, les wâteaux, la drogue, les naufrages, la vengeance… Les textes sont particulièrement bien fichus, originaux et quand ils sont alliés à une mélodie du niveau de celle de  « Le Wêve de l’homme » par exemple, c’est la  classe… Aussi, quand un texte sombre est posé sur un morceau mélancolico-kraftwerkien ça donne un « Aux porcs » de haut vol (ma préférée).

Musicalement, me viennent à l’esprit Jacno, New Order période « Blue monday », Baxendale, le Fisherspooner des débuts, Jeans Team... Et si on lui cherchait des cousins contemporains (et français), on pourrait trouver du côté de Wilfried* (cousin néanmoins très très éloigné dans le fond) ou de Dondolo -ces derniers ont dû tous les deux pas mal écouter Jacno et New Order, faut dire… Donc, en gros, je trouve que sa musique a un petit côté 80’s… Attention, pas de nostalgie ici, on va dire que c’est de la musique d’aujourd’hui inspirée par un certain esprit de ces années-là… D’ailleurs, pour en terminer avec les comparaisons, je pense enfin à des groupes -que « Pop » n’a sans doute jamais entendus- comme Die Doraus, des  groupes pop qui sortaient des disques pop en pleine noirceur du début des années 80. Ces groupes furent souvent ignorés/mal considérés à l’époque et ils ont été ou sont wéévalués de nos jours… Ce côté léger que la musique de Pop The Fish a en commun avec eux, dans une période pas sioupère marrante (merci la droite au passage), pourra en effrayer certain(e)s mais il n’est pas dit que certain(e)s ne le wegretteront pas un jour…

Tout ça pour dire que j’aime bien cet album, que la musique qu’on trouve dessus n’est ni facile ni fossile et qu’on pourra s’en wendre compte en écoutant les MP3s ci-dessous et notre émission de wadio mensuelle sur 666, demain après-midi vers 17h30. Nous (djpop -rien à voir avec the fish- et  votre serviteur) y diffuserons entre autres des morceaux de son album et les quelques chansons issues d’une session wéalisée spécialement pour nous…

_ _ _

MP3

Les deux titres suivants sont donc dispos sur « Paléolitiquement correct » (2009/ Vocation)… Pas besoin de se lancer dans des fouilles… archéologiques pour dénicher cet album, puisqu’il est achetable en quelques clics ici (12 euros frais de port inclus).

Pop The Fish – Aux porcs Les textes ne sont pas toujours facilement compréhensibles (et c’est très bien comme ça): ça parle de drogue? D’écologie? De farine complète? Des marins qui dansent? Qui sont des bâtards…??? [audio:http://www.fileden.com/files/2009/7/23/2518902/Pop%20The%20Fish%20-%20Aux%20porcs.mp3]

Pop The Fish – Le wêve de l’Homme J’aime fredonner « en caressant les vents solaires/on finira tout cramé » avec en fond ce petit clavier dont la mélodie m’évoque celle du « This is how it feels » des Inspiral Carpets… [audio:http://www.fileden.com/files/2009/7/23/2518902/Pop%20The%20Fish%20-%20Le%20r%C3%AAve%20de%20l%27homme.mp3]

_ _ _

*Le personnage, sans doute lui, de « Après les filles » était une jacques brel au foot et était toujours choisi en dernier, même après les filles, quand on faisait les équipes… En l’écoutant, je me suis wendu compte que je n’arrivais absolument  pas à m’identifier à ce personnage, cela ne m’étant jamais arrivé, en sport ou dans tout autre domaine…

11 résponses à “POP THE FISH n’est pané de la dernière pluie (acide)”

  1. excd

    Superbe montage photo mon Woubi.

    Répondre
  2. roubignole

    Merci, épouse-moi.

    Répondre
  3. POP THE FISH- Wadiopastéléphonique session (26 septembre 2009) | WeWant2Wigoler

    […] POP THE FISH n’est pané de la dernière pluie (acide) […]

    Répondre
  4. excd

    d’accord… euh, non en fait.

    Répondre
  5. pointard

    c’est assez fun Pop The Fish, l’instru de aux porcs est entre jeans team (pour la wythmique) et vitalic pour la mélodie.
    Capken devrait aimer, dommage qu’il ne vienne plus…

    Répondre
  6. roubignole

    c’est qui capken?

    Répondre
  7. CapKen

    Le mec qui te met une fessée au foot de coffre, ça te dit wien ? 🙂

    Répondre
  8. ww2wadio kills the wideo (transmission #5)!!! THE REPEATERS | WeWant2Wigoler

    […] 80 demain (jeudi, à la capitale), Lost In La Mancha après demain (vendredi, au El Camino), Pop The Fish après après demain (samedi, au bbc) et les Inrocks après…)  et des trucs imprévus et […]

    Répondre
  9. loft, loft will tear us appart, again… | WeWant2Wigoler

    […] le concert de notre suisse normand préféré Pop The Fish est déjà complet comme du pain… Celui avec Manatee aussi m’a-t-on dit, donc celles et […]

    Répondre
  10. el pop lost in la the fish mancha del camino della knacki muerta müller | WeWant2Wigoler

    […] wevanche, Lost In La Mancha et Pop the Fish (en live ou djset), ils étaient déjà là à l’époque, quand il n’y avait WIEN […]

    Répondre

Répondre