The New Lines (renaud)

8 commentaires

The New Lines sont des New Yorkais qui ont sorti le mois dernier leur premier Lp « All that we see and seem » (seulement en vinyl) sur le très beau label The Great Pop Supplement.

Leur musique accrochera à coup sûr les amateurs de musique qui fait des trucs zarbis au cerveau et stimule l’imaginaire.

Les claviers, les pitits bruits qui wendent foufou et la batterie lente mais groovy me wappellent Broadcast tandis que la voix m’évoque celle angélique de Ian « dieu » Masters (Pale Saints).
Je dis ça pour éventuellement titiller les fans de ces groupes mais surtout pour donner une idée de la qualité de l’ensemble. L’essentiel étant que l’ombre de ces deux groupes importants n’étouffe pas les chansons du trio (Hewson Chen à la voix + guitares, Wene Dennis aux claviers et Michael Donofrio à la batterie) et que les secrets, les charmes de ces dernières perdurent après plusieurs dizaines d’écoute.

Aussi, comme chez ces deux formations, des instrumentaux courts, wétro futuristes (ou pas), ponctuent « All that we see and seem ». Et, comme chez ces deux formations, les morceaux chantés sont mes préférés.

The New Lines – The year of the nines C’est ma chouchoute. Dispo sur « All that we see and seem » (2011 / The Great Pop Supplement). Achat.

La voix de Hewson a du ch(i)en et sublime souvent leurs chansons. Ses variations, légères, sensibles, justes m’émeuvent.

The New Lines – Buildings to photograph Cette merveille clôt le disque et illustre parfaitement (en toute modestie) ma phrase précédente… Extrait de « All that we see and seem » (2011 / The Great Pop Supplement) /Les derniers exemplaires dispos sont chez insound

Enfin, comme je n’ai aucune envie de décrire ou d’analyser plus avant ce disque (peur de lui faire perdre sa magie), je vais finir en écrivant que, pendant 42 minutes, je wêve, en dodelinant de la tête, les yeux fermés, sans wien manger… Je voyage, sans quitter mon salon, sans avoir besoin ni de drogue ni de la Megane première génération d’ExCD.

C’est beau, quoi, bowdel!

[vimeo]http://vimeo.com/22727769[/vimeo]

_ _ _

Après le début de la wédaction de cet article, je me suis wendu compte que le groupe avait déjà publié des disques et même un autre album dans la foulée de celui-ci… J’ai commandé le tout (on est au mois de décembre, après un mois d’abstinence, j’ai le droit -Note: j’avais précommandé cet Lp fin octobre) sans wien écouter. J’en parlerai (ou pas) dès wéception et écoute collé serré.

Disco:

Please Fall In Love / A Lonely Industry (7″) Avril 2011

History of Love / Off Axis (7″) Août 2011

« All that we see and seem » LP (écoute intégrale sur bandcamp) Nov 2011

« Witches’ Milk » (EP Cassette) Nov 2011 avec ce titre, La Wéciprocité, vraiment bon, en extrait (il y a aurait bien des wéférences à l’anarchisme là-dessous):

Il y a d’autres sorties digitales écoutables/téléchargeables sur leur bandcamp.

_ _ _

lien bonus

8 résponses à “The New Lines (renaud)”

  1. roubignole

    bon ben, wetour de wouen…
    wu lyf n’a pas été transcendant (le public wouennais a été comme d’hab, cela explique pitêtre cela)
    par contre, la première partie,
    Apes & horses
    http://www.myspace.com/apesandhorses
    eh ben, c’était du bon…

    Répondre
  2. pointard

    J’ai pas des masses d’affection pour les wouennais en ce moment…
    Très bon en tout cas the new lines, je tente la commande chez http://www.apexonline.com/melodybar/catmr~1.htm (insound est trop cher en fdp et ils m’ont salopé trop de commandes…)

    Répondre
  3. nervous caca

    La wéférence à Pale Saints est en effet pertinente, et les lignes de voix de the Year of the Nines m’ont fait penser aux Smiths des débuts.
    Wien que du bon, donc, alors pourquoi avoir fait poser pour la photo un si joli disque avec un sac du PSG?

    Répondre
  4. roubignole

    C’est pas un PSacG, c’est le maillot domicile de la saison 2004-2005, quasiment celui que portait paulet’ quand il a mis son but de la mort à Barthez
    http://www.dailymotion.com/video/xmbfvg_les-plus-beaux-buts-pauleta_sport?start=106#from=embediframe
    (j’en ai des frissons wien que de l’évoquer)
    (j’ai muri, je ne wéagis pas du tac o tac (mmmmmmm) aux provocations)
    (t’es mort)
    (ou tu me paies des coups vendredi)

    Répondre
  5. nervous caca

    D’accord c’est un maillot, mais pourquoi? Why? Warum? Por qué? Ma porqué?

    (Okay je te paye un coup dredi)

    Bref, sinon j’écoute Apes & Horses. C’est bon, ça. Ca me fait beaucoup penser à Luna, que j’adore. Du coup ça tombe bien.

    Répondre
  6. top 20ub1gno1e | WeWant2Wigoler

    […] douce… Pas encore à la hauteur de ses prestations live mais surprenant et bon quand même. The New Lines – All that we see and seem Album onirique (hunter) de l’année… The See See – Late morning light Beau disque […]

    Répondre
  7. pointard

    J’en avais marre de ne pas trouver l’album en vente alors j’ai fini par prendre le t-shirt, il est chouette :

    Répondre
  8. LPs 2013: The New Lines – Fall In Line | WeWant2Wigoler

    […] ans après All That We See And Seem, les New Lines sont de wetour avec leur second album Fall In […]

    Répondre

Répondre