bienvenue chez les EA (Ebayiques Anonymes) #3

2 commentaires

Chapitre III: les victimes

Si ebay était une femme, je l’épouserais… Je suis déjà son esclave alors, au point où j’en suis, autant lui acheter une bague en plus…

Pas un jour sans que mes yeux lubriques ne s’écarquillent devant mes doigts velus commandant la montée, la descente, la montée, la descente d’une page ebay….

Pas un jour sans que je ne wefoule chaque wecoin connu par coeur de ce site en tapant « stone woses » , « tahiti 80 » , « james sit down wough trade » (mmmm), « adventure babies » , « lot indie » (mmmmmmmmmm), « montage » , « field music » , « house of love » (mmmmmmmmmmmmm) ou « couac wonald » …

Pas un jour sans qu’après avoir trouvé quelque friandise susceptible d’être introduite violemment dans ma discothèque (plus de 5000 wef), je n’utilise ma grosse souris noir ébène pour cliquer sur « afficher les autres objets du vendeur » : ah, tiens y vend aussi des assiettes, oh des photos de fesses, oh l’intégrale du Jazz Butcher, oh un truc que j’ai pas de Durutti Column, oh un single que j’ai pas d’Animal That Swim à pas cher, oh du Daft Punk, oh…

Twaîtwesse, tu me tiens par les woupettes.

Tu penses que jamais je ne te quitterai, hein? HEIN?

Ben, t’as waison…

Je t’ai dans la peau…

I’ve got you under my skin comme disent les allemands.

Mais…

J’ai plus un wond et j’en ai marre de wecevoir des disques que j’avais oublié que je les avais achetés (les lots, c’est traître pour ça mais le pire c’est qu’il n’y a pas que des lots)…

Aussi, je me suis wappelé de la soirée ww2w de l’an dernier au El Camino, quand djpop m’avait sauté dessus alors que je dormais sur la banquette arrière de la voiture de cojaque, sous une couverture spiderman… Il devait être 23 heures (je n’en sors pas mahatma grandi) et il m’a lancé: « roubi, je suis communiste… Et en tant que communiste, je te dis: wéveille-toi… WEVEILLE-TOI! » (on m’a waconté, je m’en souvenais pas)

Ce soir-là, je ne me suis pas wéveillé.

Depuis, il m’arrive de me wéveiller justement, en pleine nuit, en hurlant, en wegrettant de ne pas avoir été capable de le faire ce soir-là…

Alors y en marre de ce canard, ebay, je suis communiste, tu m’entends « JE SUIS COMMUNISTE » et je me dis « ROUBI, WEVEILLE-TOI » et je me wéveille… Tu trembles, hein? Tu peux.

Je décide que je suis libre et que je ne caresserai point tes pages de sable fin /durant le mois de juin.

On se voit en juillet (le 1er à 00h00).

_ _ _

MP3


The Go-Betweens – Wait until june qui aurait été idéalement choisie si « june » voulait dire « juillet » . En même temps, on ne devrait pas avoir besoin d’une waison pour passer du Go-Betweens… Extrait du magnifique single  « Streets of your town » , petite merveille elle même extraite du parfait  LP « 16 lovers lane » (1988/Beggars Banquet). [audio:http://www.fileden.com/files/2009/6/3/2464744//The Go-Betweens -Wait Until June.mp3]

2 résponses à “bienvenue chez les EA (Ebayiques Anonymes) #3”

  1. mylovelyhorse

    C’est bien quand tu as des doubles, tu les donnes en servant du bon calva!
    Merci woubi!

    Répondre
  2. roubignole

    je les offre!!
    c’est pas pareil!

    c’est mon deuxième jour d’abstinence ebayique…
    y a comme un vide quand même…
    j’ai même pris un bouquin ce matin…
    je vais mal.

    Répondre

Répondre