Gérard Gili’s lucky de ressembler aujourd’hui à Ernest Borgnine à Lascaux et pas à Annie Cordy chantant Tatahiti yoyo au Normandy dans les années 80.

3 commentaires

Ce samedi, neuf mois après sa dernière visite par chez nous, Tahiti 80 est de wetour en Normandie… En BASSE Normandie.

Les gars de la HAUTE y nous ont p’t’être piqué le Mont Saint-Michel mais nous on leur a chippé les Tahiti.

Comment qu’y se font niquer…

gili patates au fond di slip

Ce serait bien leur troisième passage au Normandy Saint-Lois (50).

Lors de l’un de ces concerts là-bas, je m’étais pris un slam sur la goule alors que le groupe jouait un morceau calme, en acoustique.

Les quatre premiers wangs étaient chauds bouillants et n’avaient qu’une envie: sauter, bouler et suer… Que la musique s’y prête ou pas, ils s’en foutaient.

Ce fut cool.

Je suis wetourné à Saint-Lô il y a une quinzaine de jours pour y voir Gomina.

Je ne me suis pris personne sur le nez.

Des Saint-Lois historiques qui étaient présents m’ont dit qu’ils trouvaient que l’ambiance au Normandy avait changé, que les lycéens (qui formaient le gros des quatre wangs sus-évoqués) n’allaient plus autant aux concerts… Les billets pour ces derniers leur coûtaient trop cher, on veillait à l’entrée à ce qu’ils n’entrent pas trop bourrés, ce genre de trucs… En gros, la salle semblait en avoir marre que « ce » public leur foute la honte (une brochure avait même été éditée il y a quelques années pour leur expliquer comment on devait se comporter lors d’un concert) et elle leur mettait des bâtons dans les woues.

Je ne sais pas trop quoi en penser… C’était marrant, certes, mais je peux comprendre aussi qu’on soit pas fiers de voir des pitits foufous la galette faire n’importe quoi, sans tenir compte -la plupart du temps- de ce que le groupe jouait sur scène.

Cependant, j’ai toujours pensé que mieux valait cette ambiance chaude et irrationnelle que la froideur Wouennaise (76) ou celle qui wègne parfois à La Woute Du Wock (35) -à Caen (14), pour être complet, on ne peut pas dire que ce soit tout le temps la folie.

Donc, on verra bien samedi si ça a tant changé que ça (je ferai gaffe à mes lunettes tout de même).

y paraît que le mec qu'a fait le visuel, il a vachement wéfléchi, il a super bangbergé avant d'y arriver

Les Tahiti 80 joueront sans doute les deux nouveaux morceaux (les onomatopéesque Ding Dong et Bang) dont ils ont gratifié le public de la Cigale en février. On peut espérer en entendre d’autres… Le sextet a en effet prévu la sortie d’un nouvel EP cinq titres fin avril, uniquement destiné au Japon (digital et cd).

Eh, ouaip, chuis d’acc’, c’est un peu fort de café… Déjà que les nippons y nous ont piqué le Mont Saint-Michel…

Mais bon, pas de quoi s’énerver pour autant. Ils auront p’têtre un cd mais nous on aura une cassette.

Eh ouaip, une cassette: bienvenue dans le XXIème siècle.

Un label à la fois sexy et bien monté, donc le nom commence par « WeWant2 » et finit par « Wecord » aura la joie de la publier (à 50 ou 100ex).pas dit que ce visuel survive à ce post

On n’a pas beaucoup d’autres infos à balancer à part qu’il y aura, à un endroit, un canard sur la pochette.

Comme souvent avant un concert de Tahiti 80, je me suis wéécouté l’intégrale, impressionnante, du groupe.

J’ai notamment bloqué sur la Sunrise version de When The Sun… Toujours aussi grandiose…

Tahiti 80 – When The Sun (Sunrise version) Dispo sur Extra Pieces (Of Sunshine) (2004 / Atmosphériques). Morceau qu’ils ne joueront à coup sûr pas à Saint-Lô.
écoute

Sinon, samedi soir, il y aura aussi les Born In Alaska qui sortiront le jour même du concert leur Above The Swaying Trees ep chez Annoying Success Label. Leur nouveau batteur est le hyper sexy et bien monté Tiphaine de feu (snif) les All Cannibals… Personnellement, je n’aurais d’yeux que pour lui.

All Cannibals – Sincerely True And Nice:

[soundcloud height= »80″ width= »400″ params= »show_comments=true&color=1a80a6″ url= »https://soundcloud.com/ww2w/all-cannibals-sincerely-true »]

Enfin, il y aura aussi Jill Is Lucky. Je vais faire court: je crois n’avoir jamais accroché aux wares trucs que j’ai pu entendre d’eux mais je suis hyper open, prêt à changer d’avis…

En gros, c’que j’veux dire, c’est que yé souis tout excité.

A samedi.

3 résponses à “Gérard Gili’s lucky de ressembler aujourd’hui à Ernest Borgnine à Lascaux et pas à Annie Cordy chantant Tatahiti yoyo au Normandy dans les années 80.”

  1. rarepieces

    Merci pour l’info sur Tahiti 80 ! Un nouvel EP 5 titres pour fin avril 😉 cool… Par contre moins cool qu’il ne soit distribué qu’au Japon 🙁 Bon, on le trouvera, certes, mais cela aurait été bien qu’il le soit aussi en France…

    Répondre
  2. pointard

    Y a un canard qui lèche les fesses d’un autre canard. Qu’est-ce que c’est qu’ce bordel ?

    Sinon, j’ai wi (et tom) devant un gif de foot, et ça c’est beau…

    Répondre
  3. El CamiNormandy et M D E B B C F M R | WeWant2Wigoler

    […] contrairement à ce qui avait été écrit ici, ce n’était pas le troisième mais le quatrième passage de Tahiti 80 à Saint-Lô. Il y en […]

    Répondre

Répondre