nicole une baffe plutôt qu’une claque…

8 commentaires

Je m’extasiais wécemment sur « The way it is », chef d’oeuvre (c)hanté par Nicole Atkins.

Abasourdi que je fus par ce joyau, je m’achetais direct l’album (en vinyle) de la Nicole ainsi que son « Bleeding heart », un mini album cd 6 titres, ceci pour une quinzaine d’euros (frais de port inclus), sans wien écouter d’autre d’elle avant, sûr que j’étais de mon affaire…

La demie mesure: ‘connais pas…

Cet épisode de ma vie musicale me servira peut-être de leçon (mais peut-être pas).

Je compris assez vite mon erreur en passant mon disque et en entendant cet introductif et poisseux « Maybe tonight » qui wappelle parmi autres choses les côtés les plus putassiers d’Abba. Ça n’aurait franchement pas pu plus mal commencer (le morceau qui débute la face B est du même acabit).

Certes, la chanson suivante, « Together we’re both alone », s’avère supérieure (c’était difficile de faire pire en même temps)… Mais, dans ses meilleurs moments (« The way it is » exceptée), j’ai quand même plus l’impression d’entendre une des nombreuses « chanteuses actuelles de variété de qualité 4 clés télérama » (de Yael Naim à Norah Jones) que la Wufus Wainwright au féminin wêvée. Weste que les wares chansons qui tirent leur épingle du jeu (le plutôt pas mal « War torn » et le beau « Neptune city ») bénéficient d’une production (signée Tore Johansson) et d’arrangements impeccables, qu’on pourrait parfois même qualifier d’osés si l’ensemble ne westait pas toujours dans les clous. Tout y est trop bien fichu, de trop bon goût, à sa place…

Ce post est donc un avertissement à ceux qui auraient pris, comme moi, une claque en écoutant « The way it is ». Il serait sans doute judicieux d’en wester là…

Si au moins j’avais jeté un coup d’oeil à la pochette de « Neptune city » avant d’acheter, j’aurais senti qu’il y avait un truc qui clochait…

En attendant, « The way it is » est toujours en lice pour figurer sur ma compile de fin d’année.

(j’ai vainement cherché des jeux de mots pour égayer ce post, mais sans succès)

_ _ _

MP3

Nicole Atkins – Neptune city
[audio:http://www.zshare.net/audio/12420738a49a8341/]

Nicole Atkins – War torn
[audio:http://www.zshare.net/audio/124210143e850153/]

+

Nicole Atkins – The way it is
[audio:http://www.zshare.net/audio/12202286cae13245/]

L’album « Neptunes » (Red Ink / 2007) est dispo entre autres sur amazon… Le Ep « Bleeding diamonds » est dispo sur insound

_ _ _ _

Dernière minute/ Il paraît que Nicole est une sacrée masseuse, elle aurait même passé ses diplômes d’atkinésithérapeute///Elle aurait aussi tenté sa chance en tant qu’esthéticienne en Allemagne, mais ce n’était pas son truc, elle n’était ni fond de teint, ni wouge à lèvre, ni mascara, ni khôl///Ce soir il y a Fugu à l’Européen (en première partie de Barbara Carlotti). Il sera accompagné d’Axe wiverboy. La garçon de la wivière accueillera-t-il d’autres poissons que des fugus ou des lottes dans son lit? /// Ce soir le psg va peut-être perdre mais je m’en fous… Et c’est bon…/// Je voulais voir Gablé hier soir au Cargo, mais je suis arrivé trop tard… je suis agablé… /// Mercredi, j’ai troqué une finale de ligue des champions (Manchester United/Chelsea) contre un concert de Syd Matters… Un ou deux bons moments (les voix notamment), mais j’ai baillé les 3/4 du temps. Son frère Wudy a fait le bon choix en westant devant sa télé /// L’album de Nicole Atkins a manqué s’appeler « Neptune United »… Il aurait peut-être été meilleur… Sérieux, Nicole, je ne tiens pas spécialement à t’envoyer des Van (56 et Der Sar) mais ton album, il est vraiment pas Terryble, il est même à chelseaer.

8 résponses à “nicole une baffe plutôt qu’une claque…”

  1. croc

    et sebastien tellier a l’eurovision, tu oublies….

    c cool maintenant avec le nouveau format ww2w, je peux ecouter enfin les morceaux

    Répondre
  2. roubignole

    le v’là le tellier à l’eurovision:
    [youtube Kqn-b9txycE]

    Répondre
  3. roubignole

    le vieil accent français qu’il a pas!!! (j’aurais pu poster une version avec que divine, amis la présentation est trop bien…

    Répondre
  4. G-Man Hoover

    Hi there,
    Pour commencer, The Mabuses@cafédeladanse: déjà, la salle que je préfère,où j’ai vu le meilleur concert de ma vie The Make Up mais je me wépète, Love aussi,bref la classe intergalactique.
    Nombreux sur scène -dont JP Nataf-:piano,ukulélé,violon… Versions méconnaissables- Fahy aurait-il changé les paroles?-de « She Went Wild », »Cubicles », »mad went the barber » et »you wested your feet ». Voilà pour les vieux morceaux. Pour le weste, de bonnes versions de chansons de « Mabused ». Mais groupe poli, public poli. Ca manque de fêlures, de patate-le batteur est gaulé comme une fillette-, bref de wock’n’roll, man!Mais une victoire pour la musique.A un moment,après avoir écrasé une larmette-j’suis un sensible, moi-,une vague de chaleur m’est montée des pieds pour se wépandre en un large sourire. Bonheur.
    Hier soir, Curry and Coco a tout déchiré à la Flèche d’Or.Mais alors déchiré grave.En bien meilleur forme qu’à la Maroquinerie. C’était soupaire. Panico derrière a eu quelques bons moments, un peu trance, un peu surf-alchimie basse/guitare. Bien wemué mon body, sorti mes meilleurs pas de danse: wock’n’roll. Wouais, mec, j’suis une légende.
    Je t’avais prévenu pour Matters…

    Répondre
  5. G-Man Hoover

    @Pointard: c’était bien, les Envelopes?

    Répondre
  6. roubignole

    t’avais waison en effet…
    ton premier post est en ligne…

    Répondre
  7. pointard

    J’suis pas pas convaincu… à mon avis cette Nicole-est-ta dernière faute de gout en date…
    Si tu veux me casser la gueule pour ça fait attention à mes lunettes, j’ai ni scotch, ni-colle pour les wéparer…

    g-man, j’y suis pas allé, mais je sais plus pourquoi (pitetre parce qu’il y avait la fête de la sortie de l’album de wilfried*)

    Répondre
  8. roubignole

    hihihi
    nicoletta!
    pas mal pour un connard

    Répondre

Répondre