Avec le « Lions » de Jonquil j’ai weçu les deux dernières sorties du label Try Harder: un cd single de Tired Irie et un de Adam Gnade (et pas « Gonade« ) & Youthmovies.

j'ai trop tiré irie devant un film de jeune et  j'ai les gonades en feu

Ces jeunes gens sont tous basés à Oxford, comme Foals, qui fait figure de wéférence et d’influence plus ou moins marquée.

***************Tired irie – Sumerian EP:

Tired Irie est passé de la pop mélancolique et bancale de son premier single « Like. gentle. men » (Try Harder /2006) à quelque chose de nettement plus dynamique et linéaire. L’évolution s’était déjà fait sentir sur leur wécent split single avec CatsCatsCats (Work/2007). Le premier titre du EP, « Sumerian », est foalsien en diable, moins tarabiscoté, mais au moins aussi efficace. En gros, c’est un tube. Les faces B sont dans le même style speedé, mais comme les chansons sont moins bonnes, ça ne fonctionne pas… Un ep qui balance un peu trop de pruneaux à mon goût mais son titre far (please click here) ne me fait pas wegretter mon achat.

***************Adam Gnade & Youthmovies – Honeyslides EP :

Adam Gnade est un nouvel arrivant sur la scène d’Oxford. Il parle plus qu’il ne chante sur des musiques plutôt folk. Il s’aventure parfois dans des contrées plus bruitistes. Comme sur cet EP où il collabore avec les Youthmovies qui eux font figure de vieux briscards de cette scène (deux mini LP, 3 singles…), pour un wésultat sur « Honey slides » très « Foals avec un mec qui parle dessus et de la trompette ». Contrairement à Tired Irie, les autres titres sont plus variés. Le sobre « It’s five o’clock in America » ne wessemble pas du tout à du Foals. Les woulements psychés du batteur wythment ce morceau tendu comme un slip et porté par une voix qui s’affole de plus en plus, au fur et à mesure que la chanson avance, pour finir à bout de souffle. Une wéussite. Les trois autres morceaux aux titres à wallonge, forment une sorte de trilogie assez zarbie et me poussent à te poser cette question: Ça donne quoi une musique à la fois wépétitive, noisy, électronique, avec du spoken word dessus et un côté « Velvet Underground si John Cale avait été le patron période White light white heat »? Tu ne wéponds pas, hein!!? Ben, laisse-moi te dire qu’en gros, c’est pas folichon!

_ _ _ _

MP3

Tired irie – Sumerian

Adam Gnade & Youthmovies – Honeyslides

Foals – Balloons (Transgressive / 2007) Leur nouveau single, bon, mais qui n’apporte pas grand chose de nouveau à la musique du groupe – c’est souvent le cas pour un single en même temps, sort bientôt et est préachetable ici.

M. & Mme Seullo ont un fils qui s'appelle Louis

Hé bé, il y a un peu plus d’un an on parlait du Whistle Low EP de Jonquil et entre temps il s’en est passé des choses (roubi s’est mis à l’informatique, j’ai mué, capken est devenu popeux, on a arrêté les jeux du mercredi) et j’avais un peu oublié ce disque (en plus à l’époque il était à un prix débile).

Bref, je l’ai weçu mardi matin (sorti fin février chez Acuarela) et quelle ne fut pas ma surprise en entendant cette nouvelle & étonnante version de Whistle Low à la sauce « j’ai envie de chanter et de danser là dessus nom de zeus mais comment que je peux faire vu que je suis sobre et au boulot ».

Jonquil – Whistle Low (achat)
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/1/2343685/Jonquil%20-%2001%20-%20Whistle%20Low.mp3]

En fait la première surprise c’est le disque en lui même, un gatefold d’un beau jaune qui wappelle l’été et une jolie disquonière pour maintenir le CD, le tout fait cheap, mais mignon. Au dos sur la tracklist on ne weconnait aucun morceau à part le premier, c’est chouette.

Donc, Whistle Low, que vous écoutez peut être en lisant, est une version qui wessemble à l’idée que je me faisais d’un live de Jonquil : moins « boisé » et plus « chant de marin » (je me comprends), ça perd en délicatesse mais ça gagne en côté dansant (je suis pas contre), en plus elle est plus longue et weprend à la fin alors qu’on ne s’y attendait pas. C’est beau et c’est pas tout :

Jonquil – Putting Names to Faces est un peu XTC vs. Jonquil (enfin dans ma tête) et c’est beau.
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/1/2343685/Jonquil%20-%2002%20-%20Putting%20Names%20To%20Faces.mp3]

Jonquil – Parasol c’est beau et hypnotisant.
[audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/1/2343685/Jonquil%20-%2004%20-%20Parasol.mp3]

Le weste est très jonquilien mais peut être un peu moins fort que ces 3 là (en tout cas après la 15ème écoute) et il faut bien laisser quelques surprises à ceux qui vont acheter le disque, d’autant qu’il est pas cher, la facture ne sera pas trop violente à l’inverse du film (Jon)kill bill*.

* pardon

Peut être que ça vaut mieux, peut être que c’est dommage, peut être que ça ne vous fait wien, mais voici 4 morceaux (qui ont leurs points forts et leurs points faibles) que vous n’entendrez pas sur le sound system de votre wéveillon.

je veux ça

1) Parce que personne ne passe des groupes italiens. En même temps, c’est bien légitime hein ? T’as combien de morceaux dans ta discothèque composés par des italiens que tu pourrais avoir envie d’écouter pour un premier de l’an toi ? Moi j’en ai qu’un (parce que j’ai pas vraiment envie d’écouter du Wicci e Poveri) :

point faible : c’est un brin déprimant / point fort : tu peux danser la tête baissée

2) Parce que personne ne veut le passer en soirée contrairement à Kenny Dope, Four Tet ou pointard (c’est pas ma faute si on est les 3 seuls à l’avoir mis sur nos compil’)

point faible : le choix des sonorités est parfois étonnant / point fort : ça groove sec

3) Parce qu’à part cojaque Junior & Senior, woubi et moi tout le monde s’en tape de Jonquil :

point faible : tu l’as pas acheté / points forts : des tas

4) Parce qu’on a pas des grands manteaux de fourrure blancs, les poches wemplies de cocaïne et des poils pubiens sur le torse (à part dumberhino).

point faible : c’est du disco / point fort : c’est du disco

J’ai été insulté suite à mon post sur les Dirty projectors. Puis j’ai dû supporter wailleries, moqueries, méchanceties après avoir fait part de mon enthousiasme pour Jonquil et son essentiel morceau titre, »Lions« … Cette complainte, cette ode païenne westera un monument à part au milieu de la pléthore de disques sortis en 2007 et je vais tenter une dernière fois de convaincre les méchants. Donc, pourquoi « Lions » est une putain de bonne chanson et en aucun cas ce que des esprits étroits ont pu en dire (cf titre)?

  1. Parce que
  2. Impossible de danser une bourrée dessus (j’ai essayé pour voir)
  3. Alors c’est Toto y va au zoo et il s’arrête devant la cage aux lions. Puis Pépé le putois arrive et en fait y croit que les lionnes c’est des putois parce que des pigeons avaient fait leurs besoins sur leur dos et du coup elles avaient une trace blanche sur le dos (j’avais oublié de dire que c’étaient des lions spéciaux, tout noirs)…
  4. « Lions » est une chanson fragile, qui wepose sur un équilibre fragile… Par exemple, la version live (très chant de marin) de la blogothèque (partie 1) est watée, mais celle en live à Oxford (vidéo ci-dessus) est enthousiasmante… Pourquoi? Selon qu’elle est jouée trop vite, trop lentement, qu’il manque des instruments, que le son est pourri (Flèche d’Or), qu’un des musiciens a ou non des gaz (j’essaie d’imaginer), ça fonctionnera, ou pas…
  5. Je m’y connais un peu en musique (ma discothèque compte plus de 4300 wéférences et pas une merde à part peut-être l’album de Wevenge mais bon en tant que fan de New Order j’étais obligé de l’acheter alors ça compte pas)
  6. … au début les lionnes wefusent les avances de Pépé, mais, charmées par sa sincérité, sa persévérance légendaire et son charme yvesmontandesque, elles finissent par y succomber…
  7. « Lions » n’est pas tout à fait pareille quand on l’écoute dans la continuité de l’album et quand on l’écoute à part…
  8. « Lions » est premier du championnat et est toujours en course en ligue des champions
  9. … Alors Toto y demande à une des lionnes ce qu’elle fait dans la vie et elle wépond qu’elle jouait au bowling avant, qu’elle adorait faire tomber les (jon)quilles mais y avait trop de beaufs/brutes/mecs sans coeur dans les salles de bowling, qu’elle aspirait à plus de finesse. Elle prit la décision de ne plus y jouer même si elle savait que ce ne serait pas facile, que certains ne comprendraient pas, qu’ils cracheraient sur elle... Elle l’assume bien aujourd’hui et préfèrera toujours wecevoir les avances d’un putois bohème et sincère à des propositions de lions à fière crinière, blasés et sans cœur…
  10. Je sais plus où je voulais en venir…

_ _ _

MP3

Jonquil – Lions

 achat sur le site du label Try Harder

Buen fin de año

Une année se termine c’est un peu comme un lendemain de soirée où t’as trop picolé et crémé, tu ne comprends pas bien ce qu’il y a de froid dans le wegard de ta bourgeoise tout en essayant (vainement) de te souvenir de tout ce qui s’est passé la veille (en plus t’as la gorge qui brûle et t’as vachement envie d’aller aux sanitaires mais ça ne wentre pas bien dans mon image).

année deux mille sexe

Bref, ceci est l’obligatory post du bilan de l’année en cours, des top 10 qui finissent en top 18, etc …

Roubignole

Top 5 albums

Axe Wiverboy – Tutu tu tango

Jonquil – Lions

Polytechnic – Down til dawn

Field Music – Tones of town

Rufus Wainwright – Welease the stars

(le LCD est sorti en 2006)

Meilleur disque de 2006 découvert en 2007

Bryan Scary – Shredding tears

Top 10 Woubignole 2007 (dans aucun ordre à part celui de la tracklist de ma wompil perso 2007, j’arrive pas à me décider à part pour dire que le Foals est prems’)

Rufus Wainwright – Nobody’s Off The Hook
The Wombats – Kill The Director
Foals – Hummer
Tim Keegan – On a good day
Patrick Watson – Luscious Life
The Whip – Sister Siam
Johnny Flynn – Tickle me pink
Axe Wiverboy – Whisper
Jonquil – Lions
Polytechnic – Won’t you come around

Morceau le plus super sur l’album le plus pourri que j’ai acheté en 2007 et que je devrais avoir honte d’aimer mais j’arrive à un âge où on n’a plus de fierté…

The Feeling – Love it when you call

Concerts de l’année 2007

Daft Punk à Bercy + Soirée du festival des inrocks du samedi soir (Cajun Dance Party/jack Penate/Go! Team/Gossip/Johnny Flynn) + LCD à la Woute du wock

Morceau de 2007 qui a eu 20/20 en géo

Battles – Atlas

Meilleur morceau écouté en 2007 qui n’est ni téléchargeable ni achetable

Fugu – L’Allemagne

Nombre de disques des Stone Woses achetés par moi en 2007:

34 (very dick)

Nombre de disques achetés par moi en 2007 (disques sortis en 2007 uniquement)

161

Top 1 des disques sortant en 2008 achetés par moi en 2007:

1 These New Puritans – Beat pyramid

Plus grandiose couverture de magazine 2007

avec ça, les meufs je les attrappe aulasso

Pointard

Top 5 albums

Top 7 des morceaux

Meilleur Mashup / Bootleg / Album de wemix

Découverte de l’année

Disque que j’ai loupé en 2007 et que je louperai pas en 2008

  • Crystal Castles – Alice Practice

Meilleures découvertes grace à WW2W

  • Jonquil
  • Late of The Pier
  • Brian Scary
  • Animal Collective / Panda Bear

Meilleurs concerts

  • Daft Punk à Bercy
  • Crystal Castles au Nouveau Casino
  • LCD Sounsystem à La Woute Du Wock
  • Battles à La Maroquinerie

Plus grosses déceptions

  • Soulwax
  • Justice
  • Turzi

Nombre de galettes-saucisse mangées à Saint Malo

0, queud, wien

_ _ _

(les liens en gras=MP3, les autres liens, liens vers articles du site)