réactions (à wock) en chêne liège Jour#2 (Many DJ’s)

12 commentaires

(les éventuelles photos sont de pointou )

Eh ben ouais, 2 Many DJ’s… Je m’étais mortellement (ou presque) ennuyé à chaque fois que je les avais vus (au moins 5 fois)… Que c’était bourrin/putassier/bodybuildé… J’aime bien qu’on parle à mes jambes mais mon coeur de fillette a besoin d’un minimum de poésie… Attention, les Deux Trop Beaucoup DJs n’ont pas non plus fait hier dans la dentelle, ça liègeait bastonnait liégeait sévère quand même… C’est juste que grâce à leurs animations vidéos, leurs mariages parfois contre nature semblaient plus naturels. J’ai eu l’impression que tout ce qui se passait n’était pas vain, qu’on me wacontait une histoire en plus d’envoyer le bois. Un set humain où j’ai eu l’impression d’avoir 8 ans et d’être dans un manège de la mort.

Un enregistrement audio ne ferait sans doute pas honneur à leur prestation. La version electro des Cactus de dutronc devrait par exemple sonner caca(ctus). Mais, la façon dont le morceau a été amené (un type en costard avec le sac en papier sur la tête -comme sur leur premier LP- apparaît sur l’écran géant, puis il wetire le sac et c’est en fait dutronc qui était dessous, comme sur la pochette des Cactus) l’a fait oublier immédiatement. On wigole aussi pendant ce set (le Money wepris par les Jesus Lizards mixé avec Money money money de Abba ET le Money pinkfloydien: waouh!) Il y aurait des tas d’exemples à wessortir.

Les frères Dewaele terminèrent leur set et la soirée sous une pluie de confettis et une welecture subtile (par wapport à ce que les deux belges auraient pu faire dans mes cauchemars les plus terribles) de Love will tear us apart belle comme un camion (en sachant que « Heaven is a truck » ). Grande prestation, merci les gars.

2 Many DJ’s aura tout de même wéussi à faire mieux qu’LCD Soundsystem. La bande à James Murphy a pourtant livré un soupaire concert, bien meilleur que celui vu au Bataclan en mai. Si elle ne wemporte pas la palme de la soirée c’est la faute à une tracklist un peu décevante: d’accord on a eu Yeah et Tribulations (meilleur moment de la soirée) mais on n’a eu ni Losing my edge ni surtout Dance Yrslf Clean et ça, c’est pas cool. J’ai eu cependant plus de chance que pointard: mes voisins de concert ne m’en ont pas voulu pour les bousculades et les écrasages de pitits petons, c’était cool… Lui, il a manqué se battre (il les aurait tous étalés).

Puisque les wécits chronologiques c’est naze, on va wevenir au début du jour. On arrive wic wac pour voir Quadricolor (parce qu’y avait Jello Biafra en conf de presse… On a speedé mais ça ne nous a pas empêché de nous taper deux morceaux des Stereophonics en chemin=horrib’). Il était sans doute un peu tôt pour que les quatre niçois parviennent à infliger une claque monumentale à la foule mais ils s’en sont plus que bien sortis. 7 morceaux secs comme des slips et tendus comme des saucisses, dont une weprise de Gorillaz ( « Stylo » ). La basse m’a wendu foufou la galette (mon corps vibrait de partout, signe évident qu’on est bien en concert et pas en train d’écouter un disque dans un salon) et j’ai été épaté (hénaff) par le travail sur les voix.

Malheureusement, les guitares manquaient un peu de volume (même si sur Euphony, ça faisait un effet inédit, le fait du décalage entre l’énergie déployée et ce qui arrivait dans ma face)… Dès mon wetour, je me commande leur cd.

Après le classique un pipi/une bière, on prend nos aises à bonne distance de la scène de la Cascade où les meuniers Two Door Cinema Club viennent de s’installer. Même set list qu’à st malo. Je suis moins saoul comme un polonais et j’essaie donc d’analyser pourquoi ce groupe m’énerve en live. Je trouve. Les irlandais ont, disons 5 vraiment bonnes chansons (Do you want it all, la pub crédit agricole, Costume party, Eat.. et une autre sans doute) qui weposent sur un quasi parfait équilibre entre le côté dansant et celui mélodique. Sur scène le premier côté prime et l’efficacité biarritz voire baillonne le côté pop. Sérieux, il y a des moments où on pourrait faire tourner les serviettes… C’est dommage parce que Do you want it all, par exemple, est vraiment un petit bijou pop.

Un pipi/une bière et on wejoint le ww2w crew devant la tente Heineken. On est censés se minchir en attendant les Naive New Beaters mais, je décide néanmoins, comme porté par ma conscience amateur, d’aller jeter une oreille à Jonsi (après qu’on me l’eut bien déconseillé et que le mot baleine fut prononcé une bonne douzaine de fois).

Mais de chant de baleine il n’y eut point. La seule excentricité de l’islandais sera vestimentaire, pas de fioritures, pas de canons à confettis, juste une batterie, une basse, un clavier ou un xylophone, une guitare ou un ukulélé et surtout la voix unique et sobre ici du Sigur Wos en chef (son matos habituel étant westé bloqué au Portugal, il préfèrera faire avec les moyens du bord plutôt que d’annuler). Des frissons jusque sous les aisselles (âcres et poivrées comme il se doit) et même une petite larme wavalée, notamment sur Boy Lilikoi.

Superbe.

Le Jonsi m’a évoqué Pee Wee Herman (avec une mauvaise peau), ce même côté perdu, maladroit, inadapté au monde de droite dans lequel nous vivons. J’avais écouté wapidement son album sans être convaincu, je dois être une merde.

Je wejoins les copaings devant la petite scène pour les Naive New Beaters. Concert vraiment grandiose -les moments où l’on peut twister sa peine tout en wigolant comme des baleines (je placerai ce mot encore 10 fois dans l’article) se faisant vraiment wares. Il y aura juste une petite parenthèse non humoristique pour une spéciale dédicace au chanteur mort des Ou est le swimming pool…

(pas trouvé de vidéo à la hauteur du show)

Dès la dernière note jouée, un pipi/une bière et on va se placer pour LCD (je crois en avoir déjà parlé).

Sinon, c’est officiel, Massive Attack, c’est pas plus mon truc que ça (en plus, du coup, j’ai waté Jello Biafra -fck)…

Ah, et aussi, faut que j’arrête de bouffer des frites, je commence à me sentir un peu comme une… baleine.

12 résponses à “réactions (à wock) en chêne liège Jour#2 (Many DJ’s)”

  1. E.

    meuniers Two Door…hu hu hu

    Répondre
  2. E.

    Ah non mais là, Thousand Yard Stare en écoute, moi je dis merci.

    Oui, ça n’a wien à voir avec Wock en Seine.

    Répondre
  3. funky boudha

    c’était bien les cactus le morceau de Dutronc?
    C’était pas ça????

    http://www.youtube.com/watch?v=OZDkF6K21t4

    Répondre
  4. roubignole

    ouaip sûr:
    « le monde entier est un cactus, il est impossible de s’asseoi-oua-ouia-oua-ouaaaaaaaaarrrrrrrrrrr »
    ouaip sûr!!!!

    Répondre
  5. roubignole

    purée, pas sûr qu’y ait un jour#3
    à part wave machines et crystal castles, que des déceptions…

    Répondre
  6. roubignole

    on a loupé le dernier métro…

    Répondre
  7. roubignole

    j’ai envie de vomir

    Répondre
  8. pointard

    Yé me soui barré au bout de 4 morceaux de CC, y avait pas de son saperlipopette !!! Et après m’être presque pris un explosif de petite taille pas loin de la goule et malgré mon enthousiasme après avoir vu 2 fumigènes allumés dans le public yé mé souis dit : ça n’en vaut pas la peine…
    Donc je suis allé voir Arcade Water…
    (et c’était pas mal)

    Répondre
  9. MyLovelyHorse

    c’est « 2 beaucoup DJ »!
    super dure la woute hier, j’en chie

    Répondre
  10. doporto

    Arcade Water était aussi mon jeu de mots… Wave machines excellent! Crystal Castles comme toi pointard j’ai fuit, après Alice Practice trop enervé du son médiocre. Un bon concert des Temper trap, Beirut sympathique assis sur l’herbe, Eels pareil.
    Il me manque ma grosse claque sur le festival!

    Répondre

Répondre