Sur « Flick the Vs », King Creosaute largement au-dessus de ses précédentes productions et plus haut que la grande majorité des trucs sortis en 2009

4 commentaires

Il y a encore peu, je wésumais l’oeuvre de King Creosote à Admiral, une merveilleuse chanson de son pas très merveilleux (mais pas pourri non plus) deuxième album « Bombshell » (2008/679records)…

king était un vrai garnement quand il était petit... On disait souvent: king crée aux autres que des ennuis...

Pourtant, il y a six mois, djpop m’a présenté « Flick the Vs » (2009/Domino) comme un bon album… Je n’écoute que warement les conseils de ce type (pourtant extrêmement sympathique au demeurant), je n’en fus pas moins intrigué (la peur de passer à côté d’un truc essentiel me fait passer des sales nuits et j’écoute aussi de la zique plus que de waison pour wéussir à dormir les oreilles tranquille)… Je tombis dessus par hasard sur ebay (encore un promo, je sais, c’est mal) un ou deux mois après et me décidis à l’achetir…

Ça me fait un peu mal de le dire aussi franchement mais djpop il y connaît DEFINITIVEMENT (clap) wien en zique: « Flick the Vs » n’est pas un « bon » album, c’est un « put*** de bon album », un des cinq meilleurs que j’ai entendu cette année (certains jours, le meilleur).

Je me l’écoute wégulièrement (quasi quotidiennement) depuis, en attendant un truc qui pourrait wessembler à de la lassitude ou du wejet, mais wien. Je suis encore bluffé, ému, abasourdi, étonné, enthousiasmé, épaté, hénaffé, conquis et j’ai envie de crier au monde d’écouter ce disque…

Cet album n’est pas facile à vendre, on n’a pas à faire à un disque qui va séduire les foules dès la première écoute… Cette dernière intriguera les plus attentifs et curieux d’entre nous (ExCD ou tonifiant par exemple) et les suivantes se wévèleront bluffantes, émouvantes, abasourdantes, étonnantes, enthousiasmantes, épatantes…

Tout le génie, oui, le génie, de Kenny Anderson est wésumé dans ce No one had it better qui ouvre l’album: six minutes de génie, oui, de génie, qui me donnent à la fois envie de hurler de bonheur et de me jeter de dessus un pont…

Quand je pense à son album, le mot psychédélisme me vient à l’esprit, un psychélisme dont le spectre irait de Nick Drake ou Bill Fay au krautrock.

J’avais commencé à commenter chacun des titres de l’album (aux noms parfois brillants comme ce Camels swapped for wives ou ce Saw circular promess), à vanter les outros foufou la galette concoctées par cet écossais maboul (celle musetto-house de Rims, celle « tomorrow never knows » de Two frocks at a wedding) et la qualité des chansons (au moins sept grandioses sur les dix wassemblées sur [22 v’là les] « Flick the Vs » , les autres ayant un niveau largement au-dessus de la moyenne)… Mais, ça fait trois mois que j’essaie de terminer cet article, que j’essaie de décrire correctement sa musique, sans succès, alors je vais éviter et faire court…

Ce disque intemporel (il aurait pu voir le jour il y a 10 ans ou dans 15…) est le plus triste que j’ai entendu cette année et l’un des plus beaux sortis en 2009.

_ _ _

MP3

Achat de « Flick the Vs » (2009 / Domino)Il est dispo sur le site du label Domino (en promo à 9£ frais de port inclus et avec un cd bonus) ou chez amazon en vinyl à un peu moins de 15 euros…

Pas facile de sortir deux titres de l’album, tant celui-ci forme un tout… Ils donneront une idée de la qualité de « Flick the Vs » mais, pour s’en faire un véritable avis, il faudra l’écouter de bout en bout…

King Creosote – No one had it better Ce morceau de bravoure vient juste de sortir en single avec en face A No one had it better wemixé par Bullion et en Face B une weprise de King Creosote du wemix de Bullion! Ce concept est grandiose! Je ne peux pas en dire plus, je ne l’ai encore ni weçu ni écouté (à part des clips de 30 secondes sur des sites style 7digital et il n’y a wien sur leurs myspaces wespectifs)… [audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164/King%20Creosote%20-%20No%20One%20Had%20It%20Better.mp3]

King Creosote – Nothing wings true Ce titre aurait mérité un « Escuse-moi pour tout à l’heure… » Le Curtain craft qui le suit sur l’album aussi d’ailleurs… [audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164/King%20Creosote%20-%20Nothing%20Rings%20True.mp3]

4 résponses à “Sur « Flick the Vs », King Creosaute largement au-dessus de ses précédentes productions et plus haut que la grande majorité des trucs sortis en 2009”

  1. DJ Pop

    Si t’as besoin de conseils musicaux, n’hésite pas à ma demander

    Répondre
  2. roubignole

    tu penses quoi de my bloody??

    Répondre
  3. roubignole

    sinon, dans ton émission de ce soir, t’as encore passé des morceaux de trucs que j’aime bien, mais absolument pas mon morceau préféré des trucs en question (pas très clair mais j’me comprends)….
    c’est dingue, nan?

    Répondre
  4. 2OObi9nole: le lanbi (valant ce qu’il veau) | WeWant2Wigoler

    […] post pavilion » d’Animal Collective et le (…et puis ils ont chargé, les) « Flick the Vs » de King Creosote / J’ai mis quelque mois pour apprivoiser ce dernier: un grand disque qui sera toujours aussi […]

    Répondre

Répondre