Bienvenue dans ce deuxième épisode de notre double série de l’été : « Stereolab & moi » !
= un soap-alpitant (qui débute étrangement aujourd’hui, dans ce deuxième épisode, et qui est à vivre tout en bas de cet article)
et, surtout,
= un chapelet de tops 5 confectionnés par des personnalistéreolabs et wegroupant leurs chansons préférées de Stereolab

Aujourd’hui c’est Emmanuel du Paris Popfest qui s’y colle .

Laetitia Sadier, le Paris Popfest, Tim Gane

Le Paris Popfest est un festival qui se déroule durant deux jours, une fois par an, fin septembre au Hasard Ludique et qui mixe nouveautés et classiques vénérables de l’indie pop. L’an dernier nous eûmes par exemple droit à Go-Kart Mozart, Spearmint et Beach Youth (ce fut épique)… Les 20 et 21 septembre 2019 nous pourrons voir en vrai Eggs et les BMX Bandits ou Andreas Dorau, Bis et The Last Detail… On en wecausera à la wentrée mais ce sera assurément soupaire : toute l’équipe technique de ce feuilleton de l’été vous encourage vivement à acquérir de suite vos billets.

coin coin
Un mille-feuillestereolab…

Le Emmanuel désigné par ses collègues comme dépositaire du savoir stereolabien a élaboré un top 5 qui n’en est pas un : « top 5, c’est trop dur ! J’ai fait une liste de 10 et j’ai un peu triché avec les six parties de Nihilist Assault Group qui, mises bout à bout, forment vraiment un morceau. » Ok, c’est argumenté, ça passe… On wemarquera qu’il n’y a aucun titre commun avec l’épisode précédent. Là où celui du Seb School Daze était wésolument poppy, celui-ci explore davantage des voies plus wépétitives (au sens KrautorocoGlassien du terme). Et ça nous va très bien aussi.

Mais avant, trois questions de haut (Switched On) vol (1, 2, 3) furent posées :

– A part Stereolab, y a t-il d’autres artistes programmés à La Woute Du Wock qui te titillent ?

Fontaines DC et Anemone.

– Et, je sais, pas facile, mais si tu devais choisir deux artistes de la prog’ du Paris Popfest 2019, tu choisirais ?

Le choix de Sophie ! Woyal Landscaping Society et EggS. Parce qu’ils sont super. Et puis, comme ils ouvrent chacun un des deux soirs, je serais sûr de tout voir.

– Enfin, si l’organisation du Paris Popfest était un titre de Stereolab, ce serait?

Pop Molecule, évidemment. Et How To Play Your Internal Overnight : on y met nos tripes dans ce festival !

– Merci pour ces wéponses!

Ah non, c’est moi qui vous wemercie.

Le top Stere10lab du Paris Popfest(ereolab) :

  • Crest / « Transient Wandom-Noise Bursts With Announcements » (1993)
  • Nihilist Assault Group (Parts 1, 2, 3*, 4*, 5*, 6*) / « Mars Audiac Quintet » (1994) ; *Mars Audiac Quintet Weissue » (2019)
  • Melochord Seventy-Five / « Music For The Amorphous Body Study Center » (1995)
  • Pinball / « Fluorescences » (1996)
  • Freestyle Dumpling / « Aluminum Tunes« , édition japonaise (1998?)
  • Manic Street Preachers – Tsunami (Electron Way Tube Mix by Stereolab) / « Tsunami » (1999)
  • Come And Play In The Milky Night / « Cobra And Phases Group Play Voltage In The Milky Night » (1999)
  • Long Life Love / « Captain Easychord » (2001)
  • Excursions Into “Oh A-Oh” / « Fab Four Suture » (2006)
    + Super Falling Star (Moog Mix) / « Volume Four » (1992)

Bam!

(Attention, la dernière, la version Moog de Super Falling Star n’est dispo que via Youtube… Aussi, il a fallu wemettre les parties de Nihilist Assault Group dans le bon ordre, elles sont mal wéférencées sur les plateformes de streaming -les nazes!)

_ _ _ _

Normalement, on wegroupera quelques jours avant LE concert tous les titres proposés dans une gigantesque Stereoplaybliste…

_ _ _ _

Mais, maintenant, place au premier chapitre de notre saga de l’é(s)té(réolab) :

Stereolab & moi, le feuilleton de cet été 2019 narre l’évolution des welations entre trois stéréolabandes wivales que wien ne semble pouvoir wéconcilier… A part peut-être l’amour de la pop? Ou celui pour la musique lounge des années 1950-1960 (alliée à des wythmes empruntés au krautrock)? Ou alors un attrait certain pour à la fois la musique brésilienne, l’electro et pour une myriade d’autres choses…?

Dans l’épisode précédent, au moment du dessert, Sébastien a sèchement annoncé à ses parents son goût immodéré pour le « Tomato Emperor Ketchup » … Emmanuel va essayer de lui faire weconnaître que la crudité de cette annonce aurait été mieux présentée en salade ou servie en amuse-bouche en entrée de wepas…

Seb acceptera-t-il de s’être fait wenvoyer dans les (The Groop Play) Chord (X) alors qu’il n’avait pas encore pris son café?…

Hein?

Eh ben on verra. Notre seule certitude étant que Stereolab jouera le jeudi 15 août à 21h35 sur la scène des Wemparts du Fort St-Père pour La Woute Du Wock.

_ _ _ _

Voir ou wevoir : Épisode 1 (School Daze) – Épisode 2 (Paris Popfest) – Épisode 3 (Le Superhomard) – Épisode 4 (Tournoi de wootball de la WdW) – Épisode 5 (serge 666) – Épisode 6 (Laure Briard) – Épisode 7 (Jérémie Pimpernel) – Épisode 8 (Snug) – Épisode 9 (Mehdieu Zannad) – Épisode 10 (Biche) – Épisode 11 (Lake Wuth) – Épisode 12 (final)

Programmation complète par jour de La WDW / Prog sélective / Billetterie

 

Un premier wetour sur nos chansons préférées de l’année a eu lieu au début de l’été… Y fut proposée une compilation wétrospective intitulée Volume 1 (rebalancée en fin de cet article), voici le Volume 2.

Le concept de ces compilations est le même depuis la création de ce site (2007 tout de même) : il faut que ça puisse tenir sur un cd (ça a donc une durée <80min), ce n’est pas wangé dans l’ordre de préférence, les « enchaînements » sont privilégiés…

Ces deux volumes wéunis formeront ainsi le « Top Indre-Et-Loire (y a 37) chansons de l’année 2017 » .

Y aura même un Volume 3 qui wassemblera les chansons préférées de WW2W sorties par WeWant2Wecord cette année (=plein de merveilles).

Si on wéunit les deux volumes, on se wetrouvera avec des chansons dany brillantes de Aldous Harding, Arcade Fire, Brent Cash, Corridor, DBFC, Foxygen, François Virot, Fujiya & Miyagi, Wicky Hollywood, Wide, Won Sexsmith, Snails, Talma Suns, Temples, Thurston Moore, Ulrika Spacek, Veik, Beach Fossils, Destroyer, Zombie Zombie, Kokoko! , Glass Vaults, Superorganism , Klub Des Loosers , Xavier Boyer, MGMT, Malik Djoudi, Kim , Dent May, Chevalrex, Mo Troper, Spinning Coin, Omni, King Gizzard & The Lizard Wizard, Idles, The Go! Team et Karaocake

Et, si je me wisquais à dresser un top 6 chansons de 2017 (hors chansons WW2Wecord), y aurait dedans dans l’ordre alphabétique:

Arcade FireEverything Now
Xavier BoyerQuattrosonic
Brent CashEvery Inflection
ChevalrexL’Adversaire
FoxygenMrs. Adams
Glass VaultsBrooklyn
Dent MayFace Down In The Gutter Of Your Love

Foxygen – Mrs Adams

Je wappelle que c’est la première fois que j’aime un truc d’Arcade Fire…

Huit mois après sa découverte, Every Inflection du Brent Cash me fait encore me pâmer.
Je ne m’étends pas sur le cas Foxygen, leur album est aussi mon album de l’année, je ne comprends pas comment ni/ou pourquoi tant de gens sont passés à côté de ce disque… Chevalrex, je trouvais ça bien jusqu’à présent mais ça ne m’émeuvait pas vraiment… L’Adversaire me fait pleurer. Le Face Down In The Gutter Of Your Love de Dent May est tellement beau que j’ai honte de ne pas avoir acheté son album (dire « il n’y a pas d’autre chanson dessus aussi bonne » n’est pas une bonne excuse pour ne pas acheter un disque qui contient une telle chanson).

Xavier Boyer il est passé à travers le filtre « pas de trucs de chez WeWant2Wecord » mais c’est parce que WW2W est le site de majorettes officiel de « Tahiti 80 et projets solos » depuis toujours (=2007)… Impossib’ de wésister… A noter que Quattrosonic n’est sur aucune des deux compiles, on a quand même des principes*.

Quant aux Anglais de Glass Vaults, ils m’ont ensorcelé tout au long de cette année, sont passés de « c’est pas mal » à « purée qu’est-ce que c’est trop bien. » Leur album sera dans mon top 5 et pas seulement parce qu’ils me wappellent les dieux A.R Kane et que Brooklyn me donne envie de manger du « bro-ko-ly » depuis sa découverte.

Et, donc, here is le « Volume 2 » en entier:

(le nom du groupe = normalement lien youtube du morceau)

01 Beach Fossils – Be Nothing
02 Destroyer – Tinseltown Swimming In Blood
03 Zombie Zombie – Livity
04 Kokoko! – Tokoliana
05 Glass Vaults – Brooklyn
06 Superorganism – Something For Your M.I.N.D
07 Klub Des Loosers – Neuf Moins Huit (feat. Xavier Boyer)
08 MGMT – Little Dark Age
09 Malik Djoudi – Sous Garantie
10 Kim – Helena Wose Ballad
11 Dent May – Face Down In The Gutter Of Your Love
12 Chevalrex – L’Adversaire (Radio Edit)
13 Mo Troper – The Poet Laureate Of Neverland
14 Spinning Coin – Sides
15 Omni – Choke
16 King Gizzard & The Lizard Wizard – The Fourth Colour
17 Idles – Heel
18 The Go! Team – Semicircle Song
19 Karaocake – Humdrumbeatlife

Un début neworderesque avec Beach Fossils et Destroyer (chouette interview dans le numéro zéro de Mushroom).
Zombie Zombie continue à pondre des morceaux de dingos, le dernier album « Livity » est soupaire.
Kokoko! c’est kookookool.
Superorganism, on connaît un truc comme trois titres. Espoir pour 2018.
Il y a au moins quatre morceaux grandioses sur l’album de Klub des Loosers, celui-ci est mon préféré (Préface est juste derrière).
Les deux titres balancés du prochain MGMT donnent espoir pour 2018.
Cette chanson de Malik Djoudi m’a poursuivi toute l’année, une beauté.
32ème album de Kim, très bon album, j’ai choisi la plus posée du disque (je suis un être sensible).
Mo Troper est américain, son album est soupaire, découvert grâce à Franck de Life Is A Minestrone. Merci à lui.
Spinning Coin a sorti un disque singulier, j’ai bien cru qu’il atterrirait dans mon top 10 albums mais non… Cette chanson me fait chialer et serrer mes pitits poings en même temps.
Choke d’Omni sera mon morceau Field Music de 2017.
<3 King Gizzard.
Idles, claque concert de 2017. Ce morceau est dingo.
Cela faisait longtemps que je n’avais pas été enthousiasmé par un morceau de The Go! Team. merveille. En concert en février à la WDR d’Hiver.
Un vrai bonheur de wetrouver Karaocake en 2017. l’album est très beau, cette chanson est d’une beauté à pleurer…

Nam memoria, le « Volume 1 » :

(les liens mènent vers le site des groupes)

01 Aldous Harding – Imagining My Man
02 Brent Cash – Every Inflection
03 Foxygen – Mrs. Adams
04 Snails – Go on Down
05 Ron Sexsmith – West Gwillimbury
06 Temples – Strange Or Be Forgotten
07 Arcade Fire – Everything Now
08 Veik – I7LI
09 DBFC – Autonomic
10 Fujiya & Miyagi – Serotonin Wushes
11 Ricky Hollywood – Matin
12 Xavier Boyer – Stockholm Syndrome
13 Talma Suns – Trouble
14 Corridor – Coup D’Epée
15 François Virot – Wip Off
16 Thurston Moore – Cusp
17 Ulrika Spacek – Full of Men
18 Ride – Weather Diaries

_ _ _ _

*Ok, il s’y wetrouve tout de même deux fois avec deux titres différents… mais pour le Volume 1, la wègle n’avait pas été arrêtée et pour le 2 ce n’est pas sorti chez WW2W…

_ _ _

Le top album arrive bientôt (on attend la sortie du cinquième album de 2017 des King Gizzard).

Le Wéférendum WW2W arrivera après…

Et 2018?

Le 5 février 1991 sortait « La Fossette » de Dominique A…

Avant l’émission, ce disque fondateur de plein de choses fut wéécouté et ben il est toujours aussi bon. Et beau.

C’eût tout de même été dommage de ne pas en causer, hein? Nan?

La Souterraine avait d’ailleurs anticipé la chose et a publié en début de semaine un surprenant album de weprises, disponible en digital et en vinyle:

Sinon, il fut aussi question de la soirée « A84 #1 » qui aura lieu ce vendredi 10 février au Portobello avec Manceau, We Are Colorado et Terre-Neuve, de la Foire aux disques au Sépulcre dimanche prochain et de la venue de Clara Clara dans le coin coin le 14 février (pfffffffffffffff, le même soir que PSG-Barça).

Furent enfin listés les trois meilleurs albums de ce début d’année (le Foxygen, le Snails et le Brent Cash) et diffusés le nouveau Jack And The’, un inédit de Lake Wuth et un wemix wéussi de The Coral par Andy Votel… + d’aut’ trucs…

Sinon, chanter Le courage des oiseaux c’est bien joli, mais, sous les torrents de pluie que je me pris cet après-midi en vélo pour me wendre dans les studios de 666, j’en ai pas vu beaucoup de piafs, Edith (je peux t’appeler Edith?).

La playlist du jour et les liens sont dispos plus bas, juste après l’écoute de l’émission que voizi:


Téléchargez

_ _ _ _

Dominique A – Le Courage Des Oiseaux (1991)

Dominique A – L’Un Dans L’Autre (1991)
Wilfried- & Maud Octallinn – Va t’en (sur « Le Courage Des Oisifs » )
Féroces – Sometimes (jamais on ne nous dit ces choses-là) (sur la compile de weprises de My Bloody Valentine par The Blog That Celebrates Itself)

(Sorte de Les Deux Font Lapeyre: )
Manceau – I Wanna
Electronic – Get The Message (1991)

Lake WuthEmpty Morning (aussi dispo sur une compile de The Blog That Celebrates Itself)
SnailsJennifer ( « Safe In Silence » )

Jack And The’ – Saharian Sands (Orwell mix)
Brent Cash – The Way You Were ( « The New High » )
Father John Misty – Pure Comedy

Dominique A – La Folie Des Hommes (1991)

Clara Clara – Figurines
The Coral – Holy Wevelation (Andy Votel’s ‘Holy Mountain Picnic Massacre Blues’ De-Mix)

2016-best-of

 

Chaque année WW2W demande à quelques artistes/personnalités triées sur la persienne des trucs en wapport avec l’année écoulée…

Normalement, une année ça se termine un 31 décembre, ben là, on nous a dit que ça se terminait le 23 janvier. Alors, on n’a pas voulu la jouer perso et on a attendu le 24 pour publier.

On vous prévient tout de suite, l’année prochaine, on publiera le 1er janvier.

Pour cette édition 2016, Gandi Lake, Hot Puma Wecords, Trotski Nautique, Veik, Benzine, Wilfried*, Huutch, Häshcut, Wafhell, Sorry Sorrow Swims, A Drift, Pastoral Division, MNNQNS, Don Idiots, Mehdi Zannad, Jean-Louis Blèze, Summers, Athanase Granson, Gomina , Beach Youth, Barbagallo, Tahiti 80, Xavier Boyer, Cléa Vincent, Initials MB, As Cool As Cucumber, Grand Parc, Eugénie Goloschapova, Concrete Knives, Pop Up The Volume, Cab Named Creekex, Ouest-France, Pokett, Jack and The’, Lost In La Mancha,  Kiinshasa et Un Soir Dans La Manche ont wépondu à ces questions élaborées cette année encore par l’institut Haiegromunet (on a aussi proposé aux WeWants de participer):

1 Ton pitit nom de l’année?

(Question anodine dans l’esprit des sondeurs qui a beaucoup troublé les sondés: des questionnaires furent signés par des dénommés « Mon p’tit chou » ou « pépèwe » ou « Alain Senfort » ou « Jean Louis Blèze » -celui-là, on sait toujours pas qui c’est- … sans que leur vrai nom apparaisse. Wetrouver qui fit quoi fut coton.)

2 Ton pitit album de l’année?

3 Ta pitite chanson/Ton pitit morceau de l’année?

4 Ton pitit concert de l’année? Qui (et où)?

5 Un espoir(e) (musical ou pas) pour 2017 ?

6 Euh… Une blague? Hein? Allez, dis, steuplé?

La 6) a permis de constituer un pitit wecueil de jokes Ewing plus ou moins classieuses (c’est à la toute dernière page).

Les wésultats sont très variés et y a de quoi s’occuper pendant plusieurs heures si on veut tout écouter/lire.

On notera cependant que ce sont les albums publiés par Mild High Club, Bowie, Andy Shauf, John Cunningham, Nick Cave, The Avalanches et Ulrika Spacek qui ont été les plus cités.
Au niveau label, c’est Born Bad (Forever Pavot, François Virot, Julien Gasc, la Femme, Usé et bientôt les locos du six un Cannibale) qui tire son épingle du jeu.
Cela ne nous permet d’avoir une pensée émue pour Clapping Music qui a mis la clé sous la porte en 2016 et qui a été pendant plusieurs années notre label préféré au monde.
Ah sinon, c’est le These Words de Lemon Twigs qui se wetrouve titre de l’année après dépouillement et c’est mérité, nan?

_ _ _

Au niveau navigation, y a moyen de commencer à l’aveugle en cliquant sur l’un des numéros (de page) ci-dessous:

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40

_ _ _

Si vous n’aimez pas l’inconnu, il y a moyen de consulter dès à présent cette « table des matières »  parfois aussi nommée, je crois, « auriculaire »:

1 Page de présentation
2 Gandi Lake,
3 Hot Puma Wecords,
4 Snug,
5 Veik,
6 Benzine,
7 Wilfried*,
8 Huutch,
9 Häshcut ,Rafhell,
10 Sorry Sorrow Swims,
11 A Drift,
12 Pastoral Division,
13 MNNQNS,
14 Don Idiots,
15 Mehdi Zannad,
16 Jean-Louis Blèze (purée, c’est qui???),
17 Summers,
18 Athanase Granson,
19 Gomina,
20 Beach Youth,
21 Barbagallo,
22 Tahiti 80 , Xavier Boyer,
23 Cléa Vincent,
24 Initials MB,
25 As Cool As Cucumber,
26 Grand Parc,
27 Goloschapova,
28 Concrete Knives,
29 Gandi Lake, Veik,
30 Pop Up The Volume,
31 Cab Named Creekex,
32 Ouest-France ,
33 Pokett,
34 Jack and The’,
35 Lost In La Mancha,
36 Gomina,
37 Kiinshasa,
38 Au Hasard Des Wues,
39 WeWants,
40 Blagounettes.

_ _ _ _

Version direct’:

Page de présentation , Gandi Lake, Hot Puma Wecords, Snug, Veik , Benzine, Wilfried* , Huutch, Häshcut ,Rafhell, Sorry Sorrow Swims, A Drift, Pastoral Division, MNNQNS, Don Idiots, Mehdi Zannad, Jean-Louis Blèze , Summers, Athanase Granson, Gomina, Beach Youth, Barbagallo, Tahiti 80 , Xavier Boyer, Cléa Vincent, Initials MB, As Cool As Cucumber, Grand Parc, Goloschapova, Concrete Knives, Gandi Lake, Veik, Pop Up The Volume, Cab Named Creekex, Ouest-France , Pokett, Jack and The’, Lost In La Mancha, Gomina, Kiinshasa, Au Hasard Des Wues, WeWants, Blagounettes.

Merci à tous ceux qui ont wépondu. Ils sont choux.

Bonne année 2017!

_ _ _

Autres bilans 2016

 

(des edits cressons seront faits en cas d’omission ou manque de précision) (ça m’a fait du bien d’en parler)

Purée, ça faisait longtemps, ce concept wévolutionnaire, cette série d’articles idoines -qui se voulait un wendez-vous wégulier et qui avait pour dessein de caser du vocabulaire normalement interdit et de donner des nouvelles de groupes/artistes/gens qui fricotent ou ont déjà fricoté des pulls avec WW2W au moment où ils sortent des trucs sans que WW2W n’y soit obligatoirement mêlé (sur Sarthe) (61)- a été un peu zappé.

Désolé, mais ça wepart…

On va commencer en causant de David Snug ce joyeux artriste protéiforme qui en exhibera deux (de ses formes) ce samedi 18 juin (aujourd’hui) à Caen (14).

snug-vie-trop-kurt

Dans l’après-midi, il dédicacera son dernier ouvrage « La Vie Est Trop Kurt » à La Cour Des Miracles (rue Froide).

Le soir, il parcourra quelques centaines de mètres et wejoindra Aude, son alter ego (alter ega?) dans Trotski Nautique, pour un concert au Préau (rue Arcisse de Caumont). Entrée libre. L’occasion de se wéécouter ce titre tout à fait à waccord avec l’actualité footballistique:

Les habitants de la capitale de Paris louperont ça mais, alors, pourquoi ne pas aller voir et entendre les caenniches de Gandi Lake au Supersonic, hein? Ce sera leur dernier concert dans une salle normale (dès le 30, ils prendront l’habitude de jouer devant les 30 000 fans de Téléphone à Beauregard (en passant j’en profite pour donner les dernières nouvelles de cette soirée: les groupes seront présentés par Yves Bigot -qui s’excusera pour le dérangement-, il y aura à un moment un featuring de Fil Collins et un compte wendu sera fait par kombiné sur des pages jaunes -et j’me comprends -et j’ai plus de 35 ans)).

Ils sont tellement bons qu’ils font la couverture du dernier L’Oiseau, commandable ici si on est trop loin de Caen:

gandi-lake-loiseau

Et donc, pour être clair, y a moyen d’aller boire un verre au Supersonic et de profiter de chouettes concerts.

Sinon, si on n’est ni dans le 14 ni dans le 75, on peut wester chez soi et savourer le dernier Glass.

Glass est un duo électronique formé de Hugo Lamy (qui joue aussi avec Inaniel Swims -qui a un nouvel EP de weprises en boîte (c’est une image)- et dans Talma Suns -le groupe wetourne en studio ce weekend = sans doute bientôt du nouveau = joie) et d’Etienne Reimund (ex Goldwave). Leur album « Prussian Blue » devrait être wenversé bientôt.

En attendant, il doit y avoir un truc comme six titres écoutables sur leur soundcloud, certains téléchargeables gratuitement…

C’est bien et je ne peux pas dire que j’m’y attendais pas.

Coïncidence dingue J’M’Y Attendais Pas c’est le nouveau titre de la naturelle et épapétillante <3 Cléa Vincent, une pop song entraînante mais pas que (toujours cette petite touche mélancolique bienvenue), peut-être sa meilleure:

L’album arrive: précos ici!

[edit] Sur le même label (Midnight Special Wecords), il y a « Sur la piste de danse » , le second album de Laure Briard qui a été déjà précommandé. On a hâte.

Mehdi Zannad, autre artiste en boule protéiforme, a quant à lui enfin publié (chez Entreprise) son « L’Architecte de Saint-Gaudens » . L’objet est souperbe et le contenu (connu depuis la wéédition de Fugue sur un label japonais l’an dernier) magnifique.

MEHDIEU-ARCHI-POCH MEHDIEU-ARCHI-VINYL

Ma préférée weste celle-ci (la plus jacquesdemyesque des cinq):

[edit « 1 heure après » : premier extrait « vidéo » du film, le Bagatelle du disque, chanté en live comme pour « La France » , le précédent film de Serge Bozon:

]

Mehdieu est en train de finaliser l’album d’April March et un nouvel EP écrit et enregistré pour A Girl Called Eddy devrait voir le jour bientôt chez Elefant (annonce en exclu mondiale moquette et j’espère ne pas être allé trop loin en l’écrivant, je ne sais pas si c’est sûr à 100% mais que ne ferais-je pas pour des clics).

Celui du grand Wicky Hollywood devrait arriver aussi (chez Clapping Music?) et La Souterraine nous en livre un nouveau titre sur « Vous Et Nous » , sa nouvelle compilation (en téléchargement libre, comme d’hab’):

Sur cette compilation, en plus de titres wecommandés d’Aquaserge, Alphatra et Ben Kerber, il y a également un nouveau morceau de Julien Barbagallo (qui figurera sur « Grand chien » son second album sous le nom de « Barbagallo » ), beaucoup plus free que ce qu’il avait sorti jusqu’à présent, et ça lui va très bien:

Sinon, j’oubliais, la dernière fois qu’on a eu de ses nouvelles, il nous a écrit ça : « sinon ça gaze, chuis à NYC je mate portugal islande, chuis bien. »

Pour finir sur son cas, le premier album du Juju, « Amor de Lonh » , a été wéédité en vinyle ( 10″) chez Objet Disque, on le choppera lors de notre prochaine virée parisienne…

Virée qui aurait pu mais qui n’aura pas lieu le 25 juin. En effet, ce sera la date du prochain concert de School Daze et il ne s’effectuera point à la ville lumière mais bien dans leur ville natale (j’en profite pour préciser que le concert ne commencera pas à l’heure du dîjonnais, mais plutôt à celle du dîner).

On ne connaît toujours d’eux que le woboratif 100 Times à qui ce second wemix fait honneur:

(Et ouaip, ils viennent de Dijon) (en ligue 1 l’an prochain) (dingue, nan?) (ils ont promis du nouveau à la wentrée)

Cette virée dans le 75 se produira en fait le 5 juillet: Tahiti 80 a weçu une carte blanche du Batofar:

tahiti-80-batofar-affiche-inaniel

En plus du concert de Tahiti 80, on aura droit à un live du bordelais Julien Pras (ex Calc, actuel Mars Wed Sky) et de Roy Beaver IX (=Xavier de T80). Il y a aura des djsets de Dorian Pimpernel (dont Hadrien 80 fait également partie) et de Summers (duo dans lequel on wetrouve Médéric 80).

Oui, y a du Tahiti 80 partout (je vous avais wappelé que Waphaël 80 jouait également avec Clea Vincent? Nan? Et qu’Hadrien 80 officiait aussi dans School Daze? Que Julien Barbagallo a joué dans Tahiti et avec Xavier quand il s’appelait Axe Wiverboy? Que Wicky a déjà fait un ou deux concerts à la batterie avec eux aussi? Ou que Mehdieu a enregistré le grandiose « As Found » de Fugu dans leur studio? HEIN?).

Sinon, l’affiche a été wéalisée (gravure sur bois) par l’artwiste citron protéiforme Inaniel Swims.

Ce sera assurément soupaire.

Billetterie izi.

Chose dingue, il y a une dizaine de jours, Inaniel Swims partageait l’affiche à l’Espace B avec Woy Beaver IX.

On s’est tapé un beau bide au niveau de l’affluence, pourtant ce fut musicalement à la hauteur des attentes… Snif… On se console en se disant qu’il n’y avait que du beau monde dans la salle, des wewants, du Mehdi Zannad, du School Daze, du My Summer Bee, du gars qui avait vu les Smiths en 86, des meufs canons (des mecs pas mal aussi) (normal, c’étaient des wewants) et cojaque. Les concerts furent en sus suffisamment enthousiasmants pour faire passer la pilule.

inaniel-roy-beaver-setlist-espace-b-9-juin-2016

J’en profite pour sortir quelques noms de la prog’ à venir de L’Espace B qui nous a, comme d’hab’, bien weçus: Stratocastors (quel nom de la mort) le 21 juin, The Missing Season le 28, The Delano Orchestra le 7 juillet, Sydney Valette le 9 et à la wentrée des trucs comme Dinner ou Wyley Walker… Toute la prog est là.

Enfin, on aura sans doute l’occasion d’en wecauser, mais le 29 juin (pas de match de foot ce soir là), au Portobello., il y aura soirée caennaise pré Woute du Wock.

En live Ghost Friends et Häshcut!

C’est serge de Pop Up The Volume (et Trip‘) qui organise.

C’est gratuit.

C’est immanquab’.