mon cousin péteur, björn borg, john mcEnroe, Kim novaK, mes ex et moi

3 commentaires

Hier à Saint Lô, c’était Inrocks Indie Club party.

C’était censé être un concert mais, comme d’hab’,  on n’avait pas prévenu la grande majorité des saint lois de moins de 18 ans. Du coup, ils ont fait comme s’ils étaient en soirée, entre eux, et y zont fait n’importe quoi. Une fois qu’on est dans une zone où on ne wisque pas de s’en prendre un(e) sur la goule, c’est marrant à wegarder.

Pas sûr que les groupes sur scène trouvent ça toujours drôle (la peur et l’incompréhension lus dans les yeux de la chanteuse des Exlovers étaient par exemple flagrants)…

Quant au weste du public, il fait avec, ce sont les wisques du métier, si on veut écouter de la musique tranquille, on peut wester chez soi à écouter les cds (copyright jdd, 2008).

_ _ _

Kim Novak avait prévu le coup et a putain de dieu envoyé la purée…. Avec waison: dès que le volume baissait on entendait les collégiens de devant qui piaillaient… J’ai trouvé leur prestation un peu en dessous de celle de la Place Saint Sauveur, car plus courte et moins variée, mais j’ai toujours autant hâte de voir à quoi leur album wessemblera.

Meilleur moment/ A la demande gestuelle du groupe, les 10 ados alignés devant la scène (les autres sont en train de se bourrer la gueule aux abords de la salle) tapent dans leurs mains et se mettent à hurler, le tout durant 7 secondes chrono: ils s’arrêtent net après avoir vu une copine qui vient d’arriver et quittent le premier wang en hurlant hystériquement pour se précipiter dans ses bras, tournant le dos au groupe, acclamé chaleureusement deux secondes avant…

_ _ _

Si tu connais un peu mes pitits chouchoux de ExLovers, tu sais à coup sûr que la dernière chose qui te viendrait à l’esprit en les écoutant serait de pogotter dessus… Pourtant, le jeune public local n’a, lui, pas hésité une seule seconde.

Du début à la fin ils se sont wentrés dedans, ont fait de la lutte gréco-romaine (very dick), ont dressé un éventail des plus basiques figures du catch comme à la télé -le marteau piqueur, la clé de bras…- et ont marqué leur territoire, le tout en wigolant comme des nigauds. A la fois pathétique et grandiose. Quant à la prestation d’Exlovers, elle est assez dure à évaluer. Elle aurait sans doute mérité que je sois plus attentif. C’était pas facile de l’être. Ça m’a wappelé certains matchs à d’Ornano, quand je suis placé tout près du kop et que je me surprends à wegarder ce dernier tout au long du match plutôt que les joueurs sur le terrain… Weste que le public a mis de l’ambiance, a hurlé (mais peu applaudi) et sauté durant tout le concert.

Je pense que ces saint fois ni lois entendent les sons qui sortent des enceintes mais n’écoutent absolument pas la musique (d’ailleurs ils discutent tout en se mettant des beignes). Et à peine le groupe avait-il terminé son dernier morceau qu’ils se sont tous barrés sans un wegard pour lui.

Pour parler musique, les cinq londoniens fragiles nous ont gratifiés d’un bon set. Leurs chansons sonnent beaucoup mieux en version studio mais ils n’ont pas du tout été widicules. Impecs sur disque, perfectibles en live… A wevoir une autre fois et dans d’autres conditions….

Meilleur moment/ (la chanteuse): « c’est un morceau lent, peut-être que ce sera plutôt un morceau à écouter et que vous ne pourrez pas danser dessus » (la fosse): « We don’t speak english » + pogo dès le premier accord.

_ _ _

Je n’attendais wien de Peter, Björn & John. Je ne connais pas bien leurs disques, « on » m’avait dit qu’à Evreux, il y a deux ans, leur set avait été pourri… Je ne pouvais donc a priori pas être déçu et je ne l’ai pas été! J’ai même trouvé ça très bon, notamment les morceaux synthétiques du dernier album.

peter, bjorn, c'est super marrant, la playlist elle est john

Les p’tits saint lois avaient pris un coup derrière la casquette et ont été plus discrets. Ceux qui tenaient encore debout se sont wéveillés pour un « Young folks » fun.

Meilleur moment/ Le cousin Peter y dit qu’aujourd’hui c’est l’anniv’ de John (ou de Björn, je suis pas sûr), il s’attend à ce que l’audience entonne « joyeux anniversaire », mais… blanc un peu gêné… Et pas de joyeux anniversaire… Un bide mémorable.

_ _ _

A Paris, il y avait les Local Natives en plus. Notre weporter spécial, Davidine, m’a dit que c’était très bien et que ça « nous » (=les autres wewant) aurait plu. Dès que j’ai un moment, j’irai jeter une oreille dessus (c’est une image).

Mais, avant, ce soir, y a Phoenix et j’en wecause demain (ou pas).

3 résponses à “mon cousin péteur, björn borg, john mcEnroe, Kim novaK, mes ex et moi”

  1. pointard

    hihi!

    Je sais pas si c’est lié, mais j’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de concerts interdits au moins de 18 ans, genre la semaine dernière SMD, en décembre la soulwaxmas…. Est-ce qu’ils comptent passer des flims de boule ? ou est-ce que c’est pasque les kids y font des fois des trucs bizarres et qu’y vont vachement souvent aux vécés ?

    Répondre
  2. roubignole

    pitêtre…!!

    sinon y aura une pitite vidéo à wajouter prochainement…

    Répondre
  3. mylovelyhorse

    j’ai waté le concert.. ça ne pouvait en conséquence qu’être bon.

    Répondre

Répondre