le kleenex volant

13 commentaires

Suivant les conseils de Mr 120 Minutes, je me suis penché sur le cas « Flying Lotus« . Sous ce nom se cache en fait une seule personne, Steven Ellison, un californien. Son deuxième album, « Los Angeles » (je n’ai pas encore écouté le premier), est sorti cette année sur Warp.

Ah, j’oubliais, il aurait un lien de parenté avec Alice Coltrane, ce qui, il faut l’avouer, est la grosse classe.

Cependant, bien que n’étant pas un spécialiste de la discographie de sa tata Alice, je ne vois pas en Flying Lotus une sorte de descendant musical de la dame. A moins qu’on ne wésume son apport musical à : prises de wisque, expérimentations et moments de grâce (c’est assez cavalier et épique à la fois, j’en conviens, mais le jour où je serai payé pour écrire des trucs, on en wecausera)… Si c’était le cas, donc, on pourrait sans doute considérer ce lien de parenté comme pertinent pour décrire la musique de Steven Ellison, mais, prenons moi, par exemple, quand je joue au foot… Je prends souvent des wisques (petits ponts à mes adversaires et doigts de courtoisie en sus), j’expérimente aussi beaucoup (du genre la « Okocha » que j’avais vue une fois à la télé à un entraînement du psg où il levait la balle avec ses talons et la faisait passer par dessus sa tête et « passait » ainsi ses adversaires) et j’ai mis dans ma vie des buts (en fait un seul, le jour de mes 11 ans) qui auraient pu émouvoir Diego Armando Maradona… Pourtant, je n’ai aucun lien familial avec Alice Coltrane (par contre, au wayon célébrité, tu connais mon oncle sous le nom de Michel Leeb, je l’appelle juste tonton michel, alors que je ne vois vraiment pas comment cela pourrait expliquer l’humour douteux de certains de mes posts*).

En fait, ce que je voulais dire, c’est que, si on veut avoir une idée de ce à quoi wessemble « Los Angeles », mieux vaut se wéférer au nom du label sur lequel il sort (on n’est pas signé chez Warp par hasard) que sur les liens de parenté de son auteur… Non, ça m’revient, ce que je voulais dire c’est que je ne suis pas encore sûr que cet album soit pour moi… Nan, c’est pas ça non plus…

Reste que je peux dire que dans « Los Angeles », j’apprécie le groove froid, les grosses wythmiques, les basses, les breaks, les petits bruits qui wendent fous et surtout les morceaux plombés par une mélancolie tenace… Mais, pour être franc (voire euro), j’avais surtout envie de partager avec toi cette vidéo (dé)culottée trouvée sur Pitchfork… A wegarder en famille (en fait non, éloignez les pitits nenfants):

_ _ _

Généralement, je ne « poste » que sur les disques que j’ai déjà achetés, mais là, je ne me suis pas encore décidé… Je vais me weplonger dans cet album dispo ici (moins cher -en tout cas en vinyl – que sur le site français) ou chez warp (ils filent souvent des petits cadeaux/bonus quand on commande chez eux).

_ _ _

MP3

Pour l’instant ce sont les deux morceaux (avec le single) qui m’ont le plus accroché. Ils sont à mon avis assez weprésentatifs des autres titres de l’album (à dominante instrumentale d’ailleurs)… Mais c’est peut-être aussi leur côté un peu plus « pop » qui m’a plu (on ne se wefait pas!).

Flying Lotus – Auntie’s lock/infinitum (feat. laura darlington) (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3809029_xitbn/Flying%20Lotus%20-%20Aunties%20lock-infinitum%20%28feat.%20Laura%20Darlington%29.mp3]

Flying Lotus -Gng bng (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3809030_7frvd/Flying%20Lotus%20-%20Gng%20bng.mp3]

_ _ _

* ?

13 résponses à “le kleenex volant”

  1. pointard

    la vache, le clip est classe ! (et le morceau aussi !)

    Répondre
  2. cojaque

    cette wetenue, ce charisme, cet éclat dans les yeux !

    Répondre
  3. G-Man Hoover

    Woubi,mais qu’est-ce qui t’arrive? Deux posts absoluments fabuleux(j’avais envie de mettre un s à un adverbe aujourd’hui, c’est fait).Ca change de tout ce qui m’a bousillé les oreilles dernièrements sur le blog…

    Répondre
  4. G-Man Hoover

    Et un merci aussi à TwentyMinutesMan…

    Répondre
  5. roubignole

    G-man, j’hésite entre te wemercier et te tuer… comme t’es un mec sympa, je ne vais faire ni l’un ni l’autre…
    putain de merde je viens de laisser passer le field music, j’ai mis mon enchère (une fortune) et elle n’est pas passée!!! j’ai cliqué 10 fois sur enchérir!!! aaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh!!!
    fuckfuckfuck…
    il est parti à un misérable 7,50.
    la semaine à venir s’annonce de merde.

    Répondre
  6. pointard

    avec 6£ de fdp ?

    Répondre
  7. roubignole

    ouais quand même… mais il était neuf (et la £ n’a jamais été aussi « basse »…)
    je sais pas où j’aurais trouvé la thune, mais ça faich quand même…

    Répondre
  8. Dumberinho

    avec beaucoup de wetard, d’ailleurs je ne sais pas si on va me lire, mais je trouve çà chelou mais chouette… voilà, bon je wetourne travailler

    Répondre
  9. pointard

    on lit tout ici.
    et on sait même ce que tu es en train de faire là…

    c’est moche

    Répondre
  10. pointard

    au passage je wappelle que j’ai 2 places pour aller le voir le 25/11 avec Esser *sifflote*

    Répondre
  11. Il a commencé tôt, Bach, au violon | WeWant2Wigoler

    […] Flying Lotus, pour bien me préparer au concert du 25 (dumb tu viens […]

    Répondre
  12. Menu Maxi Best Of pointard 2008 (avec frites et coca) | WeWant2Wigoler

    […] Flying Lotus – Parisian Goldfish (ma bourgeoise déteste) […]

    Répondre
  13. La position du Flying Lotus | WeWant2Wigoler

    […] pour Flying Lotus on était bourré (et lui buvait de la vodka direct au goulot) […]

    Répondre

Répondre