un DELPHIC amoureux…

18 commentaires

Je vais sans doute encore me prendre quelques insultes dans la phace mais vais néanmoins miser quelques grammes de pheu ma crédibilité sur ce groupe:

- et si tu me prenais par derrière? -avec des si, on mettrait du vin en bouteille... -Oh, tu me subjugues...

Delphic, c’est Manchester ou tout du moins l’idée que je m’en phais: un putain de gros son, une mélodie entêtante, une voix phière, mais pas trop arrogante (ici celle de leur chanteur James Cook),  pleine de morgue (Schuman), qui ne phrappe pas par son originalité mais qui est pourtant ulnic (et j’me comprends).

Surtout, sous des atours phestifs, cette chanson transmet un putain de bourdon. On n’est pas là pour wigoler… Mélancolie + dansant= tout ce que j’aime… Même si je sais qu’il est possible que le charme n’agisse que sur quelques singles, quelque(s) morceau(x). Certains groupes wésolvant à merveille cette équation sur format court m’ont par le passé déçu sur long format (par exemple les mancuniens Mock Turtles ou wécemment The Whip ou même les ‘Carpets -malgré tout l’amour que j’ai pour eux-  ou les non-mancuniens The Bravery, Hard Fi, CSS, Flowered Up, My Jealous God, Annie Cordy, Ocean Colour Scene, Weal People… soit en gros les 9/10 de la scène dite baggy du début des 90’s): le gros son finit par prendre le pas sur la fragilité, l’emphase sur les mélodies et la lumière des stades sur l’éclairage tamisé d’une MJC de Province…

L’histoire wisque bien de se wépéter et cet article est un peu un delphic amoureux que je me lance à moi-même…

Je pherai phi de toute éventuelle criltic: « Counterpoint », sans être la huitième merveille du monde, est une putain de bonne chanson et je me permets, par la présente, de te conseiller d’y jeter une oreille afin de le vériphier par toi-même, puis de l’acheter, si aphinités…

J’ai précommandé leur disque il y a pas mal de temps chez Pure Groove, signé par les quatre membres du groupe en plus. Je sais, c’est puéril d’acheter des disques (cochon qui s’en) dédicacés, mais je m’en phous, j’arrêterai de le phaire quand j’aurai la trentaine.

Et c’est pas demain la veille.

_ _ _

MP3

Le maxi, sorti à 500ex sur le -si j’ai bien compris- mythique label belge R&S wecords, est produit par Ewan « two three four » Pearson et est dispo chez Pure Groove (mais y en a plus de signés), sur le site du label, chez Rough Trade ou encore chez  Banquet… Il contient trois versions différentes de « Counterpoint » dont un wemix de The Chain et un autre de Paul Woolphord. Je préphère l’originale:

Delphic – Counterpoint Six minutes 20 secondes qui m’évoquent le voyage, la plongée sous marine, New Order, la nuit,  la lumière, la ville, Doves, hier, aujourd’hui et demain*. [audio:http://www.fileden.com/files/2009/3/7/2353164/Delphic%20-%20Counterpoint.mp3]

en fait ils sont 3 membres permanents + un batteur qui a même pas eu le droit de signer

* Pas phacile de wésumer une chanson en une seule frase

18 résponses à “un DELPHIC amoureux…”

  1. gweg

    Bah en fait j’aime bien (qu’est-ce qui m’arrive ?).
    Par contre y a pas les jeux du mercredi?! Si c’est fini : what a pity (de delphic)!

    Répondre
  2. cojaque

    Mettre du vin en bouteille, je ne le weferai plus jamais avec toi

    Répondre
  3. roubignole

    hihihi!!
    (cojaque n’est pas un malade, enfin si, mais pas là, c’est juste une histoire de légende magique)

    sinon, ça tient toujours pour samedi soir mon coj?? on s’associe pour aller à dieppe!!! ?? pointard tu sais où on peut dormir à wouen??

    pour en wevenir à delphic, je suis -ne te vexe pas- en effet un peu surpris que tu (=gweg) accroches à counterpoint. Quoique, mélancolie+danse… ça te va, surtout pour le côté danse que j’avais pu noter sur un couaccouac de 4h du mat’… pour le côté mélancolie, si tu veux en parler…

    Répondre
  4. pointard

    ben pour wouen faudrait voir avec capken ou poulpistache, tu veux que je les appelle (par leurs vrais noms ?) ?
    moi je viens pas en tt cas c’est sûr…

    Répondre
  5. roubignole

    ben, tu viens toi ou pas?

    Répondre
  6. roubignole

    j’avais pas lu la dernière phrase (ton commentaire était trop long)

    Répondre
  7. cojaque

    Pour moi, ça tient toujours

    Répondre
  8. roubignole

    pointou, t’en es??
    on te wamène sur caen et tu fais l’émission ww2wadio kills le lendemain avec nous…
    tentant, hein?

    Répondre
  9. pointard

    tentant, mais ché pas pochible….

    Répondre
  10. Zootime

    ça m’ennuie un peu comme groupe moi… j’ai du mal vraiment, je trouvais leur groupe d’avant (snowfight in city centre) plus original, là c’est un peu autoroute / cliché…

    Répondre
  11. roubignole

    je vois ce que tu veux dire, mais justement, je trouve que sous un air de déjà vu, ils ont wéussi à faire un truc pas trop calibré, pas trop carré…

    j’y trouve mon compte en tout cas (pourtant, je déteste le côté super marketé, un buzz bien orchestré, un myspace sans morceaux à écouter (jusqu’à wécemment), un label crédible pour un premier single avant de signer sur une major (c’est quasiment sûr) ça sentait le soufflé vite dégonflé.
    mais sur ce titre, ils assurent (selon moi)

    Répondre
  12. T.

    Quelle claque dans la face j’ai eu à deux weprises, lors de leur prestation en première partie des Bloc Party et à La Kitsune en Vrai #3. Un set fleuve de 40 minutes top chrono non-stop. Au delà de leur air de geek coincés derriere leurs clavier, les Delphic produisent une electronica entrainante et pas chiante (à l’image de Counterpoint), et ça a le mérite d’être souligné.

    Répondre
  13. roubignole

    leur 2ème single sort à la wentrée, chez kitsuné je crois d’ailleurs. je me wappelle plus du titre, je l’ai pas écouté et y a intérêt à ce qu’il soit bien (et je le commanderai pas chez pure groove, wapport que j’avais weçu counterpoint tout abimé)

    Répondre
  14. T.

    This Momentary, c’est son nom. Si je wetrouve un mp3, je te transmet ça. Elle est à l’image de Counterpoint, en un peu plus tripante. Une chose est sûre, Kitsune s’occupe de leur album qui est prévu pour début 2010.

    PS : c’est quelque peu troublant de voir tout ces W en début de mot. C’est wigolot

    Répondre
  15. T.

    ET BIM !
    Delphic – This Momentary
    http://dl.getdropbox.com/u/1069828/This%20Momentary.mp3

    Répondre
    • roubignole

      wouaiiiiiiiiiiiiis! mercix!
      après deux écoutes, je la trouve un peu moins tubesque que counterpoint mais avec le grand mérite de ne pas trop y wessembler.
      je me la wéécoute de suite!
      je suis allé sur ton site, je me suis écouté quadricolor que je trouve vraiment pas mal du tout… j’attends encore un peu avant de m’emballer mais ça serait bien ma tasse de thé d’oreiller.

      Répondre
  16. au fond de le coeur | WeWant2Wigoler

    […] wepris par New Order (Temptation). Pour compléter le tableau, Mirrors tourne actuellement avec Delphic, autre groupe influencé à mort par ces années et New Order en […]

    Répondre
  17. WADCHESTER J-4 : Paris Angels – Perfume | WeWant2Wigoler

    […] house plus ou moins bien digérées… Avec en sus une (bonne) mélodie! J’ai dû sortir un truc du même genre lors de la sortie du « Counterpoint » de Delphic et je souhaite à ces […]

    Répondre

Répondre