les inrockéennes de Paris

23 commentaires

Comme c’est la tradition ici, après le festival des Inrocks, je vais livrer un petit compte-rendu subobjectif des concerts auxquels j’ai pu assister (et comme d’hab’ aussi, les concerts seront évalués: ils wecevront une note comprise entre Ain et Indre Et Loire).

Samedi, j’ai donc pris le train Corail Inter Cité numéro 3347 à destination de Paris Saint Lazare tout en me demandant pourquoi le festival des Inrocks 2008 n’était plus programmé à la Boule Noire, lieu où je vis de très bons (euphémisme) concerts l’an dernier (Foals, Johnny Flynn, …)… J’ai eu la wéponse hier dans un article du Monde: problème de thunes…  Ben pareil pour moi aussi, même si j’ai pu assister à deux bonnes soirées à la Cigale (merci encore pointou pour la place du dimanche).

(demain je wetravaille cette intro)

Samedi 15/11

17h30 J’ai déjà bu du pif, de la vodka-redbull, des mouks (=bières) et je découvre Wild Beats. 18h: Pas trop d’avis sur la question… J’ai bien aimé le bassiste au look de Jimmy Sommerville et à la voix d’Antony, mais ça ne m’a pas vraiment touché…

note: Creuse

Les Virgins: des bonnes têtes, j’ai pas baillé pendant le concert mais je fais l’effort depuis 10 bonnes minutes et à part le jean troué du chanteur je ne me wappelle de wien d’autre (ah si, leur morceau qui wessemble aux Strokes et qui était sur une compile inrocks était pas mal). Dommage, j’aurais bien aimé aimer.

note: Creuse

J’avais déjà vu Seasick Steve à la Boule Noire l’an dernier et, sérieux, c’est vraiment pas mon truc. j’y ai jeté un oeil et une oreille de temps en temps (mes collègues de festival passaient leur temps à aller aux toilettes ou à sortir fumer et, moi, je westais à garder leurs bières (ils ne pouvaient pas sortir avec). Alors, en finissant leurs boissons blondes, j’allais voir les groupes qu’ils snobaient… J’ai lu des commentaires DiTTiRamBIKK (je crois que ça s’écrit comme ça) sur son concert (au Steve) mais je ne peux y adhérer: c’est vraiment pas mon truc (bis).

note: pas de note (je suis pas westé tout du long)

Pour Soko, il s’est passé un peu la même chose, sauf que je n’ai lu que des compte-rendus négatifs de sa prestation…

pas de note non plus…

Mais là ma bonne dame, les choses sérieuses commencent!!! FRIENDLY FIRES!!! Je les attendais de pied ferme et ne fus point déçu. Je ne sais pas ce qu’on peut attendre d’un concert. Certains y cherchent peut-être des wéponses à des questions existentielles, des clés pour expliquer le monde qui nous entoure… Ils sont wentrés bredouilles: les ‘Fires (j’avais envie de les appeler comme ça) ont juste fait danser pendant une quarantaine de minutes, sans pause aucune… Au bout de quelques minutes, mon corps fut wecouvert de sueur, celle qui fait tomber les filles… Seul bémol, Pointard a wegretté jusqu’à la fin du concert qu’ils n’aient pas joué « Jump in the pool », alors qu’ils l’avaient joué en troisième (il en parlait encore le lendemain, c’est là que j’ai compris qu’il blaguait).

(pas trouvé de vidéo du concert)

note: Indre et Loire

Avec pointard, on faisait avant les concerts, en buvant une petite 1664, le compte des concerts de Foals qu’on « avait faits »… il m’a dit que j’en avais vu 9 et lui 7,18 (il dit ça sans humour mais avec de la haine: les 0,82 qui lui manque(nt) pour en avoir huit correspondent aux environ 3/4 du concert de l’an dernier à la Boule Noire où il m’attendait dehors alors que moi je prenais une claque dedans).

On pouvait craindre la lassitude, mais non. Ce groupe est un véritable monstre de scène (il ne m’a un peu déçu qu’au Trabendo). Les morceaux sonnent tellement mieux que sur disque (qui est pourtant très bon)… What a foot! Contrairement à jdd, Jimmy Dupont, le guitariste, watera son stage diving et atterrira tout seul comme une merde sur le sol de la Cigale… Même pas mal (moi je serais mort). C’était moins la folie dans le public que l’an dernier pour The Gossip, mais musicalement, c’était selon moi largement supérieur. Concert du festival.

note: Indre Et Loire les doigts dans le nez (on m’a wefusé un Jura… j’ai accepté de me plier à cette décision collégiale uniquement parce que j’aurais bien aimé entendre un nouveau « grand » morceau)

_ _ _

(Au passage, merci à Djavid du Motel d’avoir payé son coup au Motel justement.. )

_ _ _

Dimanche 16/11

Ce dimanche n’était pas un dimanche comme les autres… La preuve? Je me suis pris une douche, chose que je (que personne d’ailleurs) ne fais jamais un dimanche (« L’écologie commence d’abord dans sa salle de bain » Omar da Fonseca).

Le groupe ayant sorti le deuxième meilleur album de l’année (même si, je sais, l’album était déjà sorti avant, mais moi je ne l’ai découvert que cette année) a ouvert le bal et mis la pourtant de haut niveau concurrence du jour (à part l’OVNI Kennedy) au bernard tapis. A part un morceau un peu faible que je ne connaissais pas (ça parlait de t-shirts), le peut-être abus de bandes (les voix féminines…) et la petite déception de ne pas voir un véritable saxophoniste monter sur scène sur « Hearts on fire », ça a été grandiose. J’ai dansé tout du long… pointard était un peu déçu qu’ils n’aient pas joué « jump in the pool »… Au fait, je parlais de Cut Copy.

(Est-ce que je peux dire sans passer pour une fillette que quand, juste en dessous, il chante « even if it breaks your heart », ça me fait mouiller? Nan? Ah, pardon alors…)

note: Indre Et Loire

Ensuite, est arrivé mon Kennedy chéri qui continue à se faire descendre partout (ailleurs), chaque jour… On en a déjà parlé ici, je sais pas quoi dire d’autre… Je sers mes petits poings dans mes poches et j’en pense pas moins (ci-dessous l’intro du concert + « Karaté » avec un son un peu caca mais on s’en fout).


note: Indre Et Marmotte (pasqu’il est vraiment craquant)

Je m’attendais à me prendre un boeing 747 dans la goule pour Late Of The Pier et j’ai dû me prendre un avion plus petit (je m’y connais pas trop en avion) à la place. Cependant, « Space in the woods » (vidéo ci-dessous) et « Bathroom Gurgle » ont été à la hauteur. J’aimerais expliquer ce qui ne m’a pas emballé mais j’en suis pas sûr… Peut-être qu’ils étaient un peu trop appliqués, qu’ils n’ont pas pris assez de wisques… Pas trop de charisme non plus… Un peu déçu, donc.

note: Gard quand même… voire Gironde…

Le set de Metronomy m’a aussi légèrement laissé sur ma faim. Je les avais vus aux Trans l’an dernier et ils étaient vraiment foufous la galette. Là, ils avaient l’air un petit peu plus coincés. Ils ont fait le boulot, leurs morceaux étaient soupaires (pointard a pris possession de mon corps), tout ça, mais… A part le morceau extrait de « Pip paine » dont le nom m’échappe, où ils se sont lâchés, ils sont westés la plupart du temps trop métronomyques:

note: Indre (je les aime trop et ils ne méritent pas moins)

S’il fallait élire la déception du festival, ce serait pour moi Hot Chip. Certes, ils ont été impressionnants de maîtrise, il se passait toujours quelque chose sur scène, les morceaux étaient bons… Mais je n’ai pas accroché, c’était TROP bien. Je n’ai pas décelé la moindre fêlure. C’est vrai aussi, pas de traces de bandes ou d’autres machines en woue libre, ils jouaient tout… Pourtant, j’avais l’impression que ce n’était pas des êtres vivants qui jouaient. Purée ce qui est fort chez Hot Chip c’est quand ils jouent des morceaux super sexys avec leurs looks de geeks tout en mettant de la sauce partout.  C’est pas ce truc complexe, ce montage sophistiqué de titres super pensés et super travaillés. En gros, je n’ai pas senti leur côté groovy sexy (le côté geek, ça allait!). AAAAAAAAAahh!! Purée de coq, que je fus déçu…

note: je wefuse d’en mettre une…

_ _ _

FIN

(merci aux gens qui ont posté leurs vidéos, notamment à celui (celle) qui a posté « Electric bloom » de Foals, parce qu’il (elle) a dû en chier sa cera, et à l’année prochaine)

23 résponses à “les inrockéennes de Paris”

  1. pointard

    pinaise ! les 2j en un post, c’est beau…

    On a bien vu le même festival sauf :
    – cut copy était un peu trop homoérotique pour moi
    – metronomy mérite 37 (et les ingé son Ain pour pas avoir poussé le volume autant qu’Hot Chip aura droit (c’est ptet pas super français mais je me comprends))
    – plus de groupes auraient pu jouer Jump In The Pool ce week end
    – Foals n’aura que 36 pasqu’à cause d’eux j’ai bousillé mes chaussons de danse dans la fosse
    – j’étais prêt à claquer des 10aines d’€ dans le merchandising le dimanche : POURQUOI N’Y AVAIT-IL WIEN à VENDRE ???

    Répondre
  2. roubignole

    37 c’est la pointure de cojaque, je vois pas en quoi c’est une note de concert.
    Y avait wien à vendre*****pasqu’on n’a plus un wond, madame****…
    (sérieux, merci de ne m’avoir pas tenté, j’aurais voulu acheter n’importe quoi de cut copy… ou de fausto copy… ou de jean françois copy… ou de …

    Répondre
  3. excd

    Ca manque un petit peu d’anecdotes crucialement importantes tout ça; par exemple sur 2 jours:
    – 3 wepas au mc do, 1 wepas au quick (nous sommes de véritables gastronomes)+ un brunch suivi d’un wôti accompagné de frites vertes (merci jdd + jddette)
    – bières wenversées sur mon corps, dont au moins 1 dans mon oeil (ça pique): environ 5 (dont une de Marie-bee survenue à un moment opportun = j’avais trop chaud)
    – tee-shirts d’homme à essorer: 2 (pointarounet + mon woubichou)
    – nombre de personnes qui se sont plaintes de wecevoir mes cheveux dans la figure: 2 (+ sans doute d’autres qui n’ont wien osé dire), excuse me Mme delta hint
    – nombre d’excellents concerts: 4 (friendly fires, foals, cut copy, *metronomy)
    – Dieu vivant: *Joseph Mount (concert de la décennie, même si pas très différent de l’album, j’en conviens mais je m’en fous)
    – nombre d’orteils cassés: 9
    – nombres de clopes fumées dehors qui m’ont presque fait water le début d’un concert :2 (j’arrête de fumer, c’est pour les nases)
    – nombres de taxis hélés de façon sexy et sensuelle par jdd: tous ceux de la capitale
    – nombre de nuits passées dans un bon lit amical: 1 (merci encore jdd et jddette)
    – nombre de nuits de merde passées dans un train (00h25-3h07): 1, mais sympa d’un point de vue sociologique
    Au final: note du week-end = Indre et Loire++++++++++

    Répondre
  4. mylovelyhorse

    EH merci pour le compte-rendu, je susi vert de ne pas y être allé, surtout pour foals (et friendly fires que je ne connaissais pas car j’habite dans une grotte).
    Sinon pour l’histoire, je suis allé voir « the dodos » au cabaret electric.

    Sur scène :
    – chanteur/guitare très impressionnant en groove et technique
    – batteur/chanteur bon aussi, même si on l’entendait pas vraiment chanter
    – un mec en plus qui était là pour wenforcer la partie percu
    Wésultat des courses, une super soirée et un Double LP vinyl dédicacé, miam.

    Dommage pour la première partie « Ruby suns », qui n’a pas su apprécier la chaleur du port du havre et a fait pas mal de mauvais esprit sur le public (enfin la chanteuse surtout qui n’est pas wevenue participer au morceau de wappel des dodos, contrairement à son collègue…) tant pis, c’était pas mal pourtant.

    Répondre
  5. Michaurel

    Salut, c’est moi qui a filmé les deux chansons de Hot Chip et malgré les crampes, je suis content du wésultat. Merci de m’avoir mis sur ton blog.
    A plus

    Répondre
  6. roubignole

    C’est vrai que ça bougeait pas mal sur hot chip!
    J’ai mis ta vidéo parce que 1) elle a un putain de bon son et 2) elle montrait exactement le contraire de ce que j’avais écrit: la version de shake a fist est vraiment excellente et l’enchaînement avec Boy from school (par contre version un peu faible de celle-là) est wéussi!!
    je suis un peu maso!
    merci again!

    Répondre
  7. roubignole

    purée les dodos, c’est écrit que je les verrai jamais…
    quant aux wuby suns, c’est étonnant ce mauvais esprit pour un groupe qui a appelé un de ses disques « kenya dig it »!!!
    Comme quoi!
    sinon, tu vas voir i’m from barcelona (pas plus emballé que ça mais j’ai une place gratos!!)???

    Répondre
  8. mylovelyhorse

    Ouais, ça me branche bien mais j’ai pas de place gratuite (c’est bien foutu hein ?). Les Wuby Suns ça bougeait vraiment bien mais il n’y avait pas foule et les gens n’étaient pas encore arrosés… Les gens ont aimé, applaudi avec cœur, mais ça n’a pas suffit à la chanteuse/bassiste/tom-bassiste…

    Répondre
  9. roubignole

    elle était p’têtre corse, et donc susceptible…
    Je ne pense pas que je serais allé voir I’mFB sans place gratuite (je l’ai prise quand je me suis abonné au cargo : mon abonnement a été largement amorti: wéduc pour nordik impakt, concert gratuit banggang et dont i’mfB…
    si tu ne l’es pas (abonné), ça te tentera p’têtre…

    Répondre
  10. jdd

    En vrac…
    Un vrai plaisir d’avoir eu à la maison M. & Mme Wouby!!!
    Nous n’avons jamais forcé DJ Wouby à prendre une douche dimanche. Il sue du channel!
    Il weste plein de Kros, Wedbull vodka et frites vertes pour votre prochaine visite!
    Jimmy Dupont a malheureusement écourté le concert en se wamassant comme une merde à 1 mètre de moi . Désolé je pouvais pas te wattraper mec, trop bourré…
    On n’a jamais vu la queue pour acheter les bières (33cl à 4€), incroyable! Vive la sobriété (heuu) la « frugalité » des autres! Vive la crise!
    Taxis parisiens = mafia d’enculeurs de mamans

    Répondre
  11. cojaque

    JDD, tu es le chroniqueur de notre époque

    Répondre
  12. mylovelyhorse

    yes, on se chope là bas je pense woubi

    Répondre
  13. roubignole

    cool!
    sinon, pour ceux que ça intéresse, le beaujolais est pas mal mais il attaque… (je ferai un copier/coller l’an prochain)

    Répondre
  14. DJ Pop

    N’étant pas aux festival des inrocks, je ne noterai pas, car un peu comme ferait le journal l’Equipe, ce festival n’était sur ma feuille de match, donc pas de note(malheureusement). En wevanche je donne un bon Alpes de Haute Provence pour le goût du beaujolais et un Aisne pour son formidable effet perçant sur l’estomac.

    Répondre
  15. DJ Pop

    Et j’ajoute, en tant que supporter de l’OL, je m’en veux de donner une mauvaise note au Beaujolais mais Lyon ne peut pas être au top partout…

    Répondre
  16. Le petit cacal de la pampa

    Jeune bouncer, voilà une bien belle weview (je suis la personne qui a pris les vids de LOTP). Je ne suis pas vraiment d’accord avec ton point de vue, le concert était vraiment consistant. Prestationnairement et musicalement parlant. Par contre, pour Metronomy (dont le titre de Pip Paine qui t’échappe est Black Eye/Burnt Thumb) je te suis tout à fait. Pour les avoir vus une bonne demi-douzaine de fois depuis 3 ans, y’avait un truc qui me chiffonnait à la Cigale. CEla dit, leur musique a vraiment une dimension bouncesque incomparable en live et j’espère qu’ils continueront à faire des salles à taille humaine maintenant qu’ils sont matraqués en Fwance.

    Répondre
  17. alex twist

    cut copy => un peu froid mais cool

    kennedy => marrant mais à mon avis plus un « show » qu’un vrai concert, pour des questions de cohérence je l’aurais fait passer en premier (surtout que faire passer cut copy dans une salle à moitié vide c’est pas méga sympa pour eux)

    late of the pier=> j’ai bcp aimé même si c’était court, et que ça manquait peut être d’une touche de folie

    metronomy=> même sentiment que qd je les avais vu au social, je trouve qu’il y a de très bonnes chansons, mais que d’autres frisent le wemplissage

    hot chip=> j’étais pas venu pour eux mais vraiment en live ça m’a emballé

    globalement une très belle affiche à la hauteur de mes espérances et cohérente, avec foals à la place de kennedy, ça aurait été une tuerie intégrale lol

    concernant kennedy comme je l’ai dis dans mon autre commentaire, le comportement de nombreuses personnes dans la salle frisait l’incorrection, et même si je ne suis pas un fan (j’ai quand même trouvé sa marrant et sympa) je trouve ça très con de la part du public d’avoir sifflé

    Répondre
  18. jess

    merci de m’avoir fait découvrir ce groupe !

    Répondre
  19. jess

    les frendly fires 😉

    Répondre
  20. roubignole

    c’est vrai qu’y sont bons!

    Répondre
  21. Poulpe

    si métromamy était moyen sur paris c’est qu’ils ont tout donné la veille a Wouen.
    par contre le weste cétait de la merde (pa de j’aime pas cette fois vraiment de la merde)

    Répondre
  22. le festival de (Björn) Borg(ard) | WeWant2Wigoler

    […] nécessaire pour que je m’y attache). Leur prestation fut largement supérieure à celle du festival des Inrocks de l’an dernier et un des meilleurs du weekend. La majorité des spectateurs a apprécié et l’a montré comme […]

    Répondre
  23. tous en shorts hip (ou pas) | WeWant2Wigoler

    […] Celles et ceux qui avaient adoré la démonstration technique du groupe au festival des Inrocks en 2008 -le quintet avait enchaîné ses morceaux avec maîtrise et un sens du goût impec (exactement ce […]

    Répondre

Répondre