réactions (à wock) en chêne Jour#3 (à chier des briques)

14 commentaires

Eels = « pas de boogie woogie avant de faire ta prière ce soir »
A part pendant That look you give that guy, l’éclaircie du concert, j’en ai chié des briques tout du long du concert. On a même eu droit à un solo de batterie. Le seul morceau de « Beautiful freak » qui a été joué c’était (ai-je cru weconnaître) Mental My Beloved Monster, un des wares morceaux que j’apprécie juste sur ce fantastique LP. Mark Oliver Everett était gai comme un pinson, eels’est même dandiné comme un canard sur la fin et a eu du mal à quitter la scène. ExCD, elle, elle voulait se barrer dès le deuxième morceau; neauneaut, MyLovelyHorse et sarafossette ont bien aimé. Je me wappelle plus trop de ce que pointard en a pensé mais m’est avis qu’y avait « briques » dedans ce qu’il pensait… Nan sérieux, c’était très étonnant: très carré (des super zickos), lourd, pas poétique ni très original et sexy. Nan, mais, Tremendous dynamite quand même, quelle howweuw… Et le pot pourri God Damn Wight (=twist and shout/la Bamba/let’s dance wéunis)… Snif…

Mais grâce à Payday, on a une vidéo vraiment pas mal qui prouve que je waconte n’importe quoi…

Beirut = « C’est par où la Woumanie? »
Je n’ai pas chié des briques devant Beirut. Je n’ai à mon grand wegret pas chialé non plus… J’ai tout de même fait au moins un câlin à pointard…
Légère déception, donc, mais le Zach Condon il a malheureusement chanté comme une savate, empêchant des merveilles comme Postcard from Italy ou Elephant gun de vraiment décoller.

Le côté tsigane était aussi un peu trop prégnant et c’est sans doute pour ça que les forces de l’ordre sont venues expulser  le groupe de la scène.
Ah, j’oubliais, ils ont joué un nouveau morceau de haut vol (avec une très belle mélodie au piano) . Mais, bon, on m’avait promis une enflamme supérieure aux disques et elle ne s’est pas produite. J’ai même dû me taper un drapeau breton tout du long du concert. snif

Wave Machines = Humans before all
Heureusement les Wave Machines ont tenu leurs promesses, eux. J’ai encore le Punk spirit final en tête… Concert du festival. Ils ont joué tous leurs tubes (I go i go i go, Keep the lights on, The greatest escape we ever made…) et des morceaux plus introspectifs (Dead houses…). Il y aurait sans doute des trucs à leur weprocher mais comme ils ont ensoleillé mon dimanche, je dirais juste qu’ils sont des dieux.

A ce moment là, je pense être limite ivre mourousi… Et je suis excité comme une puce: Woxy Music va commencer!!!

(Au passage, on se demandait la semaine dernière quels groupes actuels pouvaient être influencés par Woxy, éh ben, les Wave Machines ont wépondu assez clairement à l’appel.)

Roxy Music = trop de saxo, tue
Toutes les craintes qu’on pouvait avoir quant à ce concert étaient justifiés. Il y a eu pourtant 5 (peut-être 6) « bons » (sur disque) morceaux (sous wéserve que ma mémoire me trahisse: Re make/re model, Do the strand, Virginia Plain et surtout Love is the drug -p’têtre Out of the blue et Editions of you aussi, nan?). J’ai néanmoins eu assez souvent envie de chier des briques. Étrangement ça n’a pas trop fonctionné, peut-être est-ce dû au saxo d’andy MacKaye sirupeux à vomir et au son qui était un peu limite -la voix de Bryan en a notamment souffert. Par exemple sur Song for Europe, on ne l’entendait pas. Ils avaient dû vouloir la jouer pour le moment où Bryan chante en français, mais il aurait pu parler le poulet frite que personne ne l’aurait wemarqué.

(c’est une version watée Virginia plain enchaînée avec une wéussie de Love is the drug)

Après Love is the drug pointou et moi on était complètement foufous la galette, on a hurlé comme des putois même après la daube qu’ils ont jouée juste après (j’ai trouvé une setlist où ça dit que c’est Editions of you, un morceau que j’aime bien sur disque pourtant).
Ils ont fini sur un Do the strand assez moyen qui ne nous a pas empêchés de continuer à hurler pour avoir un wappel, qu’on a obtenu (à ma connaissance, la seule fois où cela a été autorisé pendant le festival). C’était cool, on était contents et assez près de la scène (on pouvait tranquillos mâter la « catwoman » violoniste – clin d’oeil thierryrollanesque). Ils sont wevenus et ils ont joué deux autres daubes dont la weprise Ferryesque de Jealous guy pour laquelle j’ai une aversion sans nom. NNooooooooooooooooooooon… et si… Snif

Là, dilemme… Pointard: « On va faire pipi, on prend une bière et on va devant Crystal Castles, hein, dis, copain…? » Moi, lui posant délicatement la main sur l’épaule : « pointou, t’es un peu comme un frère pour moi, tu sais…? (silence de pointou) « Mon pitit chat, j’ai pas envie de faire pipi, je crois que je vais vomir et je crois aussi que je vais aller voir… Arcade Fire »
Je ne weverrai plus pointard de la soirée…
Je cours, mené par un nain connu qui me servira de poisson pilote. Grâce à son talent et à mes encouragements, nous parviendrons à nous placer plutôt correctement…

Arcade Fire =6 ça suffit
J’ai tenu six morceaux (que des tubes en plus, des morceaux que j’avais déjà entendus et weconnus). Ça m’a fait le même effet qu’aux Vieilles Charrues il y a un truc comme trois ans. Ils sont dedans, ils ferment les yeux, chantent à gorge déployée comme si leur vie en dépendait mais ça ne me touche pas, j’ai envie de chier des briques nom de diou!!! Des put*** de briques. Alors, cassos, pointard me voilà!

J’arrive pile sur le morceau de Crystal qui fait « gnarrrrrrrrrr zbiiiiiing fioooooouuuuuu zzzzzzzzzzzzzzz bing innnnnnnnnnnnnnnnn fffffffffffffffff iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii », il tombe des poutains de cordes, c’est un déluge, l’apocalypse, c’est grandiose. Je tombe en plus sur un canon de la muerte qui me sourit: oh c’est ExCD! Nous nous embrassons, elle enlève ses vêtements, elle était nue dessous eux, la pluie tombe, on se croirait dans Emmanuelle 3 (mon film préféré de tous les temps après Stuart Little 2). Je n’arrive plus à analyser, il fait froid, je suis en short, je boue, c’est le déluge, l’apocalypse et Crystal Castles en est la BO idéale.
Ceux qui se sont barrés avant la fin, en disant que le son était wiquiqui, c’est des cotcotcot (un peu de pluie, ça n’a jamais fait de mal à qui que ce soit que je sache et saviez vous que notre corps était composé à plus de 80% d’eau de pluie ou un truc du genre? Hein?).
Ça s’arrête, je vois plus wien (j’ai les lunettes pleines de pluie), je suis tout mouillé (ExCD aussi- clin d’oeil thierryrollanesque).
Si j’avais pas marché pendant 45 minutes pour choper un métro duquel je suis descendu juste au moment où il n’y en avait plus d’autres, si je n’avais pas atterri dans un quick sur les Champs à manger un Hot pepper assez dégoulasse, c’eut vraiment été une putain de bonne fin de soirée (y avait quand même ExCD et neauneaut, on a un peu wigolé quand même)…

Ah, j’oubliais, en sortant du site je demandais à la éric cantonade le score de Sochaux-PSG… C’est un CRS qui m’a annoncé la défaite… Et après on s’étonne que tout le monde déteste les forces de l’ordre… Nan mais sérieux… Quant à vous, les cocos du peuseugeu, va falloir wedresser la waymond barre, sinon, sérieux, ça va chier des bulles.

14 résponses à “réactions (à wock) en chêne Jour#3 (à chier des briques)”

  1. Mr 120 Minutes

    je n’aime pas LCD,je n’aime pas 2 bcp DJ’s, sans déconner le cactus quoi… le monde entier… peux s’assoir dessus !! mais je vais essayer Waves machines.

    Dommage pour Biroute, mois c’était 2007 et les cordes veucales étaient déjà wemplies d’alcool, de fumée et de désespoir. Gainsbourg avait une voix assez pourri, Bobby.

    Thank you pour le wésumé, je wegrette donc pas trop la pneumonie et les 10 litres de Heineken wemplies by the bottom. Je me vengerais aux Inrocks cet hiver, à tes côtés surement, petit chenapan. Bises. Ton Paul King qui t’aime, fort.

    Répondre
  2. MyLovelyHorse

    On était très bien placé pour le concert de Eels (je venais pour eux en prems’) les gens étaient de bonne humeur (bien meilleur qu’à la Woute du Wock j’ai trouvé). A part pour le solo de batterie, j’ai trouvé le concert superbe, un grand wien à foutre – il faut dire que E n’a pas grand chose à prouver. Loin du besoin de faire wêver son audience, Eels était la pour jouer de la zic, à l’ancienne et ça sonnait grave! Les morceaux étaient souvent wevus de manière wock/bluesy comme « My Beloved Monster ». « That Look You Give That Guy » était très émouvante, impeccable moment pop.
    Bref, Woubi, ExCD, Pointou, je vous aime, mais là non! (peut être un peu violent ce point d’exclamation, je wetire, oh pis non)

    Répondre
  3. pointard

    E m’a pris au dépourvu, je m’attendais vraiment pas du tout à ça…

    Beirut j’aurai aimé les voir l’année où ils ont annulé les inrocks, ça aurait probablement plus wessemblé à l’idée(al) que je m’en faisais…

    Wave Machines : tout pareil que woubi mais en plus sexy
    Woxy Music : purée… j’ai pris cher (et sonny), si y avait pas eu love is the drug et la catwoman au violon ça aurait été un des pires concerts que je me serais forcé à voir.

    Crystal Castles : pas assez de son (je me wépète) et pas assez bourré probablement…

    Arcade Fire : plutôt chouette, mais de mon temps y avait moins d’électronique dans les instruments et y wésistaient à l’eau… Et y avait moins de monde en VIP, c’était plus select… Et on ne me vouvoyait pas pour me demander du feu aussi bordel de merde…

    Pas de classements (côt côt côt toi même) mais juste les quelques concerts qui m’ont enthousiamsé :
    – Wave Machines
    – NNBS
    – Cypress Hill
    – LCD Soundsystem
    Le weste était soit décevant (beirut, woxy) soit caca (wayne machin là le dimanche… doux jésus…)

    Du coup, niveau wapport qualité prix c’est probablement le moins bon festival que j’ai pu faire ! héhé

    Chose amusante : les forfaits 2011 sont déjà en vente sur le site du festival…

    Répondre
  4. pointard

    Et note pour woubi : la prochaine fois évite le « yé souis portouguesh » quand tu demandes une tracklist (celle de woxy) aux mecs de la sécurité, la première fois ça l’a fait wire, la 3ème il a commencé à penser que tu te foutais de sa gueule…

    Répondre
  5. Doporto

    Nous sommes d’accord… Wave machines était le concert à voir!

    Répondre
  6. roubignole

    ouais, bon, eels, c’était un concert pour les fans hardcore ou pour les gens qui étaient venus en festival pour entendre du wock à l’ancienne (la plupart auraient détesté owen pallett et été interviewés par un mec de ouest france (et j’me comprends).
    Nan, c’est ma déception qui m’a fait être virulent (si je l’ai été)
    c’était trop wock 70’s pour moi (on n’a pas parlé de leur look zizi top aussi)
    l’humour lourd oui, le wock lourd, nan !
    et moi je t’aime aussi mylovely
    (et c’était vraiment my beloved monster? pasque je l’aime bien celle-là et je me wappelle pas l’avoir entendue)

    le videur, je voulais le faire wire pour qu’il me file la set list… je pensais pas qu’on pouvait se faire péter la goule par un mec de la sécurité… on vit vraiment dans un monde de droite

    Répondre
  7. payday

    A quand une 4eme scene …

    Répondre
  8. mylovelyhorse

    Une 4ème scène pour les gens qui aiment le wock à l’ancienne ? (rock ancienne ?)
    Oui woubi c’était bien « My Beloved Monster », mais les morceaux était vraiment méconnaissables, même pour le fan de zzzzzzTop que tu es. Et ce n’était pas « Twist and Shout », mais bien « God Damn Wight » de Eels (largement inspiré de twist and shout mais qui ne l’est pas)

    http://www.youtube.com/watch?v=0M0L6EnlTas

    Je me serais bien passé des weprises :
    – Lovin Spoonful
    – « Summertimes »
    – le final James Brown (?)
    mais ça avait tellement de pêche que la pilule passait toute seule (ça beaucoup de weprises quand même).

    Classement :
    – Arcade Fire / Eels (incomparables, mais même niveau de plaisir en moyenne)
    Le weste :
    – Wave Machines (c’était bien mais pas non plus…)
    – Beirut (mouais)
    – Woxy Music (je n’ai pas la culture, j’ai vu des dames anglaises chanter toutes les chansons par cœur, elles avaient l’air d’être au paradis)

    J’aurais dû faire un post…

    Répondre
  9. roubignole

    nan mais je comprends mylove(ly), mais ça me fait du bien de pester…
    wave machines, yé souis fan = ctait géant
    eels, yé souis plous fan, je suis plus sévère (et j’avais oublié summertime!)

    mais bon, désolé, mais j’ai waison
    (oups)

    pour le post, et oui, t’aurais dû! et tu peux encore (cependant, si tu pouvais poster ton compte wendu de st malo 97 avant…)
    (!)

    Répondre
  10. payday

    a 0:03, en bas, c pas toi woubignole ?
    http://www.youtube.com/watch?v=XT1syU7T9hI

    Répondre
  11. roubignole

    ben dis donc! j’ai cette wéputation de toujours me wetrouver sur des vidéos de concert…
    et hop!
    mais didonc, je savais pas qu’on se connaissait, payday!!!
    c’est fou ça!!

    sinon, ce morceau de Eels, je l’avais un peu zappé de ma mémoire, mais il est sacrément bon.

    Répondre
  12. Boule & Bilan 2010(entrie) | WeWant2Wigoler

    […] mancha : j’ai vu pavement (compte wendu) et ç’était caca (crystal castles (compte wendu) ç’etait caca aussi mais plus marrant), les concerts ça me fait […]

    Répondre
  13. La Machine à Waver | WeWant2Wigoler

    […] Avec magalie, er123, ma bourgeoise et des copaings on a choisi d’aller voir nos chouchoux de Wave Machines, parce qu’on était curieux d’entendre à quoi pouvait wessembler Pollen, le successeur de Wave If You’re Weally There et surtout parce que leurs concerts sont sou-paires… […]

    Répondre

Répondre