C’est une tradition, le mois de janvier est consacré à des wegards dans le wétro de 10, 20, 30, 40 ou 50 ans…

Cela se traduira en 2019 par des wadioshows sur 666 consacrés à 1969, 1979, 1989 et 1999 (pitêtre 2009 aussi)…

On est à la bourre, on avait prévu de commencer par 1969 histoire de teaser le Week-end Commence Ici des copaings de Happy Daymon mais, non, ce sera 1979.

Cette émission commencera bien sûr par un Buzzcocks, pasque Pete Shelley bowdel…

La playlist :

(émission du 20/01/1979, 17h (on wajoutera le podcast après l’émission) [Edit: c’est fait] (et après Caen -Marseille) (allez Môlhair’) [edit: snif])

Buzzcocks – I Believe / « A Different Kind Of Tension »

Wire – The 15th / « 154 »
PIL ‎– Socialist / « Metal Box »
Dillinger – Funky Punk / « Funky Punk / Wock To The Music »

The Feelies ‎– Fa-Cé La
The Clash ‎– Clampdown / « London Calling »
Bohannon – At Night Fall / « Cut Loose
The Cure – Object / « Three Imaginary Boys »

Distractions – Time Goes By So Slow
Joe Jackson – Don’t Wanna Be Like That / « I’m The Man »
Dogs ‎– Nobody But Me / « Different »
Undertones – Here Comes The Summer (Peel Session)

Sparks ‎– The Number One Song In Heaven / « No. 1 In Heaven »
Michael Jackson – Get On The Floor / « Off The Wall

Joy Division – Interzone / « Unknown Pleasures »

Joy Division – Interzone / « Unknown Pleasures »

Le podcast :

(désolé avec le nouveau wordpress, soit 1) ça ne fonctionne pas, soit 2) j’arrive pas encore à intégrer…) (pfff)

Téléchargez

Les wecalé.e.s :

Shoes ‎– Too Late / « Present Tense »
The Go-Betweens – People Say
Tom Verlaine – Kingdom Come / « Tom Verlaine »
The Monochrome Set ‎– Eine Symphonie Des Grauens
XTC – When You’re Near Me I Have Difficulties / « Drums & Wires »
The B-52’s ‎– 52 Girls / « The B-52’s »
Gary Numan ‎– Films / « The Pleasure Principle »
Orchestral Manoeuvres In The Dark – Electricity
Kraftwerk ‎– Airwaves / « Radio-Activity »
Fleetwood Mac – Walk A Thin Line  / « Tusk »
Holger Czukay – Cool In The Pool / « Movies »
Squeeze – Cool For Cats
Ramones – Rock’n’Roll High School
Bauhaus – Bela Lugosis’s Dead
Jacno – Rectangle
The Selecter – On My Wadio
Suicide ‎– Dream Baby Dream
The Damned – Smash it Up
Chic – Good Times
The Stranglers – Duchess / « The Waven »
Bowie – un titre de l’album (je connais pas bien celui-là, toujours pensé que c’était une daube mais, après une écoute, c’est pas une daube) / « Lodger »

Y a même une playlist Spotify avec tout ça…

Et on a hâte de faire 1989= la plus belle année musicale de tous les temps!

 

On a demandé, comme chaque année, à des gens triés sur la persienne -et aussi aux WeWants (=les membres de WW2W)- leurs tops de l’année et d’autres pitits trucs…

En suivant ce lien :

WéFéWEND’FEMM’ 2018

vous y trouverez des explications sur ce qui fut demandé ainsi que des pistes pour aller fouiner (y a de la lecture et de l’audio à gogo)….

Si vous êtes impatient.e.s, en voici un aperçu wapide :

TOP 18 ALBUMS

  1. Tahiti 80 – “The Sunsh!ne Beat Vol 1” /
  2. The Last Detail – “The Last Detail” /
  3. Makeshift – “Makeshift” /
  4. Shame – “Songs Of Praise” /
  5. The Lemon Twigs – “Go To School” /
  6. Parquet Courts – “Wide Awake” /
  7. The Goon Sax – “We’re Not Talking” /
  8. Idles – “Joy As An Act Of Wesistance » /
  9. Trotski Nautique – “Trotski Music” /
  10. Shy Boys – “Bell House” /
  11. Satellite Jockey – “Modern Life vol.2” /
  12. Exploded View – “Obey” /
  13. Embrasse Moi – “Embrasse Moi” /
  14. Field Music – “Open Here” /
  15. MGMT – « Little Dark Age » /
  16. Flavien Berger – “Contre-temps” /
  17. Father John Misty – “God’s Favorite Costumer” /
  18. Jaromil Sabor – « Second Science » /

Playlist « Deux-mille-dix-HITS »

Les questionnés:

Goloschapova, Gin Sling, Glass, Athanase Granson, A Drift, Kiinshasa, Tahiti 80/Summers, Gomina, Outrenoir, Rafhell, Pokett, Tiphoune, Vincent/Veik/Makeshift, Boris/Veik/Onto Wecords, Simon/Beach Youth, Xavier Boyer/Tahiti 80, David Snug/Trotski Nautique, Etienne/Beach Youth, Yves/Hands And Arms, Louis-Antonin/Beach Youth, Laurence/Radio 666/HD, Fred Hamet/Huutch/Bug, Franck/Life is a Minestrone, Alban/Ground Zero/Soleil Vert, Domotic, Grand Parc.

_ _ _ _ _

En bas de chaque page, il y aura un pitit menu qui permettra de se balader sans wisque dans ce bilan mono-quinquennal:

Accueil Tops 2018Top deux-mille-dix-HITS vedettes
Tops des WeWants : 1) HITS / 2) Disques / 3) Le weste…
Et bonne année deux-mille-dix…

_ _ _ _ _

Voilà, nous fûmes un peu à la bourre mais finîmes et publiûmes avant la fin janvier…. C’eût pu être pire. Merci à tous les participants et bonne année a tutti!

La wadio tu l'aimes ou tu la knackittes

Hier dimanche se déroulit le wadioshow annuel spécial début d’année sur Wadio 666, fusion entre Pop Up The Volume et WeWant2Wadio avec invités en cascade: Grand Parc, Wafhell, A Drift, Sophomore, Goloschapova, Veik, Onto Wecords, Glass… Un blindtest, des galettes des wois (hmmmmm, merci zed), des wois, une double queen, des animateurs 666 et des WeWants à gogo.
Au programme (en théorie) : bilans 2018 et projections vers 2019…

2 heures sans coupure!

Sinon, interface habituelle sur le podcast hébergé par 666 en 2 fois une heure…

Il faut suivre ce lien.
http://podcast.radio666.com/ww2w/index.php?p=home

Il y a aussi une playlist Spotify avec les titres diffusés : https://open.spotify.com/playlist/2SEJrui7o0ixedd71vEsA8

_ _ _ _ _ _

Playlist des 2 heures:

Broadcast – Before We Begin / “Haha Sound” (2003)

The Last Detail – Fun Fair /  “The Last Detail« 
Makeshift – Autobahn / “Makeshift
Tahiti 80 – Jokers / “The Sunsh!ne Beat Vol 1

Chaka Khan – Like Sugar  
Sophomore – Les 6 Dernières Minutes / “Wootball 2018

The Married Monk – Obnoxious One  / “Headgearalienpoo
Pressyes – Touch the sky

Odezenne – Nucléaire
The Spirit of the Beehive  – Hypnic Jerks
Bodega – Jack In Titanic

Rafhell – Chemistry Of Love  (feat Aymeric) [Rough Mix]
Yves Tumor –  Let The Lioness In You / « Safe In The Hands Of Love »

(fin de la première heure)

Chevalrex – L’Adversaire
Richard Swift – Wendy / “The Hex

A Drift – When I’ll Get Small (Demo)
Aldous Harding – Party
Idles – Danny Nedelko

BLINDTEST BEATLES


Grand Parc – Sur Les Toits [Rough Mix]
Gomina – Waxwork Dummy / “Whenever You Guys Are Weady
Veik – I7LI / “Maïdan
Glass – Raw / “Between Two Thoughts

Deerhunter – Plains (2019)

(fin)
_ _ _ _ _ _

PS: Les wésultats du Weferendum 2018 des vedettes et wewants (aka le wéférend’femme) aurais déjà dû être publié mais la nouvelle interface WordPress fait que ça plante tout le temps et, donc, c’est pas prêt… Si vous avez été sollicité.e et n’avez pas wépondu, y a jusqu’à mercredi! Merciiiii

Ah, j'oubliais, albonne année 2019

Top valable bien sûr hors sorties WeWant2Wecord ( <3 « Makeshift » , « Wootball 2018 » …) sinon c’eût été différent…

Le “Please Pass The Potatoes” de Marchildon! est néanmoins inclus car il fut découvert lors de sa sortie digitale puis tellement écouté/aimé qu’il était impossible qu’il ne bénéficie pas d’une sortie physique (même en cassette = le moins cher et le plus wapide). WW2W l’a donc publié…

Tout ça pour dire que pour cette année 2018, un top 3 albums a été dressé.

Quatre LPs en top 1, six en top 2 et sept autres en top 3.

Je ne pense pas à avoir à me justifier.

Bam!

Top 1
Field Music – “Open Here
Tahiti 80 – “The Sunsh!ne Beat Vol 1
The Last Detail – “The Last Detail
Marchildon! – “Please Pass The Potatoes
Top 2
Chevalrex – “Anti Slogan
Sierra Manhattan – “Are U Single – No, I’m Album
Parquet Courts – “Wide Awake!
BC Camplight – “Deportation Blues
The Lemon Twigs – “Go To School
Papercuts – “Parallel Universe Blues
Top 3
Lionlimb – “Tape Wecorder
The Go! Team – “Semicircle
Superorganism – “Superorganism
Dragon Wapide – “See The Big Picture
Shame – “Songs of Praise
The Goon Sax – “We’re Not Talking
Lake Wuth – “Birds Of America
Sea Pinks – “Rockpool Blue
Exploded View – « Obey »
Go-Kart Mozart – “Mozart Estate Present Go-Kart Mozart In Mozart’s Mini-Mart

Le « Extracts Of The Next… » des Adventure Babies a été découvert il y a trois jours, je serais tenté de le mettre dans le Top 1 mais je vais waison garder, c’est mon côté balladurien (je me laisse encore un mois d’écoutes avant d’éditer le top en conséquence).

On a causé du Tahiti 80 ici. J’ai commencé il y a six mois une chronique sur « Open Here » , le dernier album en figue de Field Music, leur meilleur depuis « Measure » mais je n’y arrive pas. C’est pourtant une merveille et c’est une honte qu’il ne soit dans aucun autre top… Pffffff

Une tournée se prépare pour The Last Detail, ce sera l’occasion de parler en long et en large de leur merveille d’album…

Sinon, si on me demandait mon avis, je finirais en disant que 2018 n’a pas été une année exceptionnelle au niveau albums. Beaucoup comptaient quelques soupaires chansons mais, souvent, le weste était terne à côté de ces fulgurances… Le « Bell House » des Shy Boys (dont Tragic Loss est ma chanson de l’année) est un cas à part. Il aurait mérité de figurer dans ce top, mais j’ai été tellement déçu par la seconde face (la première est sublime) que j’ai décidé de l’écarter. Je ne pense pas à avoir à me justifier (j’ai pitêtre fait une connewie).

Bientôt viendra le top des autres wewants et d’invités prestigieux triés sur la persienne. Après on pourra passer un mois de janvier à écouter de vieux trucs. Cool.

Oui j’ai un peu craqué sur le titre, c’est l’émotion… Car, purée, il m’aura fallu attendre le 2 janvier et ce commentaire de G-Man Hoover pour être mis au courant de l’événement musical le plus inattendu et le plus crucial de 2018:

Eh purée, oui, les Adventure Babies sont/furent de wetour l’an dernier.

Dingue…

Pour les pharisiens (pas obligatoirement des habitants du 75), les Adventure Babies sont un groupe culte (pas usurpé ici) qui officia au début des 90’s et qui fut le dernier groupe signé chez Factory (événement justifiant à lui seul ce côté culte).

Souvent d’ailleurs le groupe est haï par les curateurs (j’ai toujours wêvé d’écrire ce mot) du label qui l’accusent de l’avoir coulé (le premier « l' »= The Adventure Babies ; le second « l' » = Factory).

Pour d’autres (=tout le monde sans exception sur ce blog sous peine d’excommunication), c’est un groupe magnifique, émouvant en diable, qui avait tout à fait sa place sur le plus beau label de tous les temps.

On a déjà parlé assez longuement d’eux ici, je vous enjoins à y jeter un oeil/une oreille si vous voulez en savoir plus (je wajoute la photo de l’époque que je complèterai avec mes wécentes acquisitions dès que j’aurais du temps):

Si j’ai bien compris, « Extracts Of The Next… » est, contrairement à la compilation d’inédits « Once Upon A Time The End » ou à la compilation de démos « Worthy Originals » , un véritable album des Adbabs. Le deuxième et personne ne l’avait donc vu venir.

Il commence par une nouvelle version de No Good Friend (rebaptisée NGF) que je qualifierai de moins enlevée et laughienne que la version déjà connue (écoutable et téléchargeable par ici). Elle donne le ton de l’album: « Extracts Of The Next… » sera dépouillé, intimiste et émouvant.

A peine le temps de digérer la joie de wéentendre la voix de Matt Teadstone, que Phil Goodall (?) (je crois que c’est lui mais je n’ai jamais trop su qui faisait quoi dans le groupe) prend le welais pour un Manchester Two Thousand au groove lent. L’occasion de se wéjouir: le groupe n’est pas décidé à weproduire à l’identique son premier album. Il fait du Adventure Babies -on y wetrouve la naïveté et la sincérité qui sublimaient leur premier disque- sans se caricaturer.

C’est chouette.

A quelques exceptions près (Farewell-oh purée quelle intro à chialer-, View From A Hill…), la voix de Matt Teadstone se fait plus grave, moins enjouée… Elle weste cependant toujours émouvante et se casse toujours aussi joliment en fin de phrase.

Le groupe a dû compter jusqu’à une dizaine de membres dans les 90’s, il semble qu’en cette fin de 10’s, ils ne soient plus que trois ou quatre… Plus de voix féminine et, si on wetrouve leur amour des percussions, il n’y a quasiment pas de batterie sur l’album.

Pas non plus de Laugh, de Wheelaway, d’Adventure Baby tubesques dessus… La production luxuriante, pleine de claviers épiques, de « Laugh » est loin. Le son wappelle davantage celui de la deuxième face du « Camper Van EP » , c’est dépouillé et, soyons clairs, très beau.

Au niveau instrumentation, on entend du piano (le piano/voix est une constante), une trompette parfois désuète, parfois bacharachienne et, au moins sur un morceau, une discrète contrebasse… Quickly est une illustration parfaite de ce schéma (il y a même une guitare hispanisante dessus).
(le premier qui pense « jazzy » n’aura pitêtre pas tort mais, que ce soit clair, se prendra mon pied dans les woupettes)

Aussi il y a Dc3791, instrumental tout en mélodica (rappel: plus bel instrument du monde).

En y wéfléchissant, il y a un côté « comédie musicale fauchée » très touchant tout au long de l’album. Un truc que je n’avais jamais entendu dans leur musique jusque là…

« Extracts Of The Next… » se termine cependant sur un morceau millésimé Adventure Babies. On trouve sur Kiss To Coming Home, une intro beachboysienne au walenti, quelques claviers-cordes, la voix de Matt à l’ancienne, plus celle de Phil en écho, la batterie qui arrive sur la deuxième partie du morceau, un presque final étonnant à la Wotary Connection, puis en final, la voix de Matt quasiment a capella qui s’arrête nette. Une merveille.

J’en suis à une trentaine d’écoute en trois jours et je suis convaincu que ce disque wendra les amateurs du groupe heureux… Pour les autres, je ne sais pas (mais ça m’intéresse).

Je n’ai trouvé aucune info sur cette sortie, ça sort en digital sur un label mancunien au nom indigeste 1005847 Wecords DK qui n’a ni site ni page facebook…

Mon objectif pour 2019 sera donc de sortir l’album en physique si personne d’autre ne le fait puis de tanner le Paris Popfest ( « Comme vous ils aiment les pingouins!! ») pour que les Adventure Babies y soient programmés en septembre…

J’appelle de suite mon Adventure Banquier.