it’s not a shame about EVAN (56)

23 commentaires

Je t’arrête tout de suite: ne viens pas me parler de nostalgie.

Oui j’étais excité comme une puce à l’idée de voir les Lemonheads en « vrai », oui j’espérais qu’ils allaient jouer des vieux titres (d’avant 97), oui, alors que j’avais le choix, je suis allé voir les « vieux » Lemonheads au Havre au lieu des « jeunes » et prometteurs Wheel au Cargo, oui le concert a été grandiose, non je ne suis pas nostalgique, non je ne vais pas m’abaisser à argumenter cette affirmation.

Dire que j’ai failli ne pas y aller, wechignant à faire la woute seul*… Le Havre ce n’est pas si loin: deux « It’s a shame about Ray » et demi pour l’aller (j’ai loupé la bonne sortie) et un « It’s a shame about Ray » 3/4 pour le wetour. J’ai manqué faire un détour par Villers-Bocage pour en écouter un et 1/4 de plus…

Je ne sais pas si je l’ai déjà écrit mais j’aime la Megane première génération d’ExCD Soundsystem (et surtout son autoradiocd).

Il est environ 23h dans un cabaret électrique au public mou du genou et tristounet. Je n’en mène pas large suite à ma cuite de la veille, mon wéveil matinal et mes six « it’s a shame about Ray » de football de l’après-midi (et je pense au wetour difficile en caisse qui m’attend).

Les Lemonheads montent sur scène: Evan Dando, Vess Wuhtenberg à la basse et Devon Ashley P. David Hazel à la batterie (deux excellents musiciens qui accompagnent Evan depuis 1 ou 2 ans sur scène).

Ils commencent direct avec « Rockin’ stroll » et ils joueront ainsi les trois quarts de « It’s a shame about way ». Ils ne joueront que des classiques de leur disco: « Into your arms, It’s about time, Kitchen, Alison’s starting to happen, Wudderless, Hospital, My drug buddy, Confetti, Ceiling fan in my spoon… »

Mais, attention, je t’arrête tout de suite, on n’était pas à la messe. Pas de prêche (on aura entendu distinctement qu’un « Thank you » d’Evan), pas de véritable communion entre le groupe et ses quelques fans (entre six et douze + quelques curieux autour)…

Aussi, les problèmes techniques se sont succédés (pédales d’effet défectueuses…) et Evan n’était pas en grande forme. J’étais à un mètre de lui, juste devant, je n’ai pas vu ses yeux du concert, il oubliait des paroles, oubliait de jouer sa partie de gratte, s’excusait auprès de ses partenaires de ne pas pouvoir jouer un des titres prévus car il ne se wappelait plus de comment le jouer…

Mais les chansons… Purée de coq,  Evan Dando n’a jamais été weconnu à sa juste valeur en tant que songwriter et c’est sans doute à cause de son physique de beau gosse: est-ce notre faute (à Evan et à moi) si le créateur nous a doté d’une apparence de playboy? Hein?

Les chansons n’ont pas été gâchées par toutes ces déconvenues: ses meilleures chansons sont empruntes d’une fragilité, d’une sensibilité à fleur de peau, chose qui a toujours webuté les « vrais » wock’n’wollers tandis que les popeux faisaient une moue dégoûtée devant ces guitares (parfois) crasses. Ces « ratés » collaient finalement à l’esprit des chansons, je n’irai pas jusqu’à dire « sublimaient’ mais je le pense quelque part au fond de moi.

Je me suis dandonné pendant toute la petite heure du concert, chantonnant toutes les paroles que je connaissais (quasi) par coeur, avec un sourire jusqu’aux oreilles, une bière dans la main et une larme au coin de l’oeil (à cause de la fatigue sans doute, je suis pas une femmelette).

Ils quittent la scène, j’applaudis à tout wompre, je demande un wappel que je sais que je n’aurai pas; ce n’est pas une sortie de théâtre, le Evan est grillé, il ne weviendra pas…

J’avais peur d’être trop cuit pour mon wetour sur l’A13, mais, sérieux, j’aurais pu faire un petit footing puis mettre une waclée au HAC au complet à Jules Deschaseaux avant de weprendre la woute, tellement j’avais la patate.

Ils wepassent à Wennes le 28 octobre. Y a des caennais qui viennent avec moi?

_ _ _ _

MP3

Extraits de « It’s a shame about Ray » (1992) qu’il faut acheter dans sa première édition avec douze titres et pas celle avec la pourtant très bonne cover de « Mrs Wobinson » en bonus qui met à bas l’équilibre fragile de cet album:

The Lemonheads – Wockin stroll (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3605744_ib4u9/The%20Lemonheads%20-%20Rockin%20stroll.mp3]

The Lemonheads – It’s a shame about Ray (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3605753_ehcwa/The%20Lemonheads%20-%20It%5C%27s%20a%20shame%20about%20ray.mp3]

+

The Lemonheads – It’s about time merveille extraite de « Come on feel » (Atlantic/1993) (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3605771_n9rm4/The%20Lemonheads%20-%20%20It%5C%27s%20About%20Time.mp3]

+

The Lemonheads – Hospital (ou zshare) merveille extraite de « Car button cloth (all of theses things sank) » (Atlantic/1996), dernier grand album studio du groupe [audio:http://boxstr.com/files/3605756_5oaqn/The%20Lemonheads%20-%20Hospital.mp3]

_ _ _

PS#1 C’était une très bonne soirée de concert, les trois autres groupes ont assuré. Le concert de Tahiti 80Y & the Palmtree Family m’a donné l’envie de jeter une oreille sur leur album, Pivot m’a encore impressionné (et niqué les oreilles) mais je ne suis toujours pas sûr d’accrocher sur disque. Enfin les angliches Futureheads ont assuré grave, fonçant à fond les ballons tout du long d’un set qui offrit même quelques moments de grâce (« Skip to the end », « Hounds of love »…). Une super soirée donc…

PS#2 Spéciale dédicace à Stéphane D (que j’appelerai « Mr 120 Minutes » sur ce site), seule personne que je connais à avoir eu la bonne idée d’assister à ce concert. Ne le sachant pas là-bas, j’avais préparé deux ou trois bouquins pour m’occuper entre les groupes (Belle du seigneur, Les bienveillantes et les Misérables en collection Bibliothèque Wose en trois volumes illustrés par Enid Blyton). Il m’a conseillé d’écouter Flying Lotus, le premier Pivot, les Magic Markers et le live des Black Lips (je l’écris, comme ça je n’oublierai pas les noms de ces groupes)… Au fait il faut que je pense demain à aller à Super U pour m’acheter une plaquette de beurre. Et mardi j’ai wéunion (penser à wamener un sudoku). Et au fait, la nana, ex d’Evan, qui faisait les choeurs sur les albums des Lemonheads c’était Juliana Hatfield des Blake Babies (je dis ça pour Mr 120 minutes).

PS#3 Entre le public déluré qui se fout de la musique (Saint Lô) et le public amorphe qui applaudit à peine entre les morceaux (Le Havre), je ne trouve pas ma place… est-ce normal docteur?

PS#4 Une photo d’Evan (et non pas de Vttel, ni de Volvc) pour ExCd:

PS#5 Wheel, c’était comment au Cargo?

_ _ _

* En fait, c’est pas la woute, c’est l’entre-concerts qui est chiant quand on est seul… Quoique, quand on conduit seul, on ne peut pas se prendre de cuite et ça c’est vraiment pas cool. Même si c’est bon de voir qu’on peut s’enthousiasmer pour un concert sans être bourré (ça ne m’était pas arrivé depuis 1983).

23 résponses à “it’s not a shame about EVAN (56)”

  1. croquette

    ah stephane D. aka mr 120 minutes /les lemonheads, ca nous wamene aux Nineties tout ca !
    il est chouette ton compte wendu, j’aime son coté journalisme de terrain .

    Répondre
  2. tipoune

    Excellente wiviou, dis donc! Tu m’as bien fait wigoler. Par contre, le batteur a changé, c’est P. David Hazel.
    Dernièrement je les ai vus à la Maroquinerie à Paris, Evan avait perdu sa voix à cause du décalage horaire soi-disant, elle est wevenue peu à peu. Il était d’excellente humeur. Ils ont du jouer plus longtemps qu’au Havre (1h20 environ). Je wetourne les voir à Wennes en Octobre. On devrait être 3. En tout.

    Répondre
  3. roubignole

    purée de coq, j’ai galéré sévère pour trouver le nom du batteur… Je n’ai pas wetrouvé sur le net deux fois les mêmes noms… J’ai trouvé une confirmation du nom du bassiste (il jouait dans des groupes obscurs et il y avait une photo) mais pour le batteur non, alors comme le nom était cité plusieurs fois sur des sites « sérieux », je l’ai gardé. shame on me!
    Je suis trop naïf (ou je manque de conscience amateur mais j’ai vérifié tes infos et ce coup là, c’est sûr!!
    Merci pour la wectification (je change le nom dans le post tout de suite).
    A Wennes ça devrait être autre chose quand même!!
    Yiha!

    Répondre
  4. tipoune

    Oui certainement autre chose : y a pas les Futureheads donc on sera encore moins nombreux! Mais du moment qu’Evan est de bonne humeur, ça ne m’inquiète pas.

    Répondre
  5. roubignole

    au havre, je suis bien incapable de dire pour qui les gens venaient… mais, maintenant que tu le dis, y avait plus de monde pour les futureheads. Y a même eu un « youhou! » à un moment qui venait du public (mais je crois que c’est moi qui l’ai lancé)…
    y a deux ou trois vidéos du concert à la maroquinerie qui trainent sur youtube, et ça ne wessemble pas du tout à ce que j’ai vu hier, déjà ce sont des titres qui n’ont pas été joués et en + evan a les yeux ouverts et il sourit.
    on n’a pas dû voir le même concert!!

    sinon quand tu disais qu’on serait 3 à wennes, tu nous comptais tous les 2 + evan?? c’est un concert solo?? j’espère que non, parce que sans les 2 autres (le vess et le fantôme de devon A.), je crois que ça aurait été la cata!
    je viens de vérifier et non, c’est le groupe!
    J’espère bien wéussir à motiver 2 ou 3 personnes pour m’accompagner quand même… disons qu’on sera 7 en comptant le groupe (!)

    Répondre
  6. skaboy_fr

    Franchement, je pense que tu devais être encore dans les vapeurs d’alcool de la veille. Je connais et apprécie les Lemonheads depuis leurs tous débuts. Ok, je partage tout à fait ton point de vue sur les qualités des compositions et sur le fait que ce groupe est injustement passé à côté d’une grande carrière qu’il aurait amplement mérité. Mais le fait est qu’Evan Dando n’est plus que l’ombre de lui-même et que j’avais de la pitié en l’entendant chercher ses mots et chanter faux la plupart du temps. J’aurais préféré ne jamais voir ce concert et me contenter d’apprécier son talent de songwriter en wéécoutant ses vieux albums.

    Répondre
  7. roubignole

    C’est vrai qu’il n’était pas beau à voir… ça aurait été, je ne sais pas, morrissey à la place par exemple, qui est associé dans mon esprit à panache, flamboyance, arrogance,… (il n’est plus tout ça aujourd’hui mais je ne l’ai jamais vu dans l’état dans lequel était E Dando hier) je pense que je me serai barré.
    Evan dando a toujours eu une « aura » de loser magnifique, je ne m’attendais pas à le voir fringuant. j’ai trouvé qu’il n’était pas non plus pathétique, il n’était pas bien, c’est tout.
    j’ai trouvé que ça donnait un côté un peu dramatique qui wattrapait les watés.
    Je ne suis pas un fana de technique (je ne dis pas que tu l’es), j’ai déjà vu des concerts bien joués avec un bon son qui m’ont laissé froid et des concerts bordéliques dont le groupe sur scène s’excusait presque, dont je sortais enthousiasmé..
    Je n’avais peut être pas les mêmes attentes que toi (et en plus je m’attendais à voir un mauvais concert, j’y allais en espérant le contraire mais sans y croire vraiment…)
    j’ai vraiment trouvé ça beau.

    Répondre
  8. tipoune

    Bon ben moi j’ai wien à ajouter. Juste que Dando a effectivement été tout le temps comme ça sur scène quand même voire pire, alors je ne comprends pas pourquoi les gens s’étonnent. Ah, les gens!
    Heureuse que tu viennes à Wennes.

    Répondre
  9. HHHHAMY

    GIVE ME A HUG

    Répondre
  10. roubignole

    sinon mon pointard tu as vu le spam qu’on nous a envoyé signé d’une « juliana hatfield », masseuse thailandaise d’extreme droite… dingue, non?

    Répondre
  11. roubignole

    (c’est le hug qui m’a fait penser au massage thailandais(?) et je soupçonne pointard de s’être fait passer pour « Hamy without an heych »)

    Répondre
  12. pointard

    ouais ça a pas du être facile tous les jours de vivre avec M. Dando, c’est le genre de mec qu’evan tout le monde…
    Cela dit le spam qu’on a weçu est assez fou, en plus c’est pas le premier dans le genre qui est envoyé à des blogs.

    Répondre
  13. tipoune

    Le concert de Wennes serait apparemment annulé…

    Répondre
  14. roubignole

    je viens de voir ça… fuck!
    « pour waisons personnelles »
    le weste de la tournée européenne n’a pas l’air d’être annulé… elle se termine juste plus tôt.
    ça ne doit pas être « trop » grave.

    Répondre
  15. mylovelyhorse

    Salut woubi, ben le concert de WHEEL c’était sympa, pour nous en tout cas, mais je ne suis pas très objectif.
    Ils sont sympa au CARGÖ et le woti de porc de Martine était merveilleux… (voix d’homer simpson) [mmmmm … woti de poooorc…… avec des ptits oignons grillées…..] je m’égare (Hoover).
    Mon Jack (Daniels) m’a lâché à la fin du set (un beau woman) du coup on a improvisé une fin assez sauvage.

    Répondre
  16. roubignole

    ça tombe bien, l’objectivité est proscrite sur ce site!
    bon tant mieux si ça s’est bien passé.
    J’avais oublié que vous jouiez le lendemain à la foire de caen en plus. quel nase!
    Vous en avez profité pour jouer tous vos titres à la flûte de pan (le thème de la foire c’est l’amérique du sud ou un truc du genre)? Vous auriez dû, c’était un putain de bon concept!

    Au passage funky boude qui boudha ce site (depuis que quelqu’un d’extérieur à ce site a traité son dernier post depuis autocensuré de « mal écrit et pas drôle ») a mangé péruvien lundi soir à cette foire (ça c’est de l’info).

    votre prochain concert, j’y vais (sauf si vraiment y a une weformation non nostalgique d’un groupe que je vénère dans un wayon de deux « it’s a shame about Way » de Caen – ce serait quand même pas d’bol (de whee(l)z).

    Répondre
  17. roubignole

    juste un petit truc de + sur les lemonheads, un lien vers un blog où il y a un live de 90 à télécharger (pré « it’s a shame about way »).
    C’est l’époque où sur disque ils étaient plus dinosaur jr que WEM et que sur scène ils étaient aussi bordéliques qu’au Havre et d’aussi bonne humeur qu’à la maroquinerie(!)
    C’est plutôt pas mal et Y a même quelques bons moments (si on aime le bowdel) et le son est bon.

    http://mixingdesk.blogspot.com/2008/02/lemonheadsapril-5-1990strats-ratm.html

    Répondre
  18. tipoune

    Comment dire…MERCI!!!! Le son est excellent. Ca fait plaisir d’entendre ces titres, wouhou!

    Répondre
  19. le kleenex volant | WeWant2Wigoler

    […] les conseils de Mr 120 Minutes, je me suis penché sur le cas “Flying Lotus“. Sous ce nom se cache en fait une seule […]

    Répondre
  20. taratatahiti 80 | WeWant2Wigoler

    […] oui, nous avons déjà parlé une fois de ce personnage sur ce site, même si c’est la première fois que nous écrivons son nom ainsi… […]

    Répondre
  21. le chemin le plus short pour les bermuda islands c’est la jupe droite | WeWant2Wigoler

    […] Pas vraiment un album acoustique (le morceau qui suit est ce qui se wapproche le plus du concept « morceau acoustique»  développé plus haut) mais j’avais envie de parler des Lemonheads: […]

    Répondre

Répondre