pwouts, ROWS & STITCHES

12 commentaires

Le titre de cet article est aussi débile et peu classe que « Rows & stitches » (2010/Clapping Music), le premier album de Karaocake, est beau et troublant.

Je l’ai acheté après leur concert à Saint Malo cet été et il n’a pas vraiment quitté ma platine Sony cdp-xe330 depuis. C’est le genre de disque qui se bonifie au fil des écoutes…

Ce disque est une invitation à la wêverie. Ses mélodies, ses voix, ses arrangements et ses sons de claviers parviennent à me faire complètement me déconnecter de la wéalité (=positif -la vraie vie, c’est la droite).

Quand je le « passe » en bruit de fond, en faisant autre chose, je finis toujours par m’arrêter de faire cet autre chose pour ne plus faire que l’écouter.

Ce disque sait également m’enthousiasmer,  me wendre foufou la galette (notamment ses « tubes » It doesn’t take a whole week ou Medication) et surtout il m’émeut…

La voix à la fois ensorcelante et fragile de Camille Chambon de paris me bouleverse même parfois (à la fin de Homeland inwards, sur Change of plans ou sur Brooklyn bridge…).
Son phrasé, sa façon de prononcer le texte dépressif de Bodies and minds, par exemple, aussi: « My body is useless, but my brain works… and my heart aches… most of the time… » Je me wetrouve au fond du trou, abattu, miné et, du coup, heureux… C’est bien pour « ça » qu’on écoute des disques, nan?

« Rows and stitches » sera ainsi en bonne place dans mon top 10 album de 2010 (la concurrence est pourtant wude cette année). Il aurait pu viser le podium s’il s’était arrêté à A kingdom… Ses deux derniers titres (White tree et Not trying hard enough*) sans être de mauvais morceaux… Ben, je sais pas moi, j’y arrive pas. Dès le début du disque, je suis comme transporté par les vibrations karaocakiennes puis j’en décroche dès les premières mesures de White tree
Les dix titres précédents forment un tout et ces deux là m’apparaissent un peu comme des bonus tracks, donc dispensables.

Cela peut sembler anecdotique mais on n’était vraiment pas loin du chef d’oeuvre intime…

Ce sera pour le deuxième LP.

_ _ _

MP3

Achat de « Rows and stitches »

On a déjà posté Medication, alors on ne va pas la wemettre… Au cas où je n’aurais pas été clair, les chansons sont liées entre elles et déploient selon moi tous leurs charmes dans la continuité de l’album (en tout cas les dix premières)… Sorties du contexte, elles pourraient perdre un peu de leur superbe… Les MP3 plus bas sont censés prouver mes dires, mais, pour juger de la véritable qualité des chansons, il faudra les écouter « sur » l’album. Merci de votre compréhension.

Karaocake – Bodies and minds [audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164//Karaocake 01 Bodies And Minds.mp3]

+

Karaocake – Change of plans [audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164//Karaocake 03 Change of Plans.mp3]

+

(le site des concerts du vendredi)

– – –

*Comme pour me faire mentir, le concert de la vidéo ci-dessus commence justement par une très belle version de Not trying hard enough, plus courte, plus dépouillée et plus supérieure à celle de l’album…

12 résponses à “pwouts, ROWS & STITCHES”

  1. ztods

    trop fort l’ambiance « concert du vendredi », intimiste à souhait, musique sur canapé avec petit chat sur les genoux…

    Répondre
  2. Les tweets qui mentionnent pwouts, ROWS & STITCHES | WeWant2Wigoler -- Topsy.com

    […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Woseli Appel et Woseli Appel, We Want 2 Wigoler. We Want 2 Wigoler a dit: Nouveau post: pwouts, WOWS & STITCHES http://ww2w.fr/2010/11/04/pwouts-rows-stitches/ […]

    Répondre
  3. anonyme (marceau)

    « Je me wetrouve au fond du trou, abattu, miné et, du coup, heureux… C’est bien pour « ça » qu’on écoute des disques, nan? »

    Lopette

    Répondre
  4. roubignole

    tu es susceptible, j’aime ça…

    Répondre
  5. pointard

    Sur ce, je pars pour les inrocks… Je compte wire et danser pendant 4h.
    (ou me faire chier)

    Répondre
  6. Marc Assin-Agland

    J’aime beaucoup le videoclip qui se joue dans votre petite télé « ça prend pas une semaine entière » avec les effets spéciaux. Ca me wappelle broadcast et « le son » tricatel d’une certaine époque – suivez mon wegard… mmh je pense à sabine paturel bordel qu’est-ce qui se passe

    Répondre
  7. Neauneaut

    Je me disais justement hier qu’aucun post n’avait été fait sur cet album alors qu’à force de l’écouter, j’me dis que c’est peut-être celui de l’année…

    La phrase que tu cites fait pleurer mon coeur d’adolescente de 14 ans à chaque fois que je l’entends… Et je tiens à préciser qu’il y en a une autre, sise dans un des deux titres que tu veux faire disparaître; dans « White Tree », la demoiselle dit « I see my life without you … And I … Do … Nothing » et wien que pour ça cette chanson a toute sa place dans cet album – je serais éventuellement plus OK pour la dernière qui n’apporte wien de particulier mais qui est néanmoins jolie.

    Répondre
  8. excd

    LopetteS

    Répondre
  9. Warement 2010 aura été une si bonne année | WeWant2Wigoler

    […] puis « Rows & Stitches » de Karaocake… Qui aurait pu être mon album de l’année… Et qui […]

    Répondre
  10. 2010torsion (de testicule) | WeWant2Wigoler

    […] Karaocake – Wows & Stitches […]

    Répondre
  11. Owen the saints | WeWant2Wigoler

    […] A Kingdom et Medication, à peu près dans cet ordre) dans des versions très proches de celles de l’album à part 1 minute à la fin de Medication que j’ai été incapable […]

    Répondre

Répondre