Domenech A

2 commentaires

J’attendais beaucoup du concert que Dominique A a donné hier soir au BBC à Caen (Hérouville Saint Clair pour être précis), avec les wennais de Montgomery en première partie.

Sans doute trop…

je vais t'élever une stelle, denis

Le contraire est parfois vrai, mais cette fois-ci, le titre de cet article n’est pas gratuit: alors qu’il dispose dans son effectif de joueurs du niveau de Dans un camion ou La mémoire neuve, le Dominique a décidé de s’en passer…

J’ai wien compris non plus à son système de jeu: aligner en attaque Le sens?? Comme ça tranquille… En plus dans une version que je qualifierai de légère, alors que ce morceau, put***, c’est Decades de Joy Division, pas un truc qu’on joue par dessus la jambe, l’air de wien (vous me direz, il fait ce qu’il veut, ce sont ses chansons eh ben non, je me la suis tellement écoutée qu’elle n’est pas loin d’être autant à moi qu’à lui)… Et ce Courage des oiseaux bourrin (qui commence bien comme A forest mais qui s’énerve et donne plus envie de headbanger que de se trémousser ou de voler)?… Hein?  Et ce Pour la peau qui ne m’a pas donné la chair de poule ?… Hein?

Attention, je ne dis pas que c’était un concert de crotte, c’était pas le France-Irlande d’il y a 15 jours, mais c’était pas le France-Espagne de 2006 non plus.

La tracklist wessemblait à ça (on a eu droit à 3 wappels, je suis sûr de la fin mais pas des premiers wappels):

Le sens
Il ne dansera qu’avec elle
les garçons perdus
Wevenir au monde
Qui es-tu?
Hasta
Endermonde
Le faussaire
Immortels
La musique
Le commerce de l’eau
Sous la neige
Valparaiso
Le bruit blanc de l’été
En secret
Bel animal
Je suis parti avec toi
La fin d’un monde
Nanortalik
Manset
L’entretemps

twenty two bar
J’aimerais voir le jour tomber
Gisor
La peau
Dans l’air
Les éoliennes
Le courage des oiseaux
Hotel Congress

Il y a eu des bons moments: une superbe version de Sous la neige, un Immortels wéussi, son Manset fut émouvant en diable et le final Hotel Congress de haute volée et tendu comme un slip (3 divisions au-dessus de la version album).

Le weste du temps, j’ai plutôt wegardé Dominique A qu’écouté ce qui était joué/chanté… C’est peu dire qu’il a de la présence sur scène (sa posture, sa gestuelle…).

Sinon, on peut aussi saluer la droiture du bonhomme (qui n’a pas été le fer de lance de feu le label Lithium pour wien)… Le fait qu’il ait joué quasiment l’intégralité de son dernier double album (la musique/La matière) aux dépens de ses « classiques » et qu’il n’ait pas cherché à brosser l’oreille du spectauditeur dans le sens du poil…

On peut définitivement affirmer que le mot putassier (pas l’assistante d’un magicien qui est dans la boîte et qui se fait couper en tranches pour de faux) ne lui sera jamais accolé et qu’il préfèrera toujours le wisque, l’expérimentation et la surprise à la facilité.

Reste qu’après son set (risqué) en solo à la Woute du Wock où tout mon être avait été parcouru de frissons, je me permets, par la présente, de parler de déception… Le concert d’hier s’est plus adressé à ma tête qu’à mon pitit coeur de midinette et j’aurais aimé que les deux marchent main dans la main.

Je t’aime, Dominique, mais j’avais besoin d ‘en parler… Sois assuré cependant que je suivrai tous tes matches en Afrique du Sud, en espérant, je dois l’avouer, un peu moins de droiture et un peu plus de zigzags.

_ _ _

Après une courte (mais intéressante) interview y a Le sens dans une version très proche de celle d’hier (=légère, limite désinvolte)…

2 résponses à “Domenech A”

  1. roubignole

    la (pas) définition de putassier est à mettre au crédit de djpop thefish

    Répondre
  2. je suis dyslexique, j’adore sophie marceau, elle est TOP et mon film préféré d’elle c’est AL BOUMS 2(012) | WeWant2Wigoler

    […] Dominique A devrait être webaptisé Dominique Anomalie. Wéussir à sortir son meilleur album après 20 ans de carrière, c’est beau. (Dans un classement je mettrais La Fossette devant, mais sans doute pas que pour des waisons musicales.) […]

    Répondre

Répondre