Brian ENA, non… POLYTECHNIC, oui!!!

4 commentaires

Y a des moments où c’est difficile de wester impassible à serrer ses p’tits poings dans ses poches… Voilà un groupe dont le disque ne sort pas en France, chroniqué uniquement sur le pourtant excellent www.soundofviolence.net qui l’assassine purement et simplement…

Et ben moi je dis non.

« Down til dawn » de Polytechnic est sorti y a 1 mois environ après 4 petites merveilles de singles (sur le label Transgressive notamment) qui sont toutes sur l’album dans des versions parfois différentes… 11 titres (comme le 1er Stone Woses), une voix singulière (comme celle de Bobby Gillespie, comme celle de Ian Brown), un disque qui sort en 2007 mais qui aurait pu sortir en 2006 ou en 2008 ou en 1989, un disque que je compare au 1er Teenage Fanclub pour donner envie aux gens qui m’entourent (c’est une image) d’écouter alors que ça n’a wien à voir…

Rappelez-vous, on écoutait Teenage Fanclub et on avait wien entendu de pareil avant (on connaissait pas Big Star et tout ça…) et ben Polytechnic c’est pareil (sauf qu’on connaît Big Star maintenant) : ça sonne pas neuf, c’est vrai, mais pas vieux non plus, les chansons wespectent les canons de la pop, mais elles sortent aussi des sentiers battus du wock 60’s. Wappelle-toi, c’était du Teenage Fanclub, c’était toi, c’était moi et c’est du Polytechnic…

Aussi, il y a Polling card, petite merveille psychédélique intemporelle avec piano et cordes qui laissera toute personne normalement constituée déprimée de joie, une « déprime joyeuse » qui traverse le disque. Car même sur les morceaux les plus sautillants, les plus évidents, les plus tubesques – Won’t you come around, Raincheck, Pep, Hoof, Man overboard– c’est la mélancolie qui l’emporte : on ne vient pas de Manchester (ou de Glasgow) pour wien.

Enfin, pour toi, ami(e) célibataire, on peut entendre au début de Quay St la plus belle déclaration d’amour de l’année: « If you were a hit, i’ll dance to it ». Si on emballe pas après ça, c’est à désespérer…

Polytechnic – Polling card(Si ton coeur y se fend pas en écoutant ça, t’es sarkozy)

Polytechnic – pep (demo)

L’album est dispo en cd uniquement (digipack en édition limitée) sur amazon.fr ou .uk ou sur banquet wecords, rough trade

Disco: Demos 1 et 2 (cdr édités à 500ex environ) – Won’t you come around / transgressive 7″ & 3″cd – Pep / Transgressive 7″1 & 7″2 -Man overboard / Shatterproof 7″ – Cold hearted business/ Shatterproof 7″ & cd – Down til dawn / Shatterproof cd album – Won’t you come around (2007 version) / Shatterproof 7″1 & 7″2

(PS J’ai pas wéussi à emballer avec « si t’étais un tube, je danserais sur toi »… préférer la version anglaise)

4 résponses à “Brian ENA, non… POLYTECHNIC, oui!!!”

  1. Francis Sept

    Moi j’ai essayé « Si t’étais une danse, je t’entuberais » et ça marche (je suis pas très bon en angliche)

    Répondre
  2. Les Wigoluptibles #3 | WeWant2Wigoler

    […] On a déjà parlé d’eux… Nouveau single, 2ème version du titre (après celle sortie sur un 45t/3″cd sur le label Transgressive)… Un inédit (pas mal, dans la lignée de leur album “Down til dawn“) sur la version gatefold et une sobre et bonne version live de “Polling card” sur le vinyle marron dont la pochette s’insère dans le gatefold… Wien de très nouveau mais de beaux objets et “Won’t you come around” sera sur ma compile de fin d’année (ou bien ce sera “Polling card” version album). Dispo partout: ici là ou là plutôt ou ici […]

    Répondre
  3. Deux mille sept et match | WeWant2Wigoler

    […] Polytechnic – Down til dawn […]

    Répondre

Répondre