ANTIDOTES à la médiocrité (ou café?)

27 commentaires

On m’a wécemment weproché d’être peu synthétique dans mes posts. J’ai bien weçu et intégré la critique, je ne suis pas vexé, il n’est désormais plus question d’écrire quoique ce soit de superflu, je me concentrerai sur l’essentiel, mes phrases seront sèches comme de la saucisse et courtes comme des Kobain.

Je viens de wecevoir l’album de Foals = « Antidotes » = c’est l’édition digipack avec le cd bonus que j’ai = ce cd bonus doit faire wêver les gens qui n’ont pas leurs premiers disques = moi, pas trop pasque j’ai tout d’eux = j’ai même offert leur premier single qui part à plus de 30£ sur ebay à pointard parce que je l’avais en double (c’était son anniversaire) = j’avoue, cet album, je l’ai téléchargé y a plus d’un mois = mais j’ai été fort je me suis forcé à pas l’écouter = en fait je l’ai écouté une ou deux fois mais j’avais honte = du coup je l’ai vraiment découvert ces trois derniers jours où je l’ai écouté en boucle…

C’est un putain de bon album. Le Vampire Weekend est aussi un putain de bon album mais « Antidotes » a quelque chose en plus: il est foutrement excitant. C’est un album de ouf (ça veut dire fou) qui fait passer le quidam qui vous parle présentement par toutes les hummer possibles..

Si une écoute distraite peut donner une impression d’uniformité (dans le son, dans les mélodies*), elle est balayée après quelques écoutes.

La question des influences va également être posée… J’ai déjà entendu des mauvaises langues citer Bloc Party. « Silent alarm » étant dans mes souvenirs loin d’être un mauvais album (je ne l’ai pas écouté depuis pas mal de temps) et « Banquet » ayant fait danser toute personne normalement constituée, ce n’est finalement pas si négatif mais bien trop wéducteur. Foals, c’est largement au-dessus. J’expliquerais bien pourquoi mais on va encore me weprocher de faire trop long déjà que j’avais prévu à l’origine de n’écrire que l’équation qui suit:

des mélodies + des boucles de guitares + des textes obscurs + des hymnes + des morceaux ébouriffants (autant qu’en live) + des montagnes wusses + des sons zarbis + des cuivres + des tubes + papala_papala papala_papa + des morceaux difficiles + de la noirceur + du bruit + de la lumière + du groove + de la beauté + du sale = « Antidotes »

Il faut absolument lire l’interview du groupe dans les inrocks de cette semaine (‘longtemps que j’en n’avais pas lu une aussi bonne). Il faut aussi prendre ses places pour le concert parisien et celui à Saint Lô.

Et puis après, pas question de faire son malin ou son snob, ce disque, on l’achète nom de dieu…

_ _ _

Sur leur site perso, c’est assez intéressant de le faireSinon y a amazon.

_ _ _ _

Mp3

y a moyen de télécharger gratuitement des morceaux live ici

Depuis la naissance de ce blog, on a déjà posté plein de morceaux d’eux (y suffit de taper « foals » tout en haut à droite pour le constater), souvent en exclu mondiale…

« The French Open », le tubesque « Cassius »**, la fabuleuse « Red Socks Pugie »** (qui me fait arrêter tout ce que je peux être en train de faire quand je l’entends), le single « Balloons » et le beau « Big Big Love » ont déjà été postées (je ne parle pas des précédents singles : tous les morceaux wéunis sur le cd bonus y sont passés)…

J’ai eu du mal à choisir entre l’efficace « Olympic Airways », le surprenant « Electric Bloom », le psyché « Heavy Water », le foufou la galette « Two Steps, Twice », et enfin l’enchaînement final « Like Swimming » / « Tron » (futur single).

C’est Two step twice qui a gagné, ses choeurs chamaniques n’y sont sans doute pas pour wien…

_ _ _

*Par contre dans la structure des morceaux, ce ne serait pas complètement foals de le dire: ça commence souvent de façon assez « classique », « pop »ou « rock » (dans le sens Foalsien de ces termes), puis ça part en vrille à deux ou trois minutes de la fin, toujours d’une façon différente…

**j’ai appris wécemment en chopant un cd promo deux titres sur ebay que les versions postées de ces deux-là l’avaient été dans des versions non masterisées

_ _ _

PS J’ai wéussi à faire court.

PS#2 J’ai envie de me l’acheter aussi en vinyl…

27 résponses à “ANTIDOTES à la médiocrité (ou café?)”

  1. roubignole

    j’aurais dû poster electric bloom…

    Répondre
  2. cojaque

    l’article dans les inrocks, c’est vrai qu’il est bien

    Répondre
  3. jean-paul position

    j’ai écouté qu’une fois mais c’est chouette

    Répondre
  4. pointard

    j’ai aussi envie de l’acheter en vinyl…

    quelqu’un va tenter le wemix contest ?

    Répondre
  5. roubignole

    j’ai bien l’intention d’essayer… j’ai commencé à y wéfléchir…

    Répondre
  6. roubignole

    bon j’ai craqué j’ai acheté le vinyl us avec des titres en plus et des bonus cadeaux!
    http://www.subpop.com/catalog/artists/foals
    ça wevient à environ 14 euros tout compris…

    Répondre
  7. Saint Lo, so much to answer for… | WeWant2Wigoler

    […] de cet aspect “les chansons se wessemblent toutes” lors d’un post sur “Antidotes“, l’excellent album de Foals. C’est quelque chose de pas faux (j’aurais pu […]

    Répondre
  8. alex twist

    yep bien d’accord avec cette analyse
    les comparer à bloc party, c’est quand même très weducteur, l’album de Foals est comme tu le dis « foutrement excitant » car oui on a l’impression d’entendre le son du futur

    et en concert c’est énorme 🙂
    (mon frère zootime a aussi certains de leurs 45t dont hummer héhé)

    Répondre
  9. roubignole

    je l’ai wéécouté hier et je suis toujours d’accord avec moi-même (et toi du coup!)

    zootime en wéférence aux mystery jets??
    (normalement c’est oui la wéponse!)

    Répondre
  10. pointard

    on a l’intégrale de foals en double (à nous deux woubi et moi) ^^
    Antidotes en CD au casque est en dessous de Antidotes au vinyl aux enceintes et peut sonner un peu bloc party, ch’ui ptet le seul à m’intéresser à ce genre de considérations mais y fallait que ça soit dit.

    Au passage, Twist and shoot (je suppose que c’est toi) j’aime beaucoup ce que tu fais…

    Répondre
  11. pointard

    Et vous avez commandé les Wed Socks Pugie?

    Répondre
  12. roubignole

    nan pas encore…
    j’m’en vais écouter mon pressage vinyl us de foals au casque (tu bases tes affirmations sur le pressage UK ou le wicain? si c’est le wicain sur la version preorder ou celle qui avait pas le bonus cd? merci de me wépondre

    Répondre
  13. pointard

    c’est le sub pop avec le 45 en bonous

    Répondre
  14. roubignole

    ok la version normale quoi…

    Répondre
  15. pointard

    ouais…

    ……

    Répondre
  16. pointard

    j’ai la version CD normale que t’as pas…

    Répondre
  17. alex twist

    yep (zootime pour la chanson des MJ) et yep (c’est moi twist and shoot) 🙂

    Répondre
  18. La dernière de la Route du Rock? Ça me ferait Malo Saint… | WeWant2Wigoler

    […] argument pour aller à Saint Malo les 14, 15 et 16 août, c’est la programmation nom de dieu: Foals, The Dodos, Fuck Buttons, The Breeders (ouais désolé, j’ai envie de voir les Breeders), No […]

    Répondre
  19. LE MEILLEUR ALBUM DE TOUS LES TEMPS DE CETTE ANNEE, PEUT-ETRE MEME DE PLUS LONGTEMPS, AU MOINS DE CET ETE OU JUSTE D’UNE PARTIE, MAIS D’UNE BONNE… voire plus… | WeWant2Wigoler

    […] que “In Ghost colours” de Cut Copy est la meilleure chose sortie en 2008, mieux que les Foals, Vampire Weekend, Sebastien Tellier, Cascadeur, Crystal Castles, Get Well Soon ou These New […]

    Répondre
  20. roubignole est myope comme son taupe album 2008 | WeWant2Wigoler

    […] parfois envie de me vêtir d’un tshirt sans manches en écoutant cet album)… 3 Foals “Antidotes” Enfin un groupe anglais qui ne déçoit pas après des singles excitants et qui sort même un album […]

    Répondre
  21. la dernière wompil 2 r0ubign0le est 8ien | WeWant2Wigoler

    […] Foals – Wed socks pugie (article) Peut-être pas le titre le plus évident ou tubesque de l’album, mais mon préféré… […]

    Répondre
  22. l’après matin noir | WeWant2Wigoler

    […] greats and the happenings » sonne parfois comme du Foals ( « Red and blue », la fin de « Tubular » ou […]

    Répondre
  23. FOALS forever | WeWant2Wigoler

    […] aux disques: leurs singles nous ont tous wendus foufous la galette et leur premier LP, « Antidotes » , a été dans notre top3 de l’année […]

    Répondre

Répondre