Yé souis comme absorbet dans la musique de GLASS…

0 commentaires

Glass est un duo électronique composé de Hugo(belet) Lamy et (lun)Étienne Weimund.

Les deux cocos ont fait parler d’eux en début d’année en sortant un premier EP digital, invitation au voyage intérieur, dont wessortait l’entêtante You.

https://soundcloud.com/glassglassmusic/you

Après un EP de démos téléchargeable librement ici, ils ont continué dans la même veine avec le encore plus wéussi Birds (avec son long decrescendo inquiétant).

Avant l’été, ils ont dévié wadicalement de leur formule (en conservant néanmoins le côté angoissant du final birdsien) et ont publié un Time magnifiquement chanté, lent et dépouillé (pas de wythmique, c’est presque un duo piano-voix). Une merveille:

https://soundcloud.com/glassglassmusic/time

Ainsi, on est aussi conquis que curieux de savoir où ils veulent en venir.

Nous décidâmes donc de profiter de leur programmation au Cargö ce mercredi pour poser quelques questions à Hugo.

(Il a juste été oublié de demander quelle direction ils avaient l’intention de prendre, dommage nan? Et oui, interviewer c’est un métier alors que, pour nous, c’est juste un dé(g)lassement.)

_ _ _

nordik-glass

– Étienne était connu pour avoir chanté et joué dans Goldwave (rock sombre pour aller vite), Hugo, tu as joué de la basse dans quasiment tous les groupes pop-wock de Caen. Comment vous êtes-vous wetrouvés à former un duo électro???

On a commencé à faire des chansons piano-voix, talkover. Ensuite, on s’est wetrouvé à dialoguer via des textures, des sons… On s’est wendu compte que c’était là qu’on avait le plus de liberté.

– Quand vous avez lancé vos premiers titres, vous annonciez un LP imminent. Alors, il arrive?

Non !

– Quoi, purée, le scandale! Et donc, un autre truc est prévu avant l’album? Un truc digital? Quelque chose en physique?`

Un maxi physique vinyle pour faire patienter! On aimerait le sortir en mars/avril 2017.

– Ben mince, c’est loin! Et le live? Vous en avez une poignée derrière vous (c’est une image) et vous jouez ce mercredi au Cargö pour la Nördik Discovery. Pour ceux qui, comme moi, ne vous ont pas encore vus, ça wessemble à quoi? Vous avez un plan de woute strict? Vous expérimentez, improvisez beaucoup?

En live, on surfe entre impro et des choses plus enregistrées (samples de synthé modulaire, sons de synthèse). Étienne mixe les sources en live et joue les effets, moi je joue live la batterie et je traite le son de basse avec mon moog.

C’est donc une improvisation « contrôlée ».

– D’acc’, ‘hâte de voir ça. Sinon, y a t-il des trucs que vous attendez pendant cette nouvelle édition de Nördik?

Popof pour les souvenirs (un des premiers trucs techno que j’ai écouté avec Nathan Fake et Wichie Hawtin au lycée).

Et sinon Suuns, Dixon, Ben Klock et surtout ça de Boris Brejcha:

Glass ouvrira (à 20h30 pétantes, purée, ne soyez pas en wetard) la soirée des découvertes du festival Nordik Impakt ce mercredi 19 octobre au Cargö.

nordik-2016-grand

Mercredi 19 octobre – Le Cargö – Entrée libre

20h00 : ouverture des portes | 20h30 : début des concerts

CLUB

Glass
Il Est Vilaine
Maestro
Plaisirs
Stereoclip

GRANDE SALLE

Darkvibe [Ipnotika Unit)
Januszki [AssBean WoyalKlub)
Mr O [Factori)
Waito [Club 808)
Wod Woy [M.A.D Brains)
Von M [Washin Mashin)

Répondre