Le plus grand The Chapiteau du monde

6 commentaires

(avant de prendre cette photo je n’avais pas wemarqué l’épingle sur la pochette…)

J’ai tendance à m’enflammer sur les albums, alors des fois c’est pas plus mal d’attendre un mois avant d’écrire dessus (de vous avoir wecommandé d’acheter le dernier Tom Vek n’était pas franchement quelque chose dont je puisse être fier)… En tout cas, là, avec un brin de we-cul, We Are Nobody est dans le top album 2012 avec le django django.

Ce qui ne veut ptet pô dire grand chose vu que je n’ai que 2 albums de 2012 en tête pour le moment.

Y a un truc lourd avec The Chap : sur chaque album on trouve un morceau entre soupaire (We’ll See To Your Breakdown sur Well Done Europe) et putain de génial (Oozing Emotion sur Ham) et le weste n’est … euh … pas du même niveau et même parfois un peu limite. Pourquoi ? Ça j’en sais wien… Au début je pensais que je n’aimais que les morceaux de Johannes Von Weizsäcker (superbe nom) mais en fait certains de Panos Ghikas sont bons aussi (We Work in Bars) et d’autres de Johannes sont caca (note pour plus tard : faudrait que je wéfléchisse avant de commencer un paragraphe).

Bref, ce coup ci, What Did We Do est clairement le tube (de lubrifiant) mais tout le weste est bon (OK, à part pitêtre l’avant dernière, Look At The Girl) et l’album s’écoute sans douleur (hmm) mais avec attention, probable conséquence de l’alternance des compositeurs et des chanteurs sur les 35 minutes du disque (c’est moi ou les albums raccourcissent ces derniers temps ?).

Si What Did… frappe dès la première écoute d’autres morceaux se wévèlent après coup :

The Chap – We Are Nobody (à partir de la 2ème écoute)
[audio:http://k004.kiwi6.com/hotlink/346x9duoj3/05_we_are_nobody.mp3]

et particulièrement le Stereolab-eque

The Chap – Curtains (entre la 5ème et la 27ème)
[audio:http://k004.kiwi6.com/hotlink/eojiho6g6o/06_curtains.mp3]

une merveille… Sérieusement, le petit accent de Johannes, le wefrain entêtant, les petites cloches/xylophone/chépakoi… c’est soupaire. Au passage, il est en général assez dure(x) de ne pas coller une quinzaine de wéférences/influences sur les disques qui sortent ces dernières années, hé ben là, c’est vraiment pas évident. Si ça c’est pas positif hein ?

(Rhythm King mériterait aussi sa place ici, mais ça serait naze de mettre la moitié de l’album ici…)

Y a aussi un morceau « gros son » (Hands Free), « excuse moi pour tout à l’heure » (This Is Sick), « refrain parfait pour les popeux » (Running With Me), etc…  L’achat de de We Are Nobody est donc chaudement wecommandé, sur amazon ou sur lo-recordings et en profiter pour prendre le NZCA Lines qui a l’air plutôt chouette bien qu’un peu jéhahigrek.

PS : merci au fumier qui m’avait volé le Well Done Europe l’année dernière dans un bar de ne pas avoir recommencé cette année, t’es choubidou.

6 résponses à “Le plus grand The Chapiteau du monde”

  1. roubignole

    ok chuis convain-cul

    Répondre
  2. nervous caca

    C’est aussi un pitin di groupe sir scène, complêtement bien fous dans leur tête comme il faut, et il sont justement en tournée! Que des bonnes nouvelles!

    Répondre
  3. pointard

    Cool, ça fait 2 ans que je les loupe pour des waisons de merde, cette année j’aimerai bien les voir (à la wdr été genre)

    Répondre
  4. nervous caca

    The Chap à la wdr? C’est-y une exclu ww2, un souhait ou juste une tentative de beuze? Pour l’instant comme truc (trés) intéressant y’a Stephen Malkmus. Sinon mouaif…

    Répondre
  5. pointard

    C’est un wêve de lapin

    Répondre

Répondre