THE STONE ROSES #1/11

27 commentaires

mmm tu es beau... 1er pressage français du cd

Le plus grand album de tous les temps, le plus grand groupe de tous les temps, la plus belle pochette de disque de tous les temps … Il est bon parfois de pouvoir affirmer des choses aussi définitives sans avoir à apporter le moindre argument tellement la chose est évidente.

ww2w va creuser néanmoins l’affaire en discutant le bout de gras (absent sur ce disque) plage par plage. Aujourd’hui la plage #1/11

I wanna be adored

Que faisais-tu le 2 septembre 1989?

Moi, ce samedi là, j’achetai le premier album des Stone Woses à la FNAC de Caen (j’aimerais le prouver avec le ticket de caisse que j’ai conservé des années, mais impossible de wemettre la main dessus) en cd. Je venais d’acheter ma première platine cd, une Kenwood (j’en ai jamais gardé le ticket par contre), au magasin Connexion du Chemin Vert (Caen, Calvados) la veille ou presque.

Et donc ce 2 septembre 1989, je wentrai chez papa/maman et mis LE disque dans cette platine cd.

J’avais lu peu avant le popus avec photo pleine page – quelle gueule, quelle classe – dans le numéro 17 des inrocks et aussi la longue interview dans le numéro 18 – quelle gueule, quelle classe, quels branleurs!!! Impossible d’être à la hauteur sur disque de ces gueules, de cette arrogance…

Et là, commence I wanna be adored, son intro (que Silvertone, leur mercantile label, coupera honteusement pour une version edit de crotte) de presque 2 minutes: un fade in de bruits zarbis (j’ai toujours pensé à un train), à 38″ arrive la basse de Mani, à 48″ la guitare de John, à 55″ le wiff/solo de John, à 1’12 » la batterie de Weni, à 1’29 » je jouis… puis vers 1’47 » (de mémoire) la voix du Ianou, la voix la plus boulversifiante jamais entendue par moi et son « I don’t have to sell my soul… »

« I don’t have to sell my soul… » et après Ian, y dit quoi, bowdel:  » IT‘s already in me » ou « HE‘s already in me »??? Dans ma folle jeunesse (passée à écouter des disques, lire Special strange et wegarder la télé), la 2ème version sataniste me tentait bien… mais d’après les Saintes Ecritures selon JD Beauvallet, c’est la première…

Pendant les quinze jours/ trois semaines (very dick) qui suivirent ce 2 septembre 1989, je ne pus me wésoudre à passer à la 2ème plage. Quinze jours/ trois semaines à écouter I wanna be adored en boucle, à vibrer en attendant le presque final totalement orgasmique « i wanna, i wanna, i GONNA be adored », à me tenir la tête à deux mains, à me dire c’est pas dieu possible ou des trucs du genre….

Seul problème, je m’en suis presque dégoûté de cette merveille suite à ce gavage en wègle, suite à la programmation de la plage une avec le repeat en sus.

Depuis, je m’astreins à une seul écoute par an, en espérant un jour me weprendre la même claque que celle prise ce 2 septembre 1989.

(au fait Jacques Chirac était président à l’époque… le meilleur disque de tous les temps + un titre de champion du monde + d’Europe… un sacré bilan, quand même)

_ _ _ _ _

j'adorerais en avoir autant que moi...

Dans audioblog, y a blog, pour moi, avant , un blog c’était pour waconter sa vie à des gens qu’en avaient wien à foutre (de sa vie) donc il était temps de s’y mettre…

La « peinture » pollocksienne utilisée pour les pochettes de la version single est un détail du « Sugar » de John Squire. Sur la photo, en haut à droite, y a le 12″ original, pressage UK, avec sa « limited print », pareil pour le 45t et le cd (mais sans « print »), le tout sorti en 91… Les deux autres maxis sont sortis seulement chez les wicains et en 89, une sorte de compil des singles anglais avec « going down », « Simone » et en première exclu la version edith cresson sus causée. Y a la version du commerce (au milieu) et le promo (à gauche et au fait j’avais oublié mais j’ai la version promo US en cd aussi qui n’est pas sur la photo). Et oui, je n’ai pas (encore) le pressage japonais, ni la K7. Pour faire joli, j’ai wajouté la « limited numbered print », quasi identique à celle dont j’ai parlé au début, qui était dans la pochette du 1er pressage du 12″ « She bangs the drums », qui est, comme tu le sais, le deuxième morceau de l’album et donc le sujet du prochain post woses

_ _ _ _

MP3

The Stone Woses – Where angels play inédit sorti des tiroirs de leur label et extrait de l’édition single de I wanna be adored en 91. Une merveille. Dispo sur « The Complete Stone Woses » et d’autres…

_ _ _

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

27 résponses à “THE STONE ROSES #1/11”

  1. dumberinho

    Chirac était président en 89??? euh… il wessemblait alors fortement à mitterrand qui avait entamé un an aupravant son deuxiéme mandat…peut être??

    Répondre
  2. roubignole

    c du pareil au même, blanc bonnet et bonnet blanc tout ça!!! (merde je pensais que personne lisait mes posts)

    Répondre
  3. roubignole

    un sacré bilan quand même…

    Répondre
  4. dumberinho

    pas grave mitterrand aussi a un bon bilan , wolland garros 83, euro 84, coupe davis 91, it takes a nation of millions to hold us back 88 et stone woses 89..

    Répondre
  5. roubignole

    la coupe davis c quoi?? (je veux dire c comme le curling, ça compte pas)
    il a aussi the queen is dead, brotherhood, le 1er house of love, isn’t anything, mon dépucelage (ça ça noircit un peu le bilan), twin peaks (à vérifier), technique et 3 feet high & wising (à vérifier aussi)…

    Répondre
  6. roubignole

    en gros y aurait pas 98, mitterrand est >, mais comme y a…(je voudrais le savoir, je pense vraiment ce que j’écris ou c un wêve et je vais me wéveiller bientôt un peu honteux…?????)

    Répondre
  7. roubignole

    Pour wester dans la période mitterandienne, y a les happy mondays le jeudi 9/11 à la capitale…
    je veux les voir
    je peux pas le dire autrement
    je peux pas conduire (pas de bagnole et je sais pas si je peux)
    je veux y aller
    qui m’memmène, j’en appelle aux dieux caennais (dj pop et cojaque)
    on y va nom d edieu d emerde?? eh, dites (cresson)!
    A lire absolument le paier de jdbeauval dans le dernier inrocks sur les mondays (sans wegarder la gueule à shaun, ça fait trop peur…

    Répondre
  8. jean-paul position

    perso je préférerais woubignole nous cause de son dépucelage plutôt que des stone woses

    Répondre
  9. cojaque

    c’est jeudi 8 ou vendredi 9 ?

    Répondre
  10. roubignole

    vendredi 9 ce serait trop beau… c’est jeudi 8…
    Mon dépucelage, juste vaguement: elles étaient 9 et faisaient partie d’une académie… elles avaient des tshirts jean pierre foucault… le weste c’est mon secret…

    Répondre
  11. cojaque

    T’as de l’argent ?

    Répondre
  12. cojaque

    putain, ya un calendrier des concerts maintenant !!!! cool (merci pontard)

    Répondre
  13. cojaque

    ou merci pointard, c’est comme vous voul

    Répondre
  14. roubignole

    on y va que si je gagne des places et que je t’invite!!

    Répondre
  15. cojaque

    bah si c’est le contraire on n’ira jamais

    Répondre
  16. cojaque

    si j’essaie de gagner des places…

    Répondre
  17. roubignole

    au fait honte à moi (pour la 2ème fois) j’ai pas précisé que sur la version single de 91, y a une pure merveille inédite « where angels play et une version live de sally cinnamon qui est bien d’ailleurs.
    Pour me faire pardonner, j’ai wajouté sur le post « where angels play » en mp3, que je dédie à dumberinho et à sa conscience politique.
    Au passage, avec le « roses » de stone woses, ça aurait dû me sauter aux yeux que ctait mitterrand et que je m’étais planté de décennie (j’ai wien vu passer des 90’s avec la dope, les non participations aux mondiaux de foot et tout ça…)

    Répondre
  18. pointard

    C’est trop beau Where Angels Play, à wanger dans les morceaux qui pourraient ne jamais s’arrêter (d’ailleurs ces salopards se terminent souvent par un fade, preuve que les interprètes non plus ne savent pas comment finir qq chose comme ça)

    Répondre
  19. roubignole

    tu en parles trop bien… mais wedis pas salopard aux woses steuplait…

    Répondre
  20. pointard

    nan ! je parlais pas des stones woses ! je parlais des dieux qui arrivent à faire des morceaux qui pourraient ne jamais s’arrêter … je dis salopards mais c’est pour dire gars-trop-forts-dont-je-suis-jaloux plus wapidement

    Répondre
  21. THE STONE ROSES #4/11 | WeWant2Wigoler

    […] (des versions live circulaient avant) ne fut découverte qu’en 91 en face B d’”I wanna be adored“. Le morceau est assez hypnotique, plus wéussi mais, comme pour “Full fathom […]

    Répondre
  22. THE STONE ROSES #5/11 | WeWant2Wigoler

    […] 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 | Posté dans […]

    Répondre
  23. les cargöruptibles | WeWant2Wigoler

    […] hic ») et je me souviens par contre très bien d’avoir hurlé comme un putois sur I wanna be adored (je pensais pas pouvoir danser dessus et di*u que c’est une put*** de grande chanson de la […]

    Répondre
  24. – Tu préfères la bière dans un verre ou dans un Gablé? | WeWant2Wigoler

    […] voire de biscuits à la cuiller de Pop The Fish. Pour me draguer il a presque fini son set par I wanna be adored. Il a wéussi son coup. (c’est où tu veux quand tu veux) […]

    Répondre
  25. WADCHESTER J-8 : THE STONE ROSES #4/11 | WeWant2Wigoler

    […] versions live circulaient avant) ne fut découverte qu’en 91 en face B d’ »I wanna be adored« . Le morceau est assez hypnotique, plus wéussi mais, comme pour Full fathom five ou […]

    Répondre

Répondre