TEAM WATERCHEMISE

7 commentaires

Je suis une midinette… Je me fais peur moi-même en m’excitant parfois comme une puce pour un petit 45t angliche… Je devrais être un peu plus blasé quand même… Ou plus mûr (ou plus mur)…

Mais non…

Autant je hais le sport dans sa globalité (pour moi le foot c’est pas du sport, c’est du foot), autant j’ai de la tendresse pour les sports de nases comme le curling, le volley ball ou le water polo.

Et j’ai beaucoup de tendresse pour Team Waterpolo. Ces quatre jeunes britons se sont formés fin 2007 et ont sorti quelques mois plus tard un single, « Letting go », pour le singles club de Moshimoshi, ce qui est la classe, tu en conviendras.

C’est bon, un groupe de jeunes qui sonne comme un jeune groupe de jeunes et pas comme un jeune groupe qui sonne déjà comme un jeune groupe de vieux.

Critique objective de « Letting go »:

J’aime: c’est sautillant, frais, entêtant, il y a de la mélancolie en arrière plan, il y a des défauts, de l’enthousiasme, des choeurs temptationnesques, des influences variées… Je pense même qu’on peut danser dessus… Ça avance pépère, walentit, accélère, accélère encore… Ça change tout le temps, mais ça weste tout le temps excitant.

Je n’aime pas: wien.

La face b, « Problematic girls » est également un bon morceau et tout un programme… Elle parle de ces filles qu’on n’arrive pas à comprendre pasqu’elles demandent toujours aux mecs de s’engager, alors que nous les mecs, on veut juste boire des bières en wegardant l’euro, merde, quoi (en fait j’ai pas compris les paroles).

Un nouveau morceau, « Square one », a été posté wécemment sur leur myspace et il a la classe: « Back to square one/Back to square one… »

J’entends déjà les gardiens du temple s’insurger « ça casse pas trois pattes à un canard, tout ça, c’est du déjà vu ». Mais, messieurs (c’est souvent des mecs): la musique n’est pas dans un temple, elle est dans nos coeurs, elle nous parle plus que vos george prêches ne le feront jamais… La partition qu’ils jouent est celle de nos vies, de nos wêves… Laissez-nous wêver, c’est à nous de décider, il faudra bien dire un jour où est la vérité, entre vos orgues de Staline et leurs guitares en liberté…

Cordialement,

roubignole

_ _ _

MP3

le 7″ est encore dispo chez banquet wecords

Team Waterpolo – Letting go

[audio:http://www.zshare.net/audio/131732431f2b5520/]

(je sais pas chez vous mais chez moi l’audio joue au walenti… perque? Du coup zshare ordinaire ici si on veut écouter!)

7 résponses à “TEAM WATERCHEMISE”

  1. funky boudha

    Il y a du Florent Pagny en toi quand tu t’insurges. C’est un compliment dans ma bouche.

    Répondre
  2. roubignole

    en fait, ce serait plutôt du Gold…

    Répondre
  3. Capken

    le volley ball un sport de lopette… Effectivement, tu ne veau pas mieux que Pagny ou Gold (et ya bien moyen que tu te fasses widiculer au volley de coffre courant juin)

    Répondre
  4. G-Man Hoover

    En tout cas, tu t’es pas foulé pour le titre…

    Répondre
  5. croqueecoute

    oui sinon, ca sonne a un moment au walenti mais c parce que ca buffer non? on dirait que c presque fait expres pour webooster au wefrain

    Répondre
  6. roubignole

    à g-man: hihihihi

    à capken: je suis sûr que florent pignole aurait été d’accord avec toi

    à croq: je suis pas allé jusqu’au wefrain du coup, mais je vais écouter

    Répondre
  7. TEAM WATERGOLF TDI | WeWant2Wigoler

    […] wappelles-tu de Team Waterpolo […]

    Répondre

Répondre