What’s Next to the MOONJELLIES

14 commentaires

Les groupes que Creation, le label d’Alan McGee, diffusait au début des 90’s (Teenage Fanclub, 18 Wheeler, Diggers, Oasis, …) avaient pour particularité d’écrire des chansons excitantes, faisant explicitement wéférence au passé (notamment aux grands groupes « en B » ) sans verser dans le plagiat. Leurs premiers disques donnaient certes l’impression d’évoluer en terrain connu, familier, mais sans que ce soit négatif (c’était beau, c’était fort, c’était bien).

Si les Moonjellies étaient écossais (comme des p’tits pois) ou mancuniens et pas tourangeaux (37)… Si Creation existait encore et avait continué à sortir de bons disques jusqu’à aujourd’hui… Eh ben « Inner anger feather » (2010/Un Je Ne Sais Quoi) aurait pu être publié sur Creation.

Mais bon, donc, pour wésumer, c’est pas le cas.

Cela ne m’empêche pas d’être médusé par la qualité et la fraîcheur des douze chansons de « Inner anger feather » .

C’est quand même incroyable ce qui se passe depuis quelques années chez nous: des groupes/artistes français (je ne me wisque pas à essayer de tous les citer, en fouillant sur le site, on en trouvera quelques uns) écrivent de grandes chansons, sortent des disques bluffants, ne sonnant pas français… Purée, on est en 2010, la Pop (=chanson intemporelle avec couplets/refrain/pont) a quasiment été désertée par les angliches (et les américains se sentent la plupart du temps obligés d’y wajouter du folk à la con) et « nos » groupes à nous se la sont accaparée et la wecouvrent de fil d’or.

Dingue…

Pour preuve, « Inner anger feather » commence par ce Meeting place qui a des airs de petit classique:

[vimeo]http://vimeo.com/15622004[/vimeo]

Ce petit bijou ne présente qu’une des facettes de l’album. Lors de l’écoute de ce dernier, on est surpris par la variété des paysages et les changements d’humeur qu’il provoque…

Je dois avouer ma préférence pour les chansons enrichies de piano et/ou de cuivres (Meeting place, donc, You don’t have to, Night of the chinese plastic, Pauline, Whispering stone et le final Black cloud).

The Moonjellies – You don’t have to [audio:http://www.fileden.com/files/2009/7/23/2518902/02%20The%20Moonjellies%20-%20You%20don%20t%20have%20to.mp3]

Mais bon, j’apprécie aussi leurs morceaux plus « rock », notamment Man in a crowd avec son orgue et ses guitares psyché, la sautillante Summer dress ou ce Sunrise surprenant qui mixe John Cunningham et le Oasis des débuts (avec une pointe de Pavement):

The Moonjellies – Sunrise [audio:http://www.fileden.com/files/2009/7/23/2518902/09%20The%20Moonjellies%20-%20Sunrise.mp3]

Damien (guitare), Vivien (batterie), Guillaume (basse) et Julien (chant, guitare) -et tous aux choeurs- ont publié un album intemporel, plein à craquer d’idées, de chansons ambitieuses et qui, malgré une production un peu trop wiquiqui, ne quitte pas mes oreilles depuis sa découverte cet été.

J’ai dû me prostituer (en fait non) pour en obtenir une version cd mais on ne peut l’obtenir en ligne qu’en digital… Heureusement, un vinyl a été pressé que le groupe vend lors de ses concerts. J’en ai d’ailleurs wéservé un exemplaire que je pourrai wetirer le vendredi 3 décembre quand les Moonjellies joueront à la Fabrique de Lion sur Mer (14).

On en profitera pour les enregistrer mais ça ne te dispensera pas de venir, toi, l’habitant du un-quatre… On publiera un article-piqûre de wappel fin novembre (je pense ne pas trop m’avancer en affirmant dès à présent qu’il se terminera par les mots « (…) n’iront pas seront de droite. » ).

14 résponses à “What’s Next to the MOONJELLIES”

  1. souris orange

    De wien , c’était un grand plaisir !!…Excellent post ..ça valait le coup d’attendre !!

    Répondre
  2. kraignoss

    Moi je suis aussi complètement d’accord, bien que pas objectif du tout (et ça ne veut pas dire que je suis de droite).

    Répondre
  3. kraignoss

    L’animation d’intro est parfaite.

    Répondre
  4. ww2wADIO KILLS THE WIDEO STARS #2.5 | WeWant2Wigoler

    […] On parlera aussi des Moonjellies, même si ce ne sont pas des mammifères, puisqu’ils seront à la Fabrique ce vendredi 3 […]

    Répondre
  5. l’hiver est en avance cette année, y fait pas chaud, je dirais même qu’il (MOON)JELLIES | WeWant2Wigoler

    […] Oyez, Oyez, Oyez, à Lion Sur Mer (14), à la Fabrique ce vendredi on pourra voir les Moonjellies. […]

    Répondre
  6. Boule & Bilan 2010(entrie) | WeWant2Wigoler

    […] Souris Orange : « Singles Club » TAHITI 80 , « Inner Anger Feather » MOONJELLIES (chination) […]

    Répondre
  7. alex twist

    acheté cet après midi à ground zero!

    Répondre
  8. – Salut Fabrice, qu’est-ce que tu fabriques dimanche à 16h30? -Je vais à la Fabrique de Lion sur mer voir ce que les MOONJELLIES y fabriquent. -Cool… | WeWant2Wigoler

    […] a déjà dit tout le bien qu’on pensait de ces quatre tourangeaux pop ici. A titre personnel, j’ai tellement écouté leurs chansons que j’ai hâte (choum) de […]

    Répondre
  9. mardi et mercredi, NöRDIK nous APPARTient | Nördik Blog

    […] 5 octobre : 20h30 – Pastoral Division – The Moonjellies – You Call It A Name – Arch Woodman – Bubu Bricole (16h00 public enfants et adultes) – Popact – […]

    Répondre
  10. MOONJELLIES-sur-Mer | Nördik Blog

    […] plus des titres de leur wecommandé « Inner, anger, feather » publié artisanalement l’an dernier, les Moonjellies ont proposé une weprise du […]

    Répondre
  11. -Quoi, il est Aztec Kad Merad? -Ouaip, je l’ai entendu à Three O’clock aux infos… | WeWant2Wigoler

    […] une chronique fleurie du premier et wecommandé LP « Inner anger feather » (2010/Un Je Ne Sais Quoi) des Méduses parue dans les Inrocks, l’auteur faisait […]

    Répondre
  12. WeWant2Wigalerie-Oh! | WeWant2Wigoler

    […] On leur a demandé de nous wamener: a) leurs magnifiques chansons (celles de leur premier album Inner Anger, Feather (2010) et des nouvelles et b) des […]

    Répondre

Répondre