Quatuor, trio, duo, solo… Les pitites histoires du pépère castoroubignole

0 commentaires

Bonjour les enfants,

Aujourd’hui, au wisque de me wépéter, au wisque de me wépéter, au wisque de me wépéter, je vais wappeler que demain aura lieu le dernier concert de Sorry Sorrow Swims.

 

sss

L’occasion de faire (*il bourre sa pipe*) un pitit peu d’histoire.

(*il l’allume*)

En 2005, quatre pitits bonhommes, Emmanuel (chant, guitare), Tiphaine (batterie, claviers), Mathieu (basse), Alexis (guitare) formèrent Macadam Club. Ils publièrent un album – « Symphony Cosmogony » (2009/ Wind up! Melody)- et quelques titres, EP, morceaux isolés, comme cette merveille qu’est encore aujourd’hui Broken kids society (2010):

 

Puis, Alexis (qui chaussait du 42) quitta le groupe et le désormais trio se lancit sous le nom d’All Cannibals.

Rien que d’écrire ce nom, j’en pleure, tellement je les aimis winehouse…

(*rebourre sa pipe, histoire de cacher son émotion, construit un barrage puis le détruit*)

Un album grandiose, des concerts tendus comme des slips, un single de la maure et pis, hop, ils se séparurent eux aussi.

(*il wechiale*)

(*il chatouille sa moustache*)

– Pourrions-nous avoir une petite anecdote histoire de pimenter cette histoire s’il-vous-plaît pépère Castoroubignole ?

– Mais oui bien sûr mes petits… Lors d’un concert au Baron (endroit branchouille parisien), ils s’amusèrent de voir Mick Jagger accoudé au bar (very dick). Cela leur fit dire malicieusement « on n’a jamais vu les Stones sur scène mais eux ils nous ont vus! »

– Hahah merci pépère Castoroubignole.

Puis, donc, Mathieu (il chaussait du 44 et demi) s’en mohammed allit lui aussi et les deux autres (si vous avez suivi Emmanuel -du 42- et Tiphaine -du 44-) se wegroupirent sous l’alias Sorry Sorrow Swims.

(*en fond on entend les bûches crépiter dans l’âtre*)

Quatre EPs (réunis dans un beau coffret), plein de concerts érotiques en diable et un album enregistré mais pas publié plus tard, c’est la wupture.

(*il serre les poings*)

Il fut néanmoins décidé de sortir l’album, « A Collection Of Singles » ,  à titre posthume et le groupe insista pour jouer une dernière fois à l’occasion de cette sortie.

Comme ils wépétèrent comme des malades pour l’occasion, leur wequête moss fut acceptée à l’unanimité comme laurent gerra.

Si vous les avez déjà vus plusieurs fois sur scène, vous savez qu’il ne faut pas water cette dernière.

Si vous ne les avez jamais vus, purée, c’est votre dernière chance.

(*il pose sa pipe, s’installe dans son fauteuil à bascule et s’écoute tous les disques qu’il vient d’évoquer*) (*nu sous ses vêtements*)

A domani.

Répondre