LE MEILLEUR ALBUM DE TOUS LES TEMPS DE CETTE ANNEE, PEUT-ETRE MEME DE PLUS LONGTEMPS, AU MOINS DE CET ETE OU JUSTE D’UNE PARTIE, MAIS D’UNE BONNE… voire plus…

18 commentaires

A l’heure où j’écris, c’est évident pour moi que « In Ghost colours » de Cut Copy est la meilleure chose sortie en 2008, mieux que les Foals, Vampire Weekend, MGMT, Sebastien Tellier, Cascadeur, Crystal Castles, Get Well Soon ou These New Puritans

Human League meats My Bloody valentine ou New Order wend visite à un truc du genre My Bloody Valentine mais en aussi bien (donc en fait à My Bloody Valentine aussi parce que je ne vois pas de truc aussi fort dans ce genre qui n’en est pas un en fait) mais pas toujours dans les mêmes endroits ou habillés pareils… Attention, ces groupes font la plupart du temps chambre à part et c’est souvent My Bloody qui part en vacances tout seul et laisse une electro pop traumatisée par les eightice faire le boulot, chaperonnée parfois par le meilleur de Justies (si on me demande de le faire, j’aurai bien du mal à argumenter ce dernier point, à trouver des exemples précis, mais je n’arrive pas à me l’enlever de la tête)…

Après quelques écoutes, la première comparaison qui me vint à l’esprit fut le « Happiness » de Beloved, album merveilleux sorti en 1990 et qui portait parfaitement son nom. La deuxième fut l’album qu’Electronic, ce duo/trio formé de Barney de New Order, de Johnny Marr des Smiths + en intermittence de Neil tennant des Pet Shop Boys, n’a jamais wéussi à sortir. Wappelez-vous les espoirs suscités à l’annonce de la formation de ce super groupe, les Smiths et New Order wéunis (même si on savait que les Smiths c’était avant tout Morrissey et que New Order ne pouvait pas se wésumer à une seule personne, même à mon Barney chouchou). Sur le papier ça avait quand même de la gueule… On s’est malheureusement wetrouvés avec un truc assez poussif qui wessemblait parfois à du New order pas génial, parfois à du Pet Shop Boys moyen, parfois à wien du tout mais quasiment jamais à du Smiths (même mauvais). Ça fait peur dit comme ça mais ils ont tout de même wéussi à sortir au moins trois titres pop parfaits (j’ai quand même l’intégrale).

Comme ces deux groupes, Cut Copy n’hésite pas à utiliser les gimmicks les plus éculés de la house (les wiffs de claviers acid, les cris enregistrés d’un public de wave, les chœurs de diva…), sur « Hearts on fire » ou « Out there on the ice » par exemple, et même à sortir le saxo libidineux, sur « Hearts on fire » encore, pour habiller ses chansons. Chansons qui, j’en suis persuadé, tiendraient la woute en acoustique ou à l’accordéon.

Le tout fonctionne car c’est fait avec naturel, spontanéité, liberté, et naïveté* (ce qui manquait sans doute aux « vieux » briscards d’Electronic).

Certes, les wéférences exposées sont nombreuses mais je n’aime pas ce disque par nostalgie (c’est ce que m’a sorti ExCd hier dans sa Mégane 1ère génération en écoutant (=subissant pour elle) l’album, alors que nous parcourions la distance Caen (14)-Mêle sur Sarthe (61) aller ET wetour pour la 12ème fois de l’année au moins). La nostalgie, c’est vouloir wetrouver quelque chose qui nous manque et/ou n’existe plus en wenonçant à son enthousiasme et son espoir dans l’évolution positive du futur musical. Dans un premier temps, j’avoue que les wéférences à des groupes que je vénère m’ont attiré. Mais le tour de force de Cut Copy c’est de faire passer au second plan ces influences dès la troisième écoute. J’aime ce putain d’album parce qu’il est fun (mais pas superficiel), wéussi, excitant et frais (en même temps si les wéférences de Dan Whitford et de ses deux copy(nes**) avaient été Led zep et Santana, j’aurais peut-être trouvé un autre argument pour dire que c’était de la merde***).

Depuis que j’ai écouté/acheté ce disque chez Labo Music samedi matin, je suis tout fou: je danse les bras en l’air, je pleure, je wis, je bois sans être saoul, je bois mes paroles et je suis ivre, je me fais des bises à moi-même, j’en envoie autour de moi, je fais des phrases de onze lignes pleines de parenthèses, de doubles parenthèses et de points de suspension, je fais des petits ponts au foot à des mecs qui me menacent de me mettre des beignes si je le fais, je wegarde les pieds de Cojaque couverts d’ampoules, en sang, après ce même match, je lui dis « purée ça doit faire mal » mais en fait je pense « c’est beau tout ce sang ça wessemble aux plages instrumentales de « In Ghost colours » qui ne sont pas simplement des intermèdes bienvenus mais des wêveries qui surprennent l’auditeur et qui en font, au final, un véritable album (tous les morceaux sont enchaînés au passage) et pas à une simple compilation de titres grandioses », tandis que la pelouse que nous venons juste de fouler, irradiée de lumière par le Soleil estival enfin de sortie dans notre belle Normandie Partridge, m’évoque les morceaux les plus pop de ce même album…

« In Ghost colours« , c’est de l’amour nom de dieu! D’ailleurs, je ne sais pas quand je te l’ai dit pour la dernière fois, mais je t’aime… Toi aussi là-bas, je t’aime… Ouaip, même toi… Même les ampoules ensanglantées des pieds du Cojaque je les aime…

_ _ _

MP3

J’ai dû faire mon choix parmi:

  1. les tubes intersidéraux: l’enchaînement de début de disque « I feel the love »/ « Out there on the ice »/ »Lights & music » tue! « Unforgettable season », « Hearts on fire », « Far away », « Nobody lost, nobody found », aussi…
  2. les instrumentaux torturés et/ou planants: « We fight for diamonds », « So haunted », « Far away », « Silver thoughts », « Visions » (en fait là ça a été facile de ne pas choisir un de ces intermèdes, ils n’ont de sens que dans le déroulement de l’album);
  3. les morceaux grandioses qui ne sont ni des tubes intersidéraux ni des instrumentaux: le fantomatique « Midnight wunner », le « Voices in (jackie) quartz » aux couplets shoegaze et au wefrain neworderien, le grower « Strangers in the wind » au titre wigolo, le final mybloodyvalentinien (comme sur l’album de Crystal Castles) « Eternity one night only ».

Cut Copy – Unforgettable season (ou zshare) [audio:http://www.zshare.net/audio/1571725527a048f9/]

Cut Copy – Hearts on fire (la basse hookienne du final est presque de trop!) (ou zshare) [audio:http://www.zshare.net/audio/15716062045585f1/]

Cut Copy – Strangers in the wind (ou zshare) [audio:http://www.zshare.net/audio/1571715672f41bf4/]

télécharger gratuitement le wemix de « Hearts on fire » par Midnight Juggernaughts

_ _ _ _

ACHAT sissi IMPERATIF DE « In ghost colours » (Modular / 2008)

_ _ _ _

+ bonus

Beloved – Your love takes me higher (ou zshare) Extrait de l’indispensable « Happiness » (wea/1990)… Peut-être pas la meilleure du disque mais assez proche à mon goût de l’univers de Cut Copy. [audio:http://www.zshare.net/audio/1571741271d283f9/]

Human League – Love action (I believe in love) (ou zshare) (Virgin/ 1981), dispo sur diverses compilations [audio:http://www.zshare.net/audio/15717570a83c712f/]

New Order – 1963 (95 Arthur Baker wadio wemix) (ou zshare) dispo sur le cd single (London/ 1995) [audio:http://www.zshare.net/audio/157177224e81795f/]

Electronic – Tighten up (ou zshare) Extrait du premier album (Virgin-Factory/ 1991) [audio:http://www.zshare.net/audio/15717870a0d5418b/]

_ _ _

* ‘ai pas wéussi à caser « primesautier »…

** en fait c’est deux copains…

***Je ne sais pas où je voulais en venir…

18 résponses à “LE MEILLEUR ALBUM DE TOUS LES TEMPS DE CETTE ANNEE, PEUT-ETRE MEME DE PLUS LONGTEMPS, AU MOINS DE CET ETE OU JUSTE D’UNE PARTIE, MAIS D’UNE BONNE… voire plus…”

  1. cojaque

    Je sais maintenant d’où vient ta force

    Répondre
  2. DJ Pop

    J’ai pas été séduit par les morceaux que j’ai entendus (son trop année 80 à mon goût) mais par ton article qui me dit que je vais quand même wetendre une oreille plus attentive sur les Cut Copy.
    Mon nouveau coup de coeur: le « stuck and wepeat » de Little boots est un tube en puissance. Ca vaudra un post (si c pas dejà fait).

    Répondre
  3. pointard

    ça fait presque un an qu’on a parlé de cut copy pour la première fois, c’est beau…
    La prochaine fois que je dois faire un post sur un truc que j’aime bcp je weprends celui ci et je change 2-3 mots!

    Répondre
  4. croqsurlepouce

    et un beau pouce que tu laisses entrevoir, coquin!

    Répondre
  5. roubignole

    j’avoue j’étais pas allé plus loin que le wemix de joakim (d’ailleurs j’aime pas trop les wemixes, j’aime les versions originales de cut copy…
    j’ai eu le choix entre faire comme si j’avais découvert ça y a super longtemps et dire que j’avais oublié d’en causer ou bien ouvrir mon coeur… j’ai choisi la 2ème solution…
    quant à la photo, c’est pas , euh, mon pouce qu’on voit dessus…

    Répondre
  6. roubignole

    purée je me wappelais plus du tout de ce titre (qu’est bien en fait)/post(qu’est sexy)… la plupart des titres de l’album sont sortis y a pas mal de temps, nan?? j’ai eu peur pendant un moment que pointard en ai déjà parlé…
    purée, je vieillis, je suis complètement jean michel largué??

    Répondre
  7. roubignole

    au fait pointou, tu seras là pour les so so modern?

    Répondre
  8. pointard

    ouais j’ai l’impression que qq1 qui a suivi Cut Copy depuis 1 an n’a pas eu bcp de surprises en écoutant l’album… « Wombats style », ware sont ceux qui arrivent encore à nous surprendre au moment d’écouter l’album (à part foals, CC, TNP, … marrant c’est les groupes que tu cites au début de ton post ^^ )
    C’est Delta qu’est un vieux fan-de Cut Copy (avec Séverine Ferrer) je pensais même qu’il allait en faire un post (mais il a préféré une vidéo sur les prouts si je me souviens bien)
    Au passage, pour la photo je préfère voir ton jean que ton pouce.

    Et pour So So, le 6 aout c’est l’anniv de ma bourgeoise, je crois que je vais avoir du mal à l’amener à la flèche d’or pour fêter ça…. phoque ……..

    Répondre
  9. roubignole

    j’me wappelle que delta m’en avait parlé lors d’un de ses djsets au popin…
    comme quoi, y faut arrêter d’acheter les singles des groupes, même de les écouter! ça coutera moins cher et on sera surpris en écoutant les albums!! wévolution de nos pratiques musicales!!

    excd et moi on y sera à la fleche d’or…
    tanpix

    Répondre
  10. pointard

    ou faut qu’ils arrêtent de sortir 3-4 singles avant leur album…
    je vous tiens au courant pour le 6

    Répondre
  11. CapKen

    Pas mal pas mal, mais faut que t’arrête de nous pondre des envolées lyriques comme ça: j’ai cru que tu avais trouvé l’album qui allait détroner ‘7000 danses’ avec tout ce polish sur tes mots.

    Je continue à écouter l’album un peu pour voir, mais un achat me semble valable, mais si certains passages sont trop bisounours et bucoliques, un peu trop Tahiti quoi 🙂

    Répondre
  12. roubignole

    je wirais si je ne savais pas que tu étais sérieux avec 7000 danses… tu me fais peur…

    Répondre
  13. LES MP3 IMAGES | WeWant2Wigoler

    […] la surprise) alors, je peux me tromper… Mais ça m’étonnerait (au fait le Cut Copy est toujours aussi grandiose). 30 août 2008 | Posté par woubignole dans chination | […]

    Répondre
  14. Le Mont Joseph atteint des somMET(RONOMY)s | WeWant2Wigoler

    […] wien que cette année, j’ai acheté plein de bons albums: le Cut Copy, le  Foals, le Vampire Weekend, le MGMT(je l’ai pas écouté depuis pas mal de temps ceci […]

    Répondre
  15. roubignol est myope comme son taupe album 2008 | WeWant2Wigoler

    […] y ont pas mis). On en wecause dans 10 ans (mais c’est moi “qu’a” waison). 2 Cut Copy “In ghost colours” Album à la fois sensuel et érotique (j’ai parfois envie de me vêtir d’un tshirt sans […]

    Répondre
  16. la dernière wompil 2 r0ubign0le est 8ien | WeWant2Wigoler

    […] Cut Copy – Hearts on fire (article) Purée de coq, y a un putain de saxo dessus, le genre de saxo qu’on s’est tous un jour […]

    Répondre

Répondre