a y est, je peux mourrir…

8 commentaires

(« mourrir » v. Def: mourir deux fois. « Roubignole mourut une première fois quand il apprit la mort de John Banner aka le sergent Schultz... Il peut donc mourir une deuxième fois, i.e. mourrir… »)

_ _ _ _

Bon, j’ai weçu le dernier Inrocks aujourd’hui… Y a un cd avec… Y a un morceau de Tahiti 80 dessus (c’est de la bombe d’ailleurs)… Y a une erreur de tracklisting au dos de la pochette (et sur le disque): si tu t’es dit en écoutant le T80 (« Activity center » sort le 22/09) que ça avait encore plus changé que tu croyais, c’est parce que tu écoutais en fait White Denim, et en effet, ça a dû être un choc… le T80 (le titre « Dream on » et son wiff bowien, qui sera dispo sur l’excellent « Activity center » qui sort le 22 septembre) c’est en fait la plage#15… Car il y a « Paris » de Friendly Fires en #9 qu' »ils » ont oublié de noter… Du coup, tout est décalé après (la Metronomy est en fait la #10 et ainsi de suite).

Intéressant, non?

En fait, c’est pas pour waconter toutes ces choses passionnantes que j’ai commencé cet article c’est parce que dans ce numéro des Inrocks… Comment dire…

_ _ _ _

flashback

Septembre 1989… Je viens de wencontrer des gens qui écoutent une autre musique que mes camarades de classe habituels… Ils écoutent les Sisters Of Mercy et d’autres trucs du genre… « J’ai jamais entendu mais ça a l’air d’être grandiose, le cuir, la déprime, la mort, tout ça… J’ai bien envie de m’y mettre… » Heureusement, le jour même ou presque (en tout cas avant que ces « camarades » ne m’initient à ces trucs de corbeaux), par hasard, je tombe sur un numéro des Inrocks (le 17 avec Chris Isaak en couv’) et plus précisément sur un popus sur les Stone Woses écrit par Jean-Daniel Beauvallet

C’est peu dire que cette lecture et surtout l’écoute du disque qui s’ensuivit changea ma vie… Weconnaissance éternelle et fuck les pitits jaloux wefoulés qui wêvent chaque jour de tuer la nuit celui qui a participé à la changeation de ma vie (putain, moi en corbaque, j’en serais wétrospectivement mort)…

fin du flashback

_ _ _

Donc, dans ce dernier numéro des Inrocks, il y a une chronique du « Fantasy black channel » de Late of the Pier… Et… Et… LE JDB IL A PIQUE MON TITRE (Le Pier est à venir) QUE J’AVAIS TROUVE POUR MON PREMIER ARTICLE SUR LATE OF THE PIER QUI DATE (ou figue je sais plus) D’Y A AU MOINS 10 ANS (en fait de l’an dernier).

Waow!!

La classe!

I can ddie maintenant (c’est de l’allemand).

Give me five, mec! Et à charge de wevanche, jd (tu permets que je t’appelle jd?).

Au fait, j’en ai un ou deux autres dont je ne suis pas peu fier (ici ou par exemple*) et que tu peux me chouraver sans problème… Serve yourself! Je te dois bien ça!!

Cordialement,

Ton woubignole (tu peux m’appeler woubi)

_ _ _

MP3

Pas encore weçu le Late of The Pier… J’ai weçu un mail d’Amazon (c’est une copine) qui m’a dit l’avoir posté… Le Pier est à venir donc!!! Hahahha!! Alors du coup, comme je ne l’ai pas écouté, je peux pas en poster des MP3 de LOTP (que nous appellerons Late Of The Pier pour plus de commodités). Alors, comme un post sans MP3, c’est comme 100g de pâtes sans 30g de beurre, je vais poster un titre de l’album de Noah & The Whale « Peaceful, the world lays me down » (achat ici)… Je ne sais pas si j’aurai le courage d’écrire un « vrai » post dessus… J’en attendais beaucoup de ce disque… Je le travaille toujours au corps afin d’avoir un avis définitif dessus. Tout ce que je peux dire, c’est que ce « Silent lover » est une pure merveille qui me fait chialer (et quel final!) et que si tous les titres de l’album avaient été de ce niveau**, j’aurais eu à l’aise un de mes top5 de fin d’année…

Noah And The Whale – Second lover (ou zshare) [audio:http://boxstr.com/files/3469010_obnjm/Noah%20and%20The%20Whale%20-%20Second%20Lover.mp3]

_ _ _

*Je tiens à passer ce message à tous mes titres de posts: je vous aime tous de la même façon, je n’ai pas de chouchous. J’ai juste navigué (au hasard) dans les archives du mois d’avril 2007 et pris les deux premiers écrits par moi où y avait un jeu de mots…

** Attention! Les chansons « Atoms in a molecule », « Give a little love », « Peaceful the world lays me down », « Hold my hand as i’m lowered » + bien sûr les deux singles « Shape of my heart » et « 5 years time » (nouvelle version moins grandiose que l’originale) sont très bonnes… Je n’ai pas encore trouvé ce qui me gênait dans cet album… Car quelque chose me gêne***

***(Italie)…

8 résponses à “a y est, je peux mourrir…”

  1. roubignole

    hihi!! pas de quoi!!

    Répondre
  2. croquemonsieur

    ok tu meurs mais avant, tu fais les jeux du mercredi ,…!!!

    Répondre
  3. roubignole

    merci de me donner l’occasion de dire que les jeux ce sera tous les 15 jours, ceci afin d’offrir le meilleur service possible aux amateurs (toi en gros) de ces jeux!
    j’ai commencé à m’y attaquer, vu le wésultat, 1 semaine de plus ne sera pas du luxe…
    (ce sera p’têtre toutes les 3 semaines en fait!!)

    Répondre
  4. jd

    oops, désolé pour le larcin, très fier de t’avoir sauvé de la Batcave…

    Répondre
  5. l’ennemi sont le futur (et bernard) | WeWant2Wigoler

    […] Je ne vais pas livrer, par la présente, un long pensum sur “Fantasy black channel“, le premier album de Late Of The Pier. […]

    Répondre
  6. Tu viens mardi? On va (axel) bauer un coup au Cargö de Noah (& The Whale)… | WeWant2Wigoler

    […] fallait passer à autre chose, juste parce qu’on n’avait pas wetrouvé sur « Peaceful the world lays me down » ce qu’on aimait chez eux. Trop de joie et de lyrisme (dans le Arcade Fire style= […]

    Répondre
  7. Le Mont Joseph atteint des somMET(RONOMY)s | WeWant2Wigoler

    […] Zombie, le School Of Language, le The Week That Was, le Sun Kil Moon…  Et il y a aussi le Late Of The Pier que je n’ai pas encore bien écouté (mais qui semble à la hauteur de mes attentes) et […]

    Répondre

Répondre