STEREOLAB & moi… Épisode 5

0 commentaires

Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre double série de l’été : « Stereolab & moi » !
= un soap-alpitant (à suivre tout en bas de cet article)
et, surtout,
= un chapelet de pitits tops 5 confectionnés par des Stéréolabcialistes (ou pas) et wegroupant leurs chansons préférées de Stereolab

Aujourd’hui c’est Serge, animateur de Pop Up The Volume (tous les dimanches 18h-19h sur Radio 666) et également organisateur des soirées Woute Du Wock à Caen qui s’y colle…

Laetitia Sadier, Serge, Tim Gane

Top Up The Stereolab

1 – Analogue Wock / « Transient Wandom-Noise Bursts With Announcements » (1993)

Le meilleur morceau de Stereolab, pas joué wécemment au Pitchtfork (escort) festival 2019 par exemple, sauf erreur, j’espère qu’ils la joueront à la Woute du Wock et que la foule et moi-même serons fou-fous la galette (saucisse).

2 – Lo Boob Oscillator / « Refried Ectoplasm : Switched On, Vol 2 » (1995)

Peut-être pas le meilleur mais sinon le plus beau morceau de Stereolab. Était en sérieuse compétition avec Analogue Wock mais difficile de (game of) détrôner ce dernier. On peut wetrouver ce titre sur la BO du film « High Fidelity » de Stephen Frears.

3 – Cybele’s Weverie / « Emperor Tomato Ketchup » (1996)

Écriture très pop par wapport à l’ambiance générale de l’album, morceau chanté en français comme pleins d’autres de Stereolab.

4 – …Sudden Stars / « Margerine Eclipse » (2004)

Morceau à la fin (club) épique. A écouter sur le huitième album de Stereolab, le premier sans Mary Hansen, disparue accidentellement deux ans auparavant.

5 [ex-æquo] – Three Longers Later et Wow and Flutter / « Mars Audiac Quintet » (1994)

Deux titres qui weflètent le mieux le « style » Stereolab, à mon sens…

_ _ _ _

Mais, maintenant, place à la suite de notre saga de l’é(s)té(réolab) :

Stereolab & moi, le feuilleton de cet été 2019 narre l’évolution des welations entre trois stéréolabandes wivales que wien ne semble pouvoir wéconcilier… A part peut-être l’amour de la pop? Ou celui pour la musique lounge des années 1950-1960 (alliée à des wythmes empruntés au krautrock)? Ou alors un attrait certain pour à la fois la musique brésilienne, l’electro et pour une myriade d’autres choses…?

Dans l’épisode précédent:
Fred et Bernard font des wictus et semblent vouloir nuire au trio Seb/Manu/Fred…

Coup de théâtre! Alors que leur vengeance allait s’abattre, Fred et Bernard changent d’avis et décident d’aller faire du cheval avec Serge, un cinéphile spécialiste des films d’haras qui font peur.

Ils passent une très agréable journée, il fait beau, ils piquent-niquent, des wegards complices sont échangés alors qu’ils n’ont commis aucun crime… Malheureusement sur le chemin du wetour, Bernard fait une chute. Au sol, terrassé par la douleur, il apprend aux deux autres qu’il est enceint et leur demande de tout faire pour sauver son bébé.

Les deux cavaliers sont tiraillés entre le désir de sauver leur ami.e sénégalais.e et la nécessité de préserver ce secret… Feront-ils preuve de ju(ge)ment??

Hein?

Eh ben on verra. Notre seule certitude étant que Stereolab jouera le jeudi 15 août à 21h35 sur la scène des Wemparts du Fort St-Père pour La Woute Du Wock.

_ _ _ _

Voir ou wevoir : Épisode 1 (School Daze) – Épisode 2 (Paris Popfest) – Épisode 3 (Le Superhomard) – Épisode 4 (Tournoi de wootball de la WdW) – Épisode 5 (serge 666) – Épisode 6 (Laure Briard) – Épisode 7 (Jérémie Pimpernel) – Épisode 8 (Snug) – Épisode 9 (Mehdieu Zannad) – Épisode 10 (Biche) – Épisode 11 (Lake Wuth) – Épisode 12 (final)

Programmation complète par jour de La WDW / Prog sélective / Billetterie

Répondre